Friday, 19 June 2020

DOES YOUR LEADERSHIP PERMIT GROWTH? - VOTRE LEADERSHIP PERMET-IL LA CROISSANCE?

The problem with leadership that does function in such a way that it brings out the best in people is that it is egocentric. These are leaders whose only purpose is to bear a title that can enable them actualise their selfish ambition. They have no interest in serving anyone or improving anything, they just want to be revered. “The boss is around” someone whispered. Everyone started scurrying around, getting to their posts and keeping an appearance of “dedicated employees”. Why would the appearance of a leader warrant such a situation? This scenario can be an experience anywhere leadership is disconnected from those they are meant to serve. There are some situations in which the leader is so “revered” that their name is mentioned in whispers. In settings like these, there are snitches everywhere created by this kind of leadership because that is the only way it can thrive. People are promoted not by merit but by their foolish and unflinching loyalty to the one at the helm of affairs. A leader who wants growth and progress for the people does not instill fear. No leader should be driven by power, rather they should use their authority to galvanize the people in such a way that they become invaluable assets. When things only progress when you are present then as a leader you should check yourself. When people are quiet in meetings and allow you alone to speak and speak only when you coarse them to, you are not a leader. A leader should empower others, this is the only time there will be progress and development. When fear is the general atmosphere in which people operate, growth is stunted. This kind of leadership is prevalent in developing societies were people are constantly in a survival mode, so the dog eat dog scenario is very apparent. Progress is slow or almost nonexistent because people are not encouraged to express their ingenuity and creative so that they can grow and blossom because they constantly have to blindly toe the line of leadership. A leader empowers people to learn, become better and contribute to growth and success. People do not become better and more productive just by training, they become better in an environment that allows them to dream and create. This can only be done in an atmosphere of freedom of expression. An ambiance is created that allows people’s imagination to be stretched beyond their limits. Oppressive regimes create an atmosphere of fear and this permeates every sphere of that society. When freedom of self-expression is absent, many will arrive at the end of their lives never really putting to use all that would have enabled them to contribute their quota to human existence. Wherever you find yourself as a leader, go all out to make the environment conducive for personal and the collective growth of all under your leadership. Leadership that places the growth and welfare of people before all else will soon see a garden full of beautiful flowers giving off great scent to the envy of others. Do enjoy a fantastic weekend! Let’s continue these conversations on Facebook/justinakesagbosa, on LinkedIn/justinakesagbosa, Instagram@Jpmy_Africa, Twitter@josephsplaceng

Le problème avec le leadership qui fonctionne de telle manière qu'il fait ressortir le meilleur chez les gens est qu'il est égocentrique. Ce sont des dirigeants dont le seul but est de porter un titre qui puisse leur permettre de concrétiser leur ambition égoïste. Ils n'ont aucun intérêt à servir qui que ce soit ou à améliorer quoi que ce soit, ils veulent juste être vénérés. "Le patron est là", murmure quelqu'un. Tout le monde a commencé à se précipiter, à se rendre à ses postes et à garder une apparence de «employés dévoués». Pourquoi l'apparition d'un leader justifierait-elle une telle situation? Ce scénario peut être une expérience partout où le leadership est déconnecté de ceux qu'il est censé servir. Il y a des situations où le leader est tellement «vénéré» que son nom est mentionné dans des chuchotements. Dans des contextes comme ceux-ci, il y a partout des mouchards créés par ce type de leadership parce que c'est la seule façon dont il peut prospérer. Les gens sont promus non pas par le mérite, mais par leur loyauté stupide et indéfectible à celui qui dirige les affaires. Un leader qui veut de la croissance et du progrès pour le peuple ne fait pas peur. Aucun leader ne doit être motivé par le pouvoir, il doit plutôt utiliser son autorité pour galvaniser le peuple de telle manière qu'ils deviennent des atouts précieux. Lorsque les choses ne progressent que lorsque vous êtes présent, alors en tant que leader, vous devez vous examiner. Lorsque les gens se taisent dans les réunions et vous permettent de parler seul et de ne parler que lorsque vous les grossiez, vous n'êtes pas un leader. Un leader doit responsabiliser les autres, c'est la seule fois où il y aura du progrès et du développement. Lorsque la peur est l'atmosphère générale dans laquelle les gens opèrent, la croissance est ralentie. Ce type de leadership est répandu dans les sociétés en développement où les gens sont constamment en mode de survie, donc le scénario des loups qui se mangent est très apparent. Les progrès sont lents ou presque inexistants parce que les gens ne sont pas encouragés à exprimer leur ingéniosité et leur créativité pour qu'ils puissent grandir et s'épanouir car ils doivent constamment suivre aveuglément la ligne de conduite. Un leader permet aux gens d'apprendre, de devenir meilleurs et de contribuer à la croissance et au succès. Les gens ne deviennent pas meilleurs et plus productifs seulement par la formation, ils deviennent meilleurs dans un environnement qui leur permet de rêver et de créer. Cela ne peut se faire que dans une atmosphère de liberté d'expression. Une ambiance est créée qui permet à l'imagination des gens de s'étirer au-delà de leurs limites. Les régimes oppressifs créent une atmosphère de peur et cela imprègne toutes les sphères de cette société. Lorsque la liberté d'expression est absente, beaucoup arriveront à la fin de leur vie sans jamais vraiment utiliser tout ce qui leur aurait permis de contribuer leur quota à l'existence humaine. Partout où vous vous trouvez en tant que leader, faites tout pour rendre l'environnement propice à la croissance personnelle et collective de tous sous votre direction. Un leadership qui place la croissance et le bien-être des gens avant tout verra bientôt un jardin plein de belles fleurs qui dégagent un grand parfum à l'envie des autres. Profitez d'un week-end fantastique! Continuons ces conversations sur Facebook / justinakesagbosa, sur LinkedIn / justinakesagbosa, Instagram @ Jpmy_Africa, Twitter @ josephsplaceng

No comments:

Post a comment