Google+ Followers

Tuesday, 14 November 2017

MentorAfrica: KNOWLEDGE IS POWER - LA CONNAISSANCE EST LA PUISSA...

MentorAfrica: KNOWLEDGE IS POWER - LA CONNAISSANCE EST LA PUISSA...: While working with some members of the National Youth Service Corps (the one year compulsory national service after graduation) in Warri, N...

Saturday, 11 November 2017

MentorAfrica: MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES

MentorAfrica: MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES: I watched the story of a young Egyptian salt artist and I was really impressed by his story. He said he saw the picture of salt art on the ...

MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES

I watched the story of a young Egyptian salt artist and I was really impressed by his story. He said he saw the picture of salt art on the internet, he did not even know something like that existed  and he was immediately drawn to it, but he thought it would be almost impossible for him to achieve what he considered a feat. Thankfully, after a while, he had a rethink and told himself that if anyone has done it, he too would be able to do it. Today, he is a self-taught salt artist that others are looking up to teach them. He says he is planning to start workshops and also hopes to have a gallery sometime in the future. Anytime I see African youths who take on challenges like these, I am ecstatic. I strongly believe that with more of these, the landscape of Africa will change pretty soon. Whenever you hear a success story, you must understand that that individual had to go from sacrifice to significance. Success is not success if it does not influence your generation for the better, if no one but yourself advances through your achievements, that is not real success. Many African youths want to take the shortcut to success and they think success is a lifestyle of luxury so they would rather spend their energies on fraudulent activities. Unless you are ready to go from sacrifice to significance, what you call success will eventually become your downfall. Life has a way of bringing everything full circle, what you achieve through the back door will make you crash from such a height that you will never be able to gather the pieces. Do not try to live life on the fast lane, live life on the smart lane where intelligence transforms work into pleasure.

J'ai regardé l'histoire d'un jeune sel-artiste égyptien et j'ai été vraiment impressionné par son histoire. Il a dit qu'il a vu l'image de l'art du sel sur internet, il ne savait même qu'une telle chose existait et il était immédiatement attiré par ça, mais il pensait qu'il lui serait presque impossible d'accomplir ce qu'il considérait comme un exploit. Heureusement, après un moment, il a repensé et s'est dit que si quelqu'un l'avait fait, lui aussi serait capable de le faire. Aujourd'hui, il est un artiste de sel autodidacte que d'autres cherchent à leur enseigner. Il dit qu'il prévoit de démarrer des ateliers et espère également avoir une galerie dans le futur. Chaque fois que je vois des jeunes Africains qui relèvent des défis comme ceux-ci, je suis extatique. Je crois fermement qu'avec plus de ces types, le paysage de l'Afrique changera bientôt. Chaque fois que vous entendez une histoire de succès, vous devez comprendre que cette personne a dû passer du sacrifice à la signification. Le succès n'est pas un succès si cela n'influence pas votre génération pour le mieux, si personne d'autre que vous ne progresse à travers vos réalisations, ce n'est pas un vrai succès. Beaucoup de jeunes Africains veulent prendre le raccourci vers le succès et ils pensent que le succès est un style de vie de luxe afin qu'ils préfèrent dépenser leurs énergies sur des activités frauduleuses. À moins que vous ne soyez prêt à passer du sacrifice à la signification, ce que vous appelez le succès finira par devenir votre chute. La vie a un moyen de boucler tout, ce que vous réalisez par la porte d'arrière vous fera vous écrouler du sommet de telle sorte que vous ne serez jamais capable de rassembler les morceaux. N'essayez pas de vivre la vie sur la voie rapide, vivez la vie sur la voie intelligente où l'intelligence transforme le travail en plaisir.

Friday, 10 November 2017

MentorAfrica: DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT...

MentorAfrica: DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT...: I am a typical African and my culinary habits are steeped in my culture; we usually have one course meals. Even what is considered a side d...

DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT PRINCIPAL

I am a typical African and my culinary habits are steeped in my culture; we usually have one course meals. Even what is considered a side dish is eaten along side the main meal, we do not have staggered courses. This has affected my eating style no matter where I am, so I discover that most times, I ruin the main course because I eat the entrée as if it is the main dish. Consequently, by the time the main course comes, I am too full to enjoy the the main dish. We need to realise that the pursuit of success in life comes in stages. Do not allow the taste of initial success deprive you of fully expressing your talent, there is more in you than your first achievement. Many have stayed at this point to savour the beauty of it until it was too late to continue and fully expression of their dreams. When we see life as a continuum, it helps us to understand that every success is a stepping stone to another. Your impact is your success and until you leave this earth, they will always be opportunities for you to make a difference. If we understand this principle and allow it to guide us, no amount of success will get into our heads. Measure your success by your degree of impact not your life of luxury.

Je suis une Africaine typique et mes habitudes culinaires sont ancrées dans ma culture; notre repas consiste habituellement d'un plat. Même ce qui est considéré comme un plat d'accompagnement est mangé à côté du repas principal, nous n'avons pas de plats en quinconce. Cela a affecté mon style de manger peu importe où je suis, donc je découvre que la plupart du temps, je gâche le plat principal car je mange l'entrée comme si c'était le plat principal. Par conséquent, au moment où le plat principal vient, je suis trop plein d'en savourer. Nous devons réaliser que la poursuite du succès dans la vie se fait par étapes. Ne laissez pas le goût du succès initial vous priver d'exprimer pleinement votre talent, il y a plus en vous que votre première réalisation. Beaucoup sont restés à ce point pour en savourer la beauté jusqu'à ce qu'il soit trop tard pour continuer et exprimer pleinement leurs rêves. Quand nous voyons la vie comme un continuum, cela nous aide à comprendre que tout succès est un tremplin pour un autre. Votre impact est votre succès et jusqu'à ce que vous quittiez cette terre, vous auriez toujours des occasions pour faire la différence. Si nous comprenons ce principe et nous  le permettons de nous guider, aucun succès ne nous parviendra dans la tête. Mesurez votre succès par votre degré d'impact et non votre vie de luxe.

Thursday, 9 November 2017

MentorAfrica: TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU

MentorAfrica: TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU: From the little of Africa I know, most of us have an entitlement mentality. People are more prone to expecting what they believe they are e...

TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU

From the little of Africa I know, most of us have an entitlement mentality. People are more prone to expecting what they believe they are entitled to rather than build a purpose driven life of hard work and personal success. Parents give birth to a large number of children because they believe that if they can empower some, those would now obligated to take care of the rest. Anybody in a position of authority is expected to "carry" the financial burden of everyone in their family and  even their community. They are considered heartless if they venture to refuse a favour based on its lack of merit. They are practically ostracized from the community if they refuse to use their position to "help". Even those who have formal education and are widely travelled can find themselves falling into these traps just to feel accepted. The degree of this sense of entitlement is bewildering. That is the reason why youths are roaming around, refusing to do anything meaningful with their lives, just waiting to harass family or community members and extort money from them because of their twisted sense of entitlement. We have to come to a point where we choose to stick to our principles and not bow to the pressure from leeches if we intend to develop our infrastructure and systems. Contracts are awarded to people who cannot execute them or who do not even have any intentions of doing so because they are "entitled" by birth or by geographical location. Until we change our perception of entitlement, we we are going to be taking two steps forward and one step backwards. We have to focus on the core values of merit and hard work if we intend to rise as a continent.
Photo Source : Google+/Oli a

Du peu d'Afrique que je connais, la plupart d'entre nous ont une mentalité de droit. Les gens sont plus enclins à s'attendre à ce à quoi ils croient qu'ils ont droit plutôt que de construire une vie motivée par le travail acharné et un succès personnel. Les parents donnent naissance à un grand nombre d'enfants parce qu'ils croient que s'ils peuvent eduquer ou habiliter quelques uns, ceux-ci seraient maintenant obligés de s'occuper du reste. Toute personne en position d'autorité devrait «porter» le fardeau financier de tout le monde dans sa famille et même dans sa communauté. Ils sont considérés sans coeur s'ils osent refuser une faveur basée sur son manque de mérite. Ils sont pratiquement exclus de la communauté s'ils refusent d'utiliser leur position pour «aider». Même ceux qui ont une éducation formelle et qui ont beaucoup voyagé peuvent tomber dans ces pièges simplement pour se sentir acceptés. Le degré de ce sentiment de droit est déconcertant. C'est la raison pour laquelle les jeunes errent, refusant de faire quelque chose de significatif dans leur vie, attendant de harceler la famille ou les membres de la communauté et de leur extorquer de l'argent en raison de leur sens tordu du droit. Nous devons en arriver à un point où nous choisissons de nous en tenir à nos principes et de ne pas céder à la pression des sangsues si nous avons l'intention de développer notre infrastructure et nos systèmes. Les contrats sont attribués aux gens qui ne peuvent pas les exécuter ou qui n'ont même pas l'intention de le faire parce qu'elles ont «droit» en raison de la naissance ou par localisation géographique. Jusqu'à ce que nous changions notre perception du droit, nous allons faire deux pas en avant et un pas en arrière. Nous devons nous concentrer sur les valeurs fondamentales du mérite et du travail acharné si nous voulons avancer en tant que continent.

Tuesday, 7 November 2017

MentorAfrica: BLAME: A REVELATION OF WEAKNESS - FAIRE DES REPROC...

MentorAfrica: BLAME: A REVELATION OF WEAKNESS - FAIRE DES REPROC...: The strong take note and move on while the weak build a tent and look for who to blame. They say that when life gives you lemons make a lem...

BLAME: A REVELATION OF WEAKNESS - FAIRE DES REPROCHES: UNE REVELATION DE FAIBLESSE

The strong take note and move on while the weak build a tent and look for who to blame. They say that when life gives you lemons make a lemonade, but that is for progressive people who want to make the most out of life. Weak people who have no vision, who just want to drift through life, will look for a thousand ways to blame someone or something for the lemons that have been thrown at them. I have always said that if you are looking for excuses, you will find millions irrespective of where you are located on this earth. There is no human being on earth without some form of deficit, in fact most people have their deficits outweighing their surplus. Weak people with a surplus will even blame it for not allowing them face life's challenges. No matter what side of the divide you place a weak person, they will end up playing the blame game. Those who are driven by a passion to make a difference and make this world a better place will take note of the deficit and think of ways of making a surplus out of it. They move on from that situation even when they have every reason to blame and look for ways of turning it around for the good of everyone. You cannot be strong and purpose driven if you are continuously looking for who or what to blame. It is even more pathetic if it is leader who is playing the blame game; it is nauseating. Do not build a tent in a deficit unless you intend to waste your life, look at what you can do to change the status and go to work. The story of successful people is majorly about those who have seen a deficit and made a surplus out of it. There is nothing new under the sun, what you are complaining about is what brought another to limelight. Enjoy your day!

Les forts prennent note et passent à autre chose alors que les faibles construisent une tente et recherchent comment faire des reproches. On dit que quand la vie vous donne des citrons, vous en faites la limonade, mais c'est pour les gens progressistes qui veulent tirer le meilleur parti de la vie. Les personnes faibles qui n'ont pas de vision, qui veulent juste dériver dans la vie, chercheront mille façons de blâmer quelqu'un ou quelque chose pour les citrons qui leur ont été lancés. J'ai toujours dit que si vous cherchez des excuses, vous trouverez des millions indépendamment de l'endroit où vous vous trouvez sur cette terre. Il n'y a pas d'être humain sur la terre sans une certaine forme de déficit, en fait pour la plupart des gens ont leurs déficits dépasse leur surplus. Les personnes faibles avec un surplus vont même le blâmer de ne pas leur permettre de faire face aux défis de la vie. Peu importe de quel côté de la division vous placez une personne faible, ils finiront par faire des reproches. Ceux qui sont animés par la passion de faire la différence et de faire de ce monde un meilleur endroit prendront note du déficit et réfléchiront aux moyens d'en faire un excédent. Ils s'éloignent de cette situation même lorsqu'ils ont toutes les raisons de blâmer et ils vont rechercher des moyens de changer la situation pour profiter tous. Vous ne pouvez pas être fort et motivé si vous cherchez continuellement à qui ou à quoi faire des reproches. C'est encore plus pathétique quand il s'agit d'un leader; c'est nauséeux. Ne construisez pas une tente en état de déficit à moins d'avoir l'intention de gâcher votre vie, voir ce que vous pouvez faire pour changer le status quo et débrouillez-vous. L'histoire des gens qui réussissent est principalement celle de ceux qui ont vu un déficit et en ont fait un excédent. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil, ce dont vous vous plaignez, c'est ce qui a apporté un autre à la vedette. Bonne journée!

Monday, 6 November 2017

MentorAfrica: RUN TO THE ROAR! - COUREZ VERS LE RUGISSEMENT!

MentorAfrica: RUN TO THE ROAR! - COUREZ VERS LE RUGISSEMENT!: When the lion roars, its prey is terrified and most times immobilized by fear. This is what makes it easy for the lion to kill its prey. I...

RUN TO THE ROAR! - COUREZ VERS LE RUGISSEMENT!

When the lion roars, its prey is terrified and most times immobilized by fear. This is what makes it easy for the lion to kill its prey. Interestingly, that same roar helps anyone who wants to kill the lion to have an idea of its location. There is the widely circulated phrase “FEAR is either forget everything and run or face everything and rise” If we magnify what we fear, we will be immobilized and prevented from accomplishing our vision but if we are courageous enough to face it and minimize it by focusing on our strengths, we will move on to great things. The hunter who wants to kill a lion prepares and positions himself by studying the life patterns of the lion and seeking out the best strategies to accomplish his purpose, he does not concentrate on his weaknesses and the strengths of the lion. Most people are overcome by fear because they focus on the challenge rather than concentrating on what they have and working out strategies on how to use it to overcome. You either feed your fear or you feed your courage, everyone has both. It is becoming increasingly difficult to live without confronting the brute force of society, there are roars all around us especially from the media. Are we going to allow fear triumph and prevent us from achieving our goals? There are lions from our past, we as Africans, have largely allowed these to immobilize us and there lions in our present that try to hinder our progress. Whichever one it is, you have to make up your mind to treat every roar like a signal to prepare and position yourself for the kill if you intend to be successful and make a difference. Enjoy a great week!

Photo Source : Google+/Oli a
Quand le lion rugit, sa proie est terrifiée et la plupart du temps immobilisée par la peur. C'est ce qui le rend facile pour le lion de tuer sa proie. Fait intéressant, ce même rugissement aide tous ceux qui veulent tuer le lion à avoir une idée de son emplacement. Il y a la phrase largement répandue "LA PEUR c'est soit "oublie tout et cours ou affronte tout et monte" Si nous amplifions ce que nous craignons, nous serons immobilisés et empêchés d'accomplir notre vision mais si nous sommes assez courageux pour y faire face et le minimiser en nous concentrant sur nos forces, nous passerons à de grandes choses. Le chasseur qui veut tuer un lion se prépare et se positionne en étudiant les modes de vie du lion et en recherchant les meilleures stratégies pour accomplir son but, il ne se concentre pas sur ses faiblesses et les forces du lion. La plupart des gens sont dépassés par la peur parce qu'ils se concentrent sur le défi plutôt que de se concentrer sur ce qu'ils ont et d'élaborer des stratégies sur la façon de l'utiliser pour surmonter. Soit vous nourrissez votre peur ou vous nourrissez votre courage, tout le monde a les deux. Il devient de plus en plus difficile de vivre sans se confronter à la force brute de la société, il y a des rugissements tout autour de nous surtout des médias. Allons-nous permettre à la peur de triompher et nous empêcher d'atteindre nos objectifs? Il y a des lions de notre passé, nous en tant qu'Africains, nous avons largement permis à ceux-ci de nous immobiliser, ainsi que des lions dans notre présent, qui essayent d'entraver nos progrès. Quoi qu'il en soit, vous devez vous décider à traiter chaque rugissement comme un signal pour vous préparer et vous positionner pour la victoire si vous avez l'intention de réussir et de faire la différence. Passez une excellente semaine!

Saturday, 4 November 2017

MentorAfrica: EVERYONE HAS A THRONE. - TOUT LE MONDE A UN TRÔNE....

MentorAfrica: EVERYONE HAS A THRONE. - TOUT LE MONDE A UN TRÔNE....: Photo Source : Google+/Oli a Everyone has a throne, if you do not sit on yours, someone else will use you as their footstool. Many of u...

EVERYONE HAS A THRONE. - TOUT LE MONDE A UN TRÔNE.

Photo Source : Google+/Oli a
Everyone has a throne, if you do not sit on yours, someone else will use you as their footstool. Many of us subconsciously submitting to a popular profile. It is either we unconsciously fit into racial or other profiles or we live our lives constantly trying to prove that we are unique. It is amazing how people make so much efforts to become who they already are or someone they want to be like rather than just allowing what they have inside to develop. As an African, this is a picture that is very common, we believe that in order to be accepted, we either have to completely extricate ourselves from everything african or we overcompensate by over emphasising anything african even when we do not understand what we projecting.  If you are aware of your significance and your uniqueness, living would be about seeing yourself as a contributor to life and developing what you have rather than trying to impress everyone. We all have a throne from where we influence society for good irrespective of our race, our history, our culture or our geographical location. Stop trying to fit into popular culture in order to impress people who do not even recognise your existence. Sit on your throne and develop your kingdom, there are people who need to visit your kingdom to learn something from you that will help them build their own kingdom. Stop going to sit as a footstool at someone else's throne because you do not know that you have a throne with a mandate that is unoccupied.
Photo Source : Google+/Oli a


Tout le monde a un trône, si vous ne vous asseyez pas sur le vôtre, quelqu'un d'autre vous utilisera comme un pouf. Beaucoup d'entre nous soumettent inconsciemment à un profil populaire. C'est soit nous nous inscrivons sans le savoir dans des profils raciaux ou autres, soit nous vivons nos vies en essayant constamment de prouver que nous sommes uniques. C'est incroyable de voir comment les gens font tant d'efforts pour devenir ce qu'ils sont déjà ou quelqu'un qu'ils veulent être plutôt que de se laisser se développer ce qu'ils ont à l'intérieur. En tant qu'Africain, c'est une image très commune, nous croyons que pour que les autres nous acceptent, nous devons soit nous extraire complètement de tout ce qui est africain ou nous surcompensons en insistant sur tout ce qui est africain même quand nous ne comprenons pas ce que nous projetons. Si vous êtes conscient de votre signification et de votre caractère unique, vivre, c'est se considérer comme un contributeur à la vie et de développer ce que vous avez plutôt que d'essayer d'impressionner tout le monde. Nous avons tous un trône d'où nous influençons la société pour de bon indépendamment de notre race, de notre histoire, de notre culture ou de notre situation géographique. Arrêtez d'essayer de vous intégrer à la culture populaire afin d'impressionner les gens qui ne reconnaissent même pas votre existence. Asseyez-vous sur votre trône et développez votre royaume, il y a des gens qui ont besoin de visiter votre royaume pour apprendre quelque chose de vous qui les aidera à construire leur propre royaume. Arrêtez d'aller vous asseoir comme un pouf du trône de quelqu'un d'autre parce que vous ne savez pas que vous avez un trône avec un mandat qui est inoccupé.

Thursday, 2 November 2017

MentorAfrica: ARE YOU RELEVANT? - ÊTES-VOUS PERTINENT?

MentorAfrica: ARE YOU RELEVANT? - ÊTES-VOUS PERTINENT?: It is not the amount of knowledge you have that matters, it is the relevance of the knowledge to the improvement of human life that is impo...

ARE YOU RELEVANT? - ÊTES-VOUS PERTINENT?

It is not the amount of knowledge you have that matters, it is the relevance of the knowledge to the improvement of human life that is important. Some people are full of information that has no benefit for the advancement of present society. Some have information so antiquated that it becomes an obstacle to their modern living. There is a place for history because we have to know the reason why we live the way we do today. That is as useful as history gets, when you hold on to history as your only source of life, you become a misfit in present society. For some, if things are not done according to the historical knowledge they have, then it is not acceptable. The only way to remain relevant is to be a continuous learner. They say that the day you stop learning, you start to die. Anyone living in the present era with the intention of making any impact has to constantly make use of the numerous avenues that are available today to update their knowledge. Changes are happening by the moments, not even by the day, we have to put ourselves in positions to improve what we know as fast as we can. Certificates are losing value fast because immediately they satisfy the requirements for which they were given, new knowledge is coming out from that field. Do not depend on just what you achieved from your formal training, constantly try to acquire new information about your vision as it becomes available to you so you can remain relevant to society. Enjoy your day!
Photo Source: Google+/Oli a 
Ce n'est pas la quantité de connaissances que vous avez qui compte, c'est la pertinence des connaissances pour l'amélioration de la vie humaine qui est importante. Certaines sont pleines d'informations qui n'ont aucun avantage pour l'avancement de la société actuelle. Certains ont des informations si archaïques qu'ils deviennent un obstacle à leur vie moderne. Il y a une place pour l'histoire parce que nous devons connaître la raison pour laquelle nous vivons comme nous le faisons aujourd'hui. C'est autant l'importance de l'histoire, quand vous vous tenez à l'histoire comme votre seule source de vie, vous devenez une personne mal adaptée dans la société actuelle. Pour certains, si les choses ne sont pas faites selon les connaissances historiques qu'ils ont, ce n'est pas acceptable. La seule façon de rester pertinent est d'être un apprenant continu. On dit que le jour où vous arrêtez d'apprendre, vous commencez à mourir. Nul qui vit dans l'ère présente avec l'intention d'avoir un impact doit constamment utiliser les nombreuses avenues disponibles aujourd'hui pour mettre à jour ses connaissances. Les changements se produisent par moments, pas même par jour, nous devons nous mettre dans des positions pour améliorer ce que nous savons aussi vite que possible. Les certificats perdent de la valeur rapidement parce que dès qu'ils répondent aux exigences pour lesquelles ils ont été donnés, de nouvelles connaissances émergent de ce domaine. Ne comptez pas seulement sur ce que vous avez obtenu à partir de votre formation formelle, essayez constamment d'acquérir de nouvelles informations a u sujet de votre vision au fur et à mesure qu'elle devient disponible afin que vous puissiez rester pertinent pour la société. Bonne journée!

Wednesday, 1 November 2017

MentorAfrica: GOOD IN THE DIRT. - LE BON DANS LA BOUE.

MentorAfrica: GOOD IN THE DIRT. - LE BON DANS LA BOUE.: I went visit my sister-in-law and I asked her how a plant she took from my garden was doing. She said it was doing well but that she had mo...

GOOD IN THE DIRT. - LE BON DANS LA BOUE.

I went visit my sister-in-law and I asked her how a plant she took from my garden was doing. She said it was doing well but that she had moved it to another location where it would do better because it used to be a refuse dump. These days, because of my interest in human development and blogging, I tend to look for meaning and content in almost every situation. Many want to avoid all unpleasant people and situations by all means, but life needs all people and events to work our mental muscles and bring out the courage and determination we need for a meaning existence. Physical training for those who need a particular level of fitness to succeed in their chosen careers can be so strenuous that those who are faint of heart cannot bear. The amount of pain they endure before we see them succeed in competitions is unimaginable. Yet, they know that for them to be successful, they have go through unbearable pain. If that plant could complain, it will because of the stench of its new environment, but the farmer knows that that is the best place for it to thrive. When we go through our behind the scenes moments, we have to endure loneliness, rejection, humiliation, emotional and sometimes physical agony. Strength of character cannot be developed in the spotlight, it an only be done in the darkroom of blood, sweat and tears. Do not despise the dirt and ugly smell of hard work, patient endurance and isolation, they are the manure needed to produce the beautifully scented flower of your dreams that will benefit you and others. Enjoy your day!

Je suis allée rendre visite à ma belle-soeur et je lui ai demandé comment faisait une plante qu'elle a pris dans mon jardin. Elle a dit que tout allait bien, mais qu'elle l'avait déménagé dans un autre endroit où il ferait mieux parce que c'était un dépotoir. Ces jours-ci, en raison de mon intérêt pour le développement humain et les blogs, j'ai tendance à chercher du sens et du contenu dans presque toutes les situations. Beaucoup veulent éviter tous les gens et situations désagréables par tous les moyens, mais la vie a besoin de tous les gens et de tous les événements pour travailler nos muscles mentaux et faire ressortir le courage et la détermination dont nous avons besoin pour une existence désirée. L'entraînement physique pour ceux qui ont besoin d'un certain niveau de condition physique pour réussir dans leur carrière choisie peut être si pénible que ceux qui sont faibles de cœur ne peuvent pas le supporter. La degré de douleur qu'ils endurent avant que nous les voyions réussir dans les compétitions est inimaginable. Pourtant, ils savent que pour réussir, il faut subir une douleur insupportable. Si cette plante pouvait se plaindre, ce sera à cause de la puanteur de son nouvel environnement, mais l'agriculteur sait que c'est le meilleur endroit pour prospérer. Quand nous traversons nos moments de coulisses, nous devons supporter la solitude, le rejet, l'humiliation, l'agonie émotionnelle et parfois physique. La force du caractère ne peut pas être développée sous le feu des projecteurs, elle ne doit être faite que dans la chambre noire du sang, de la sueur et des larmes. Ne méprisez pas la boue et l'odeur laide du travail acharné, l'endurance patiente et l'isolement, ils sont la fumure nécessaire pour produire la fleur magnifiquement parfumée de vos rêves qui vous profiteront ainsi qu'aux autres. Bonne journée!

Tuesday, 31 October 2017

MentorAfrica: IT'S JUST A SEASON - C'EST SIMPLEMENT UNE SAISON

MentorAfrica: IT'S JUST A SEASON - C'EST SIMPLEMENT UNE SAISON: Life, they say, is cyclical. Seasons come and seasons go. No season lasts forever, so its effects should not be allowed to continue forever...

IT'S JUST A SEASON - C'EST SIMPLEMENT UNE SAISON

Life, they say, is cyclical. Seasons come and seasons go. No season lasts forever, so its effects should not be allowed to continue forever. Fashion designers start to prepare for a season collections long before the season starts because they know that each season is unique and demands a certain style. There are those who, however do not like to change with the seasons, they continue to dress in the fashion of another season. If they want to be honest with themselves, they will agree that it is quite uncomfortable to wear clothes meant for the cold season during the hot season. Just like climatic seasons, our life is a cycle of seasons, some are more pleasant than others. Many of us want to carry the effects of the season we love with us for a very long period. Some hold on to unpleasant seasons and allow them to negatively affect their lives for as long as they allow them. Unless you are ready to change with the seasons and work with the present conditions of your life, you will not make any meaningful progress.  Allow life to make use of all the elements of the different seasons, that way you can experience life in all its colours. Your life is a tapestry, all the colours are important for its beauty to be admired and its effects to be felt.

On dit que la vie est cyclique. Les saisons viennent et les saisons vont. Aucune saison ne dure éternellement, don ses effets ne devraient pas se poursuivre indéfiniment. Les créateurs de mode commencent à se préparer pour une collection de saison bien avant le début de la saison car ils savent que chaque saison est unique et demande un certain style. Il y a ceux qui, cependant, n'aiment pas changer avec les saisons, ils continuent à s'habiller à la mode d'une autre saison. S'ils veulent être honnêtes avec eux-mêmes, ils accepteront qu'il est assez inconfortable de porter des vêtements conçus pour la saison froide pendant la saison chaude. Tout comme les saisons climatiques, notre vie est un cycle de saisons, certaines sont plus agréables que d'autres. Beaucoup d'entre nous voulons porter les effets de la saison que nous aimons avec nous pour une très longue période. Certains s'accrochent à des saisons désagréables et leur permettent d'affecter négativement leur vie aussi longtemps qu'ils le permettent. À moins que vous ne soyez prêt à changer avec les saisons et à travailler avec les conditions actuelles de votre vie, vous ne ferez aucun progrès significatif. Permettez à la vie de faire usage de tous les éléments des différentes saisons, de cette façon vous pouvez expérimenter la vie dans toutes ses couleurs. Votre vie est une tapisserie, toutes les couleurs sont importantes pour permettre l'admiration de sa beauté et l'impression de ses effets.

Wednesday, 25 October 2017

MentorAfrica: HEAD BUT NO HEART - INTELLIGENT MAIS PAS DE COEUR

MentorAfrica: HEAD BUT NO HEART - INTELLIGENT MAIS PAS DE COEUR: A friend of mine sent me a presentation by someone during the 23rd Economic Summit in Nigeria that has been making the rounds. When I finis...

HEAD BUT NO HEART - INTELLIGENT MAIS PAS DE COEUR

A friend of mine sent me a presentation by someone during the 23rd Economic Summit in Nigeria that has been making the rounds. When I finished listening to the speech, my husband who had also seen the video said "That was a beautiful presentation, not so?" My answer was that we do not lack "heads" in Africa, we lack hearts. If nations developed by well crafted and beautiful policies, Nigeria and possibly many other African nations would have been the envy of the world. We have the brains to analyse and make good policies but we do not have the "hearts" to implement them. It is not the political will we lack, what we lack is goodwill that is exhibited in integrity and patriotism. I have had the unfortunate privilege of talking with intending political office holders who are not even in the "old brigade"... it is pathetic. They have no intention whatsoever to make a difference,  The price is high and they are not ready to pay it. The political structure is set to produce leaders that will fail irrespective of their political affiliations. When  a society does not have people who are willingly to sacrifice for the collective good of the people, it will always produce leaders that are corrupt and ineffective. We have to push past our "heads" and develop hearts that are willing to sacrifice and serve others, that is what those who are more developed today did to make it to where the are today. No nation was born prosperous, people of passion and goodwill had to sacrifice their blood, sweat and tears to build strong prosperous nations, it won't be different in Africa. Africa is blessed with highly intellectual and intelligent people but unfortunately, that is not translated to the development of the continent. 

Un de mes amis m'a envoyé une présentation par quelqu'un pendant le 23ème Sommet Économique au Nigeria qui a fait le tour. Quand j'ai fini d'écouter le discours, mon mari qui avait aussi vu la vidéo a dit "C'était une belle présentation, n'est-ce pas?" J'ai répondu en disant que nous ne manquons pas de «têtes» en Afrique, nous manquons de cœur. Si les nations se développent par des politiques bien et belles conçues, le Nigeria et peut-être beaucoup d'autres nations africaines auraient fait l'envie du monde entier. Nous avons le cerveau pour analyser et faire de bonnes politiques mais nous n'avons pas les «coeurs» pour les mettre en œuvre. Ce n'est pas la volonté politique qui nous manque, ce qui nous manque, c'est la bonne volonté qui s'exprime dans l'intégrité et le patriotisme. J'ai eu le malheureux privilège de parler avec ceux ayant l'intention de devenir des responsables politiques qui ne font même pas partie de la «vieille brigade» ... c'est pathétique. Ils n'ont aucune intention de faire la différence, le prix est élevé et ils ne sont pas prêts à le payer. La structure politique est destinée à produire des dirigeants qui échoueront indépendamment de leurs affiliations politiques. Quand une société n'a pas de gens qui se sacrifient volontiers pour le bien collectif du peuple, cela produira toujours des dirigeants corrompus et inefficaces. Nous devons dépasser nos «têtes» et développer des coeurs qui sont prêts à sacrifier et à servir les autres, c'est ce que ceux des pays les plus développés aujourd'hui ont fait pour arriver là où ils sont aujourd'hui. Aucune nation n'est née prospère, les gens de passion et de bonne volonté ont dû sacrifier leur sang, leur sueur et leurs larmes pour bâtir des nations prospères et fortes, ce ne sera pas différent en Afrique. L'Afrique est dotée de gens hautement intellectuels et intelligents mais, malheureusement, cela ne se traduit pas dans  le développement du continent.

Tuesday, 24 October 2017

MentorAfrica: IT IS CLOSE BY - C'EST TOUT PRES

MentorAfrica: IT IS CLOSE BY - C'EST TOUT PRES: Wetin you dey find for Sokoto dey for inside sokoto.- Nigerian pidgin proverb Sokoto is one the farthest towns northwest of Nigeria, fo...

IT IS CLOSE BY - C'EST TOUT PRES

Wetin you dey find for Sokoto dey for inside sokoto.- Nigerian pidgin proverb

Sokoto is one the farthest towns northwest of Nigeria, for most, it is quite a distance. Sokoto which is pronounced "shokoto" is traditional trousers worn by most Nigerians but which originated from western Nigeria. What the proverb is saying is that most times, what we are looking for a far off is within reach. Many people want to be famous, so they look for how to do something that will attract world acclaim; most never get there. It is not because they are not talented, it is just that they are looking for a harvest without sowing a seed. Many famous people today did not start because they were looking for fame, they started by trying to solve a personal problem or one that was in their immediate community. Telephone started with someone looking for better ways to communicate with his mother with hearing impediment. Facebook started with friends looking for better ways to communicate among themselves on campus. The list goes on from people looking for how to make commuters personal to those who wanted to make phones mobile, all started with solving a problem that will make life better for them and easier for everyone else. Stop looking for how to win international awards, just concentrate on taking on the challenges around you with the resources available in your environment and life will open up for you. Africans are too busy trying to live like other people that they cannot think of developing what is around them. They want to always enjoy what others have developed with their sweat. All we think about is acquiring a luxurious lifestyle, never giving any thought to investing in creativity, innovation, invention and production. Halls of fame are not for names of those with the most luxurious lives, they are for the names of those who have made a difference by their accomplishments in human development.
Photo Source : Google+/National Geographic
Ce que vous cherchez a Sokoto se trouve dans votre sokoto. - Proverbe nigerian

Sokoto est l'une des villes les plus éloignées au nord-ouest du Nigeria, pour la plupart, c'est assez loin. Sokoto qui se prononce "shokoto" est un pantalon traditionnel porté par la plupart des Nigérians mais originaire de l'ouest du Nigeria. Ce que dit le proverbe, c'est que la plupart du temps, ce que nous cherchons loin est à portée de main. Beaucoup de gens veulent faire de grands noms, alors ils cherchent comment faire quelque chose qui attirera les acclamations du monde entier. la plupart n'y arrivent jamais. Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas de talent, c'est juste qu'ils cherchent une récolte sans semer de graines. Beaucoup de gens célèbres aujourd'hui n'ont pas commencé parce qu'ils cherchaient la célébrité, ils ont commencé en essayant de résoudre un problème personnel ou un problème qui était dans leur communauté immédiate. Le téléphone a commencé avec quelqu'un qui cherchait de meilleures façons de communiquer avec sa mère avec un empêchement d'audition. Facebook a commencé avec des amis à la recherche de meilleures façons de communiquer entre eux sur le campus. La liste continue des personnes qui cherchent à rendre les ordinateurs personnels à ceux qui veulent faire des téléphones mobiles, tout a commencé avec la résolution d'un problème qui améliore leur vie et la rendre plus facile pour tous les autres. Arrêtez de chercher comment gagner des prix internationaux, concentrez-vous simplement sur les défis qui vous entourent avec les ressources disponibles dans votre environnement et la vie s'ouvrira pour vous. Les Africains sont trop occupés par comment vivre comme les autres qu'ils ne peuvent pas penser à développer ce qui les entoure. Ils veulent toujours profiter de ce que les autres ont développé avec leur sueur. Nous pensons constamment à comment acquérir un style de vie luxueux, sans jamais penser à investir dans la créativité, l'innovation, l'invention et la production. Les Halls of Fame ne sont pas pour les noms de ceux qui ont les vies les plus luxueuses, ils sont pour les noms de ceux qui ont fait la différence par leurs accomplissements dans le développement humain.

Saturday, 21 October 2017

MentorAfrica: CRAB MENTALITY - LA MENTALITE DE CRABE

MentorAfrica: CRAB MENTALITY - LA MENTALITE DE CRABE: "Why does the African succeed alone outside his home, while Africans fail together at home" - Mathias Mondo This is a question ...

CRAB MENTALITY - LA MENTALITE DE CRABE

"Why does the African succeed alone outside his home, while Africans fail together at home" - Mathias Mondo

This is a question that was posted by a friend of mine on Facebook and it got a lot of reactions and comments. as a blogger who is always looking for content, I have decided to share my opinion as a blog post. I have discussed this opinion of mine before in another post. If you put crabs in a basket and leave them overnight, almost all of them will be there by the next morning because anyone that attempts to climb out will be dragged down by the others. On the contrary, if you do the same thing with snails, as slow as they move, the basket will almost be empty by the next morning. This crab mentality is prevalent where this poverty and everyone is trying to survive, not only in Africa. It is an environment that breeds suspicion, superstition and envy. If you check out the ancient history of Africans, they were warriors who had structure and respected those who conquered lands and accomplished much. Communities were well organised and progressive, poverty as we know it today was rare. People were respected and comfortable in their communities. We now live communities were poverty and laziness is prevalent, where people want to make money without working for it. In any society where people are mentally lazy, you cannot rule out crime, suspicion and superstition. When you separate yourself from that community, mentally or physically, you begin to function optimally. It is easier when you separate yourself physically that is why it seems as if it is only when they are outside that they prosper. Even most of those who are succeeding outside are still trapped in a frosted mentality, they work to prove that Africans can do it rather to enjoy a journey of fulfilling their dreams. Until we can build a cohesive community of people, right from the grassroots, who can think and understand that they can build a life for themselves, Africans will continue to be beggars.
Photo Source : Google+/Oli a

"Pourquoi l'Africain réussit seul hors de chez lui, pendant que les Africains échouent ensemble chez eux" - Mathias Mondo

C'est une question qui a été postée par une de mes amis sur Facebook et il y a eu beaucoup de réactions et de commentaires. En tant que blogueur toujours à la recherche de contenu, j'ai décidé de partager mon opinion en tant que blog. J'ai déjà discuté de cet opinion dans un autre article. Si vous mettez des crabes dans un panier et les laissez pendant la nuit, la plupart d'entre eux seront là le lendemain matin parce que quiconque tentera de sortir sera entraîné par les autres. Au contraire, si vous faites la même chose avec des escargots, aussi lentement qu'ils bougent, le panier sera presque vide le lendemain matin. Cette mentalité de crabe est prédominante là où la pauvreté règne et tout le monde essaye de survivre, pas seulement en Afrique. C'est un environnement qui engendre la suspicion, la superstition et l'envie. Si vous jetez un coup d'œil sur l'histoire ancienne des Africains, ils étaient des guerriers qui avaient une structure et respectaient ceux qui ont conquis des terres et accompli beaucoup de choses. Les communautés étaient bien organisées et progressistes, la pauvreté telle que nous la connaissons aujourd'hui était rare. Les gens étaient respectés et à l'aise dans leurs communautés. Nous vivons maintenant dans des communautés où la pauvreté et la paresse prédominent, où les gens veulent gagner de l'argent sans y travailler. Dans toute société où les gens sont mentalement paresseux, vous ne pouvez pas exclure le crime, la suspicion et la superstition. Lorsque vous vous séparez de cette communauté, mentalement ou physiquement, vous commencez à fonctionner de manière optimale. C'est plus facile quand vous vous séparez physiquement, c'est pourquoi il semble que c'est seulement quand ils sont dehors qu'ils prospèrent. Même la plupart de ceux qui réussissent à l'extérieur sont encore pris au piège d'une mentalité givrée, ils travaillent pour prouver que les Africains peuvent le faire plutôt que de profiter d'un voyage de réalisation de leurs rêves. Jusqu'à ce que nous puissions construire des communautés cohésives de personnes, à partir de la base, qui peuvent penser et comprendre qu'ils ont la capacité de se construire une vie, les Africains resteront des mendiants.


Saturday, 14 October 2017

MentorAfrica: SOMETHING TO MOAN ABOUT - QUELQUE CHOSE A SE PLAIN...

MentorAfrica: SOMETHING TO MOAN ABOUT - QUELQUE CHOSE A SE PLAIN...: I was talking to my daughter yesterday about a family that is going through some tough time and how the father moans in spite of the fact t...

SOMETHING TO MOAN ABOUT - QUELQUE CHOSE A SE PLAINDRE

I was talking to my daughter yesterday about a family that is going through some tough time and how the father moans in spite of the fact that there are things they should be grateful for. She told me that he always moans no matter what the situation is. There are people who always find something to moan about no matter how bright the situation may look to others. I used to think that it was just people living in the developing world under poverty that had this attitude but I have discovered that there are people who always see what is wrong in any given situation no matter what they society they live in. When I see people in developed societies moaning about things that are considered miracles in poverty stricken communities, I marvel. Moaning is different from rationalising a situation and looking at what can be done to improve it, moaning is looking at it from a victim's mentality. Some people always think they have the short end of the stick no matter what you give to them. No matter how blue the sky is, those who like to moan will search out a little cloud and focus on it to the point that they imagine a heavy down pour. Those who love to moan just suck the life out of everything, rather than fan the little flame to become a huge fire, they will douse it with their depressing attitude and quench whatever flame there is. Everyone has the ability to think like a victim or a victor, whichever one you feed will grow to control your life.  What you magnify changes everything; if you magnify what is available, it will grow but if you magnify what is deficient, even what is available will lose its significance and no one will benefit from your existence. You either empower yourself and others by your victor mentality or you deflate yourself and everyone around you by your victim mentality.

Hier, je parlais à ma fille d'une famille qui traverse une période difficile et comment le père se plaint en dépit du fait qu'il y a des choses pour lesquelles ils devraient être reconnaissants. Elle m'a dit qu'il se plaint toujours, peu importe la situation. Il y a des gens qui trouvent toujours quelque chose à se plaindre, peu importe à quel point la situation peut paraître brillante pour les autres. Je pensais que ce n'était que des gens vivant dans le monde en développement sous la pauvreté qui avaient cette attitude, mais j'ai découvert qu'il y a des gens qui voient toujours ce qui ne va pas dans chaque situation, peu importe la société dans laquelle ils vivent. Quand je vois des gens dans les sociétés développées se plaignent de choses qui sont considérées comme des miracles dans les communautés frappées par la pauvreté, je m'émerveille. Se plaindre est différent de la rationalisation d'une situation et de voir ce qu'on peut faire pour l'améliorer, se lamenter c'est de le regarder avec une mentalité de victime. Certaines personnes pensent toujours qu'ils sont défavorisés, peu importe ce que vous leur donnez. Peu importe à quel point le ciel est bleu, ceux qui aiment se lamenter vont chercher un petit nuage et se concentrer la-dessus au point qu'ils imaginent une pluie diluvienne. Ceux qui aiment se plaindre aspirent la vie à tout, plutôt que de souffler sur la petite flamme pour qu'elle devienne un énorme feu, ils l'éteingnent avec leur attitude déprimante et étanchent toute flamme. Tout le monde a la capacité de penser comme une victime ou un vainqueur, celui que vous nourrir va grandir pour contrôler votre vie. Ce que tu magnifies change tout; si vous magnifiez ce qui est disponible, il grandira, mais si vous magnifiez ce qui est déficient, même ce qui est disponible perdra sa signification et personne ne bénéficiera de votre existence. Vous vous responsabilisez ainsi que les autres par votre mentalité de vainqueur ou vous dégonflez vous-même et tout le monde autour de vous par votre mentalité de victime.

Friday, 13 October 2017

MentorAfrica: THE POWER OF "NO" - LE POUVOIR DE "NON"

MentorAfrica: THE POWER OF "NO" - LE POUVOIR DE "NON": I read the story of a man who has the habit of setting his alarm and also requesting the hotel to give him a wake up call every morning whe...

THE POWER OF "NO" - LE POUVOIR DE "NON"

I read the story of a man who has the habit of setting his alarm and also requesting the hotel to give him a wake up call every morning when he is on a trip away from home because he had a problem saying "no" to early morning sleep.There was a period when I had stopped morning exercises for a very long time and I was finding difficult to start again. I decided to take the advice of someone and put my canvas shoes where I could see them immediately I wake up so I could be motivated. This lasted for a long time without yielding any positive results. Then one day I wanted to put on a particular pair of trousers that I loved and it could not fit. That is when I said "No, this cannot continue" It's been two years and the fire is still on. It was not that I did not have other pairs of trousers but this was my wake up call. I have an interest in observing human response to situations because of my passion for human development. I have come to understand without any scientific research on human behaviour, that what separates those who succeed in life and people who just survive through life is the ability to say "no" Until you learn to sincerely say "no"  to things, people and behavioural patterns that are holding you back, you cannot succeed. Life is a fight, you cannot hold on to what is not helping you to advance and expect to succeed. Even bequeathed wealth is no guarantee to success if you cannot boldly say "no" and walk away from situations and people that are holding you back. The funny thing is that everyone knows what is holding them back whether they want to admit or not. The moment we are truthful enough to face what it is we should say "no" to in our lives and muster the courage to do so, we will begin to enjoy the freedom to move forward. Just say "no" and you will see life in a whole new light. Enjoy your weekend!

J'ai lu l'histoire d'un homme qui a l'habitude de régler le réveil et de demander un réveil téléphonique à l'hôtel  tous les matins lorsqu'il est en voyage parce que dire «non» au sommeil tôt le matin était un  problème pour lui. Il y avait une période où je me arrêtée de faire les exercices matinaux pendant très longtemps et je le trouvais difficile de recommencer. J'ai décidé de suivre les conseils de quelqu'un et de mettre mes chaussures de toile où je pourrais les voir immédiatement quand je me réveille pour me motiver. Cela a duré longtemps sans donner de résultats positifs. Puis un jour je voulais mettre un pantalon particulier que j'aimais et ça ne pouvait pas tenir. C'est à ce moment-là que j'ai dit "Non, ça ne peut pas continuer" Cela fait deux ans et le feu continue. Ce n'était pas que je n'avais pas d'autres pantalons mais c'était mon réveil. J'ai un intérêt à observer la réponse humaine à des situations en raison de ma passion pour le développement humain. Je suis parvenu à comprendre sans aucune recherche scientifique sur le comportement humain, que ce qui sépare ceux qui réussissent dans la vie et les gens qui survivent tout simplement dans la vie est la capacité de dire «non» Jusqu'à ce que vous appreniez à dire sincèrement «non» aux choses, les schémas comportementaux qui vous retiennent, vous ne pouvez pas réussir. La vie est un combat, vous ne pouvez pas tenir à ce qui ne vous n'aide pas à avancer et espérer de réussir. Même la richesse léguée n'est pas une garantie de succès si vous ne pouvez pas dire  «non» avec audace et vous éloigner des situations et des personnes qui vous retiennent. C'est bien drôle que tout le monde sait ce qui les retient, qu'ils veulent l'admettre ou non. Le moment où nous sommes assez honnêtes pour faire face à ce dont nous devrions dire «non» dans nos vies et prendre le courage de le faire, nous commencerons à profiter la liberté d'avancer. Il suffit de dire «non» et vous verrez la vie sous une nouvelle lumière. Passez un bon weekend!

Thursday, 12 October 2017

MentorAfrica: THE GOOD IN LACK - LE BIEN DANS LE MANQUE

MentorAfrica: THE GOOD IN LACK - LE BIEN DANS LE MANQUE: Many of us learn by association and for many the word "lack" is associated with suffering and negative experiences. Interestingly...

THE GOOD IN LACK - LE BIEN DANS LE MANQUE

Many of us learn by association and for many the word "lack" is associated with suffering and negative experiences. Interestingly, in my own experiences, lack has always pushed me to levels of creativity that would make me use things in such a way that I never imagined I could. I would use ingredients to come up with wonderful recipes that I would never have thought of in times of plenty. When those periods are over, this allows me to improve upon these recipes and come out with new ones that others can copy. When I was teaching, there where environments were many students could not afford textbooks, and instructional materials were almost nonexistent. I had to come up with materials that would help the students learn what was in the syllabus with what I could find around me. If we allow ourselves to look at lack as a part of life, we will be amazed at how creative we can become. For most, lack stops them from living because they look at the situation and feel sorry for themselves. For others, it is an opportunity to discover something that will help overcome the lack. Critical and strategic thinking are often a product of seeking solutions to some lacuna in life but a lot of us miss this opportunity by over concentration on what is lacking. Looking at lack with a view to finding a solution is different from looking at it and allowing it to discourage us. We are often discouraged by the magnitude of the lack, our limitations to do something about it or we focus on looking for who to blame. Every situation of lack carries with it an opportunity for strategic and critical thinking that can help you create something that could have a lasting impact, do not waste it.
Photo Source : Google+/Oli a
Beaucoup d'entre nous apprennent par association et pour beaucoup le mot «manque» est associé à la souffrance et aux expériences négatives. C'est intéressant que dans mes propres expériences, le manque m'a toujours poussé à des niveaux de créativité qui me fait utiliser les choses de telle manière que je n'aurais jamais imaginé que je le ferais. J'emploie des ingrédients pour créer de merveilleuses recettes auxquelles je n'aurais jamais pensé en période d'abondance. Quand ces périodes sont terminées, cela me permet d'améliorer ces recettes et d'en sortir avec de nouvelles que d'autres peuvent copier. Quand j'enseignais, il y avaient  des environnements où de nombreux étudiants ne pouvaient pas s'acheter des manuels, et les aides didactiques étaient presque inexistant. J'aurais dû trouver des matériaux didactiques qui aiderait les étudiants à apprendre ce qui se trouvait dans le programme. Si nous nous permettons de considérer le manque comme une partie de la vie, nous serons étonnés de découvrir la puissance de notre créativité. Pour la plupart, le manque les empêche de vivre parce qu'ils regardent la situation et se sentent enfermés. Pour d'autres, c'est l'occasion de découvrir quelque chose qui les aidera à surmonter le manque. La pensée critique et stratégique est souvent un produit de la recherche de solutions à certaines lacunes de la vie, mais beaucoup d'entre nous ratent cette opportunité en se concentrant sur ce qui manque. Regarder le manque en vue de trouver une solution est différent de le regarder et de nous décourager. Nous sommes souvent découragés par l'ampleur du manque, ce qui nous limite pour faire quelque chose à ce sujet ou nous nous concentrons sur la recherche des autres à reprocher. Chaque situation de manque comporte une opportunité de réflexion stratégique et critique qui peut vous aider à créer quelque chose qui pourrait avoir un impact durable, ne le gaspillez pas.

Monday, 9 October 2017

MentorAfrica: ASK YOURSELF QUESTIONS. - VOUS POSEZ DES QUESTIONS...

MentorAfrica: ASK YOURSELF QUESTIONS. - VOUS POSEZ DES QUESTIONS...: "Millions saw the apple fall, but Newton was the only one who asked why" - Bernard Baruch "In times of change, learners ...

ASK YOURSELF QUESTIONS. - VOUS POSEZ DES QUESTIONS.

"Millions saw the apple fall, but Newton was the only one who asked why" - Bernard Baruch

"In times of change, learners inherit the earth while the learned are beautifully prepared for the world that no longer exists" - Eric Purford

I was listening to a discussion recently on the invasion of the AI age and the effects it will have on human existence. It was quite an interesting and thought-provoking discussion especially when they tried to shed light on what will become of most of the middle class which they say will be most affected. The question they tried to answer was what that large percentage of the world population would be doing without jobs. The answers were more confusing than educative. However, it helped me to think about a topic that had been on my mind to share. How many of us really ask ourselves thought-provoking questions that lead us to improve on life around us? Everything around us can evolve from its present state, but it has to be seen in that capacity before the needed improvement can be imagined and created. Many wait for others to create then they work all their lives trying to buy other people's invention for their enjoyment and entertainment. Movies have been remade that made more money than the originals. Stories have been rewritten and adapted to make more impact than the originals. Have you ever asked yourself the question that will make you say "if a human being did this then it is possible for me to this" Many have given up on themselves, so they never ask themselves questions that provoke learning and improvement, all they do is think of a reason why it cannot be done. It is only those who are determined to learn something new at every given opportunity and confront their challenges that will change the dynamics of their lives and society. Knowledge is growing at almost the speed of light, you cannot afford to be satisfied with doing anything the same way you did it previously. Always look for little ways to improve on what you already know. Always ask yourself questions that will drive you to seek better and more challenging ways of approaching life daily even if it is just changing the way you made breakfast yesterday. Do have a beautiful week!

"Des millions a vu tomber la pomme, mais Newton était le seul à avoir demandé pourquoi" - Bernard Baruch

"En période de changement, les apprenants héritent de la terre alors que les savants sont  magnifiquement préparés pour le monde qui n'existent plus" - Eric Purford

J'écoutais récemment une discussion sur l'invasion de l'âge de l'IA et les effets qu'elle aurait sur l'existence humaine. C'était une discussion intéressante et stimulante, surtout lorsqu'ils ont essayé de mettre la lumière sur ce qui arrivera à la majorité partie de la classe moyenne qui, selon eux, sera la plus affectée. La question a laquelle ils ont essayé de trouver une réponse était ce que ferait ce grand pourcentage de la population mondiale quand ils seront sans emploi. Les réponses étaient plus confuses que éducatives. Cependant, cela m'a aidé à réfléchir sur un sujet que je voulais partager. Combien d'entre nous se posent réellement des questions qui nous poussent à améliorer la vie qui nous entoure? Tout qui se trouve autour de nous peut évoluer à partir de son état actuel, mais on doit cette perspective avant de pouvoir imaginer et créer l'amélioration nécessaire. Beaucoup attendent que d'autres créent alors qu'ils travaillent toute leur vie pour pouvoir acheter l'invention des autres pour leur plaisir et leur divertissement. Les films ont été refaits qui ont fait plus d'argent que les originaux. Les histoires ont été réécrites et adaptées pour avoir plus d'impact que les originaux. Avez-vous déjà posé la question qui vous provoque à vous dire "si un être humain a fait cela, il est possible pour moi de cela" Beaucoup ont renoncé à eux-mêmes, donc ils ne se posent jamais des questions qui provoquent l'apprentissage et l'amélioration, ils ne font rechercher est une raison pour laquelle ils ne peuvent rien faire. Ce ne sont que ceux qui ont la détermination d'apprendre quelque chose de nouveau à chaque occasion donnée et qui sont prêts a affronter leurs défis qui changeront la dynamique de leur vie et de leur société. La connaissance augmente ces jours-ci à presque la vitesse de la lumière, vous ne pouvez pas vous permettre de vous contenter de faire une chose de la même manière que vous l'avez fait précédemment. Toujours chercher de petites façons d'améliorer ce que vous connaissez déjà. Toujours vous poser des questions qui vous conduiront à rechercher des façons meilleures et plus stimulantes d'aborder la vie quotidienne, même si c'est de changer simplement la façon dont vous avez fait le petit-déjeuner hier. Passez une très belle semaine!

Saturday, 7 October 2017

MentorAfrica: TOP UP...DON'T EMPTY! - COMPLETEZ...NE FAITES PAS ...

MentorAfrica: TOP UP...DON'T EMPTY! - COMPLETEZ...NE FAITES PAS ...: A friend of mine called me recently to discuss some plans that she has which include setting up a recording studio for her programs. She sa...

TOP UP...DON'T EMPTY! - COMPLETEZ...NE FAITES PAS VIDER!

A friend of mine called me recently to discuss some plans that she has which include setting up a recording studio for her programs. She said it was more convenient to do the recordings and send them to radio stations for broadcast than it was to do the recordings at the stations because of the time constraint. I told her I had some other friends who had that same issue who had set up their own studio. I told her I could speak to them so she can use their studio until she can set up her own. She did not quite like that idea because she said that she had noticed that if you approached people for help in an area that are also interested in, they will always come up with some reasons why they cannot help you. In most cases, this is very true and I find it quite amusing. With over 7 billion people on the planet I believe every venture can have its own targets without affecting any other. Rather than look for ways to top up people's lives and help them along the way, many look for ways to empty whatever others have in them  thinking that it would make them succeed better. When you top up others by adding what you can to make them grow, you make room to your own growth and satisfaction. When you are busy trying to empty others of whatever they have, that is all you will find time to do. This means that you, yourself will not have room to grow whatever dreams you have because you are always busy trying to blow out other people's candles. Do yourself a favour, help others to top up their lives in whatever way you can and you will be surprised at how much energy you will get from that satisfaction to help you pursue your own dreams. Enjoy a great weekend.

Une de mes amies m'a appelé récemment pour discuter certains plans y compris la création d'un studio d'enregistrement pour ses programmes. Elle a dit qu'il était plus commode de faire les enregistrements et de les envoyer aux stations de radio pour diffuser que de faire les enregistrements aux stations en raison de la contrainte de temps. Je lui ai dit que j'avais d'autres amis qui avaient le même problème qui avaient mis en place leur propre studio. Je lui ai dit que je pourrais leur parler afin qu'elle puisse utiliser son studio jusqu'à ce qu'elle puisse mettre en place la sienne. Elle n'a pas trop aimé cette idée parce qu'elle a dit qu'elle avait remarqué que si vous approchiez les gens pour l'aide dans une région qui les intéresse aussi, ils trouveront toujours des raisons pour lesquelles ils ne peuvent pas vous aider. Dans la plupart des cas, c'est la vérité et je trouve cela très amusant. Avec plus de 7 milliards de personnes sur la planète, je crois que chaque entreprise peut avoir ses propres cibles sans affecter d'autres. Plutôt que de chercher des façons de compléter la vie des gens et de les aider sur le chemin, beaucoup cherchent des moyens de vider tout ce qu'ils ont en pensant qu'il leur permettrait de mieux réussir. Lorsque vous complétez les autres en ajoutant ce que vous pouvez pour les faire croître, vous faites de la place pour propre votre croissance et satisfaction. Lorsque vous êtes occupé à essayer de vider les autres de tout ce qu'ils ont, c'est tout ce que vous trouverez le temps de faire. Cela signifie que vous, vous-même, vous n'aurez pas de place pour développer vos rêves, car vous êtes toujours occupé à essayer de faire souffler les bougies d'autres personnes. Faites-vous plaisir, aidez les autres à compléter leur vie de la manière que vous le pouvez et vous serez surpris de l'énergie que vous obtiendrez de cette satisfaction pour vous aider à poursuivre vos propres rêves. Profitez d'un bon week!

Friday, 6 October 2017

MentorAfrica: WHAT DO YOU LACK? - DE QUOI MANQUEZ VOUS?

MentorAfrica: WHAT DO YOU LACK? - DE QUOI MANQUEZ VOUS?: Most times, our lack is not in what we do not have, it is in the lack of will to begin with what we have. When you concentrate on what you ...

WHAT DO YOU LACK? - DE QUOI MANQUEZ VOUS?

Most times, our lack is not in what we do not have, it is in the lack of will to begin with what we have. When you concentrate on what you lack, you cannot see the potential of the "perceived" little that you have. There are people sitting down at home and grumbling about the inability of the government to provide jobs or the wickedness of those in position to help who have not but they spend the whole day watching TV and jesting on social media. Until we realise that we are the only ones who can do something meaningful with our lives, we will continue to lie on our bed of excuses and slumber through life. When we concentrate our efforts on whatever assets we have, we will begin to see little ways in which we can use them to start our lives on the right path. What are you concentrating on, your assets or your liabilities? Life gives both to everyone, the side of the sheet you decide to pay attention will determine how successful your life becomes. If we spend less of our time watching how other people live their  lives and see how we can use our own to inspire others, hidden opportunities will come to light. Do you ever see beyond what you do not have? Have you magnified what you lack to the point that your future is totally obscured by this image? Systems all over the world are in chaos right now and things are not likely to settle down anytime soon.  Will our lives come to an end because things are not as they should be? Of course not! When there is confusion, a lot of opportunities also present themselves for the new era that is emerging. Life is cyclical, times of chaos always birth new frontiers to human existence. Do not let what you lack hold you back, value what you have, begin with it and what you need will become available. Those who dwell on the excuses of what they do not have will do so anywhere they find themselves on the planet. Their level of living might improve in another society but they will still not be able to push their limitations to excel and make a difference.

La plupart du temps, notre manque n'est pas dans ce que nous n'avons pas, c'est dans le manque de volonté de commencer avec ce que nous avons. Lorsque vous vous concentrez sur ce que vous manquez, vous ne pouvez pas voir le potentiel du peu «perçu» que vous avez. Il y a des gens qui restent à la maison et se plaignent de l'incapacité du gouvernement de fournir des emplois ou la méchanceté de ceux qui sont en mesure de les aider qui ne le font pas, mais ils passent toute la journée à regarder la télévision et à plaisanter sur les réseaux sociaux. Jusqu'à ce que nous nous rendions compte que nous sommes les seuls qui peuvent faire quelque chose de significatif avec nos vies, nous continuerons à nous reposer sur notre lit d'excuses et passer notre vie à sommeiller. Lorsque nous concentrons nos efforts sur tous les atouts dont nous disposons, nous allons commencer à voir de petites manières dont nous pouvons les utiliser pour commencer notre vie sur le bon chemin. Sur quoi vous concentrez-vous, vos actifs ou vos dettes? La vie donne à chacun, les deux côtés du bilan où vous décidez de faire attention déterminera la réussite de votre vie. Si nous passons moins de temps à regarder comment d'autres personnes vivent leur vie et à voir comment nous pouvons utiliser la nôtre pour inspirer les autres, les occasions cachées apparaîtront à la lumière. Regardez-vous au-delà de ce que vous n'avez pas? Avez-vous amplifié ce que vous manquez au point que votre avenir est totalement obscurci par cette image? Les systèmes partout dans le monde sont en plein chaos et les choses ne sont pas susceptibles de s'installer rapidement. Est-ce que nos vies prendront fin parce que les choses ne sont pas comme elles le devraient? Bien sûr que non! Quand il y a confusion, de nombreuses opportunités se présentent également pour la nouvelle ère qui émerge. La vie est cyclique, les temps de chaos naissent toujours de nouvelles frontières de l'existence humaine. Ne laissez pas ce que vous manque vous retenir, valoriser ce que vous avez, commencer par cela et ce dont vous avez besoin sera disponible. Ceux qui pensent sans cesse aux excuses de ce qu'ils n'ont pas, le feront partout où ils se trouvent sur la planète. Leur niveau de vie pourrait s'améliorer dans une autre société, mais ils n'auront toujours pas la capacité de faire bouger les lignes pour exceller et faire la différence.

Thursday, 5 October 2017

MentorAfrica: SMALL START. BIG PASSION. LASTING IMPACT. - MODEST...

MentorAfrica: SMALL START. BIG PASSION. LASTING IMPACT. - MODEST...: A winning start does not mean a big start. Many who have had huge success and lasting impact started small, doing what others considered in...

SMALL START. BIG PASSION. LASTING IMPACT. - MODESTE DÉBUT. GRANDE PASSION. IMPACT DURABLE.

A winning start does not mean a big start. Many who have had huge success and lasting impact started small, doing what others considered insignificant with a lot of passion, courage, commitment and determination. Stories abound of huge innovations today that were started without huge financial or human support, people did not even believe what they were attempting to do will ever come to light; from telephone to aeroplanes to Facebook and so on that have made overwhelming impact, started small and in obscurity.  However, a lot of people are waiting until they can start big with  huge financial assets, a robust human and moral support as well as a widespread network. They do not want to till the ground, they want to sow on a prepared farm. I have seen and heard of people who have had all the financial support to start a venture and failed. There is something about starting small that helps people to succeed better. It looks like passion is often fuelled by challenges, they are the refining fire through which dreams pass for them to shine. When everything is in place, we tend to lose the steam that is necessary for us to make a lasting impact. Life becomes boring without the challenges that push us beyond our limits, our comfort zones do not bring out the best in us. Be excited about little beginnings, grow with your dream as you push boundaries and enlarge your coast enlarges, this will enable your very best to come out of you in order for you to leave behind a lasting legacy. What you need to have lasting success is huge passion not a big start.

Un début gagnant ne signifie pas un gros départ. Beaucoup qui ont eu un énorme succès et un impact durable ont eu un commencement modeste, faisant ce que les autres considèrent comme insignifiant avec beaucoup de passion, de courage, d'engagement et de détermination. Les histoires abondent aujourd'hui d'énormes innovations qui ont été lancées sans un soutien financier ou humain énorme. Les gens n'avaient même pas croire ce qu'ils tentaient de faire apparaître à jamais; du téléphone aux avions à Facebook et ainsi de suite qui ont eu un impact accablant, ont commencé petit et en obscurité. Cependant, beaucoup attendent d'énormes atouts financiers, un solide soutien humain et moral ainsi qu'un réseau répandu avant de commencer. Ils ne veulent pas labourer, ils veulent semer sur une ferme préparée. J'ai vu et entendu parler de personnes qui ont eu tout le soutien financier pour commencer une entreprise et qui ont échoué. Il y a quelque chose à propos de commencer petit qui aide les gens à mieux réussir. On dirait que la passion est souvent alimentée par des défis, c'est le feu de raffinage par lequel les rêves passent pour qu'ils brillent. Lorsque tout est en place, nous avons tendance à perdre la vapeur nécessaire pour que nous puissions avoir un impact durable. La vie devient ennuyeuse sans les défis qui nous poussent au-delà de nos limites, nos zones de confort ne font pas sortir le meilleur de nous. Soyez enthousiasmés par les petits débuts, grandissez avec vos rêves car vous poussez les frontières et élargissez vos côtes, cela vous permettra de vous vous manifester afin de laisser un héritage durable. Ce dont vous avez besoin pour avoir un succès durable, c'est une grande passion, pas un gros départ.

Monday, 2 October 2017

MentorAfrica: AT LEAST...I TRIED! - AU MOINS...J'AI ESSAYÉ!

MentorAfrica: AT LEAST...I TRIED! - AU MOINS...J'AI ESSAYÉ!: When we are confronted by unpleasant situations, most of us especially in Africa, always have excuses why we cannot do anything about them ...

AT LEAST...I TRIED! - AU MOINS...J'AI ESSAYÉ!

When we are confronted by unpleasant situations, most of us especially in Africa, always have excuses why we cannot do anything about them and the se are genuine. However, like I have often said from my own experience, we will die regretting if we wait for the right conditions for us to do whatever we can to make the situation even slightly better. There should be no feeling as good as putting in your best to make someone or something better even if it does not completely accomplish the desired change. No effort is wasted, if the change does not occur physically, it will help to at least help change the perspective of people about it. Being an agent of change does not make you a magician, it just means that you can add value to situations in a way that can make the crooked paths become totally or partially straight. Many think that if you cannot effect immediate and complete change, you should not bother. The good news is that no one living under the sun has the power to effect that kind of change. The most important thing in life is to always live with  the perspective that  you have the ability to add value to anyone or any situation at any given time irrespective of ever present human limitations. With that kind of attitude you will always find opportunities where others are seeing only excuses. You do not have to wait for someone to play their part before you do something that you can about an issue, just do what you can and you will always look back no matter how it turns out and say "at least ...I tried". This the only way to avoid the regrets of "I should have", "I could have" and "I would have" Enjoy a great week!

Lorsque nous sommes confrontés à des situations désagréables, la plupart d'entre nous, en particulier en Afrique, nous avons toujours des excuses pour lesquelles nous ne pouvons rien faire à leur sujet et les vérités sont authentiques. Cependant, comme je l'ai souvent dit à partir de ma propre expérience, nous mourrons en regrettant si nous attendons les bonnes conditions pour que nous puissions faire tout notre possible pour rendre la situation au moins légèrement meilleure. Il ne devrait pas y avoir de sentiment aussi bien que de faire de notre mieux pour améliorer quelqu'un ou quelque chose, même si cela n'atteint pas complètement le changement souhaité. Aucun effort n'est gaspillé, si le changement ne se produit pas physiquement, cela provoquera des gens au moins à avoir un changement de perspective à ce sujet. Être un agent de changement ne vous fait pas un magicien, cela signifie simplement que vous pouvez ajouter de la valeur aux situations avec des contributions qui peuvent redresser totalement ou partiellement les chemins tortueux. Beaucoup pensent que si vous ne pouvez pas effectuer un changement immédiat et complet, il ne faut pas vous vous inquiéter. La bonne nouvelle est que personne qui vit sous le soleil n'a le pouvoir d'effectuer ce genre de changement. La chose la plus importante dans la vie c'est de toujours vivre avec la perspective que vous avez la capacité d'ajouter de la valeur à n'importe qui ou à n'importe quelle situation à chaque moment donné indépendamment des limitations humaines toujours présentes. Avec ce genre d'attitude, vous trouverez toujours des opportunités où d'autres ne voient que des excuses. Vous n'avez pas à attendre que quelqu'un joue leur rôle avant de faire quelque chose que vous pouvez sur un problème, faites simplement ce que vous pouvez et vous regarderez toujours, peu importe comment il se révèle et dit "au moins ... j'ai essayé ". C'est le seul moyen d'éviter les regrets de "Je devrais avoir", "je pourrais avoir" et "j'aurais" Passez une très  bonne semaine!

Saturday, 30 September 2017

MentorAfrica: GO ON...REGARDLESS. - CONTINUEZ... QUAND MEME.

MentorAfrica: GO ON...REGARDLESS. - CONTINUEZ... QUAND MEME.: If we wait for the right conditions to do something that will have some lasting impact, we will die full of regrets because those condition...

GO ON...REGARDLESS. - CONTINUEZ... QUAND MEME.

If we wait for the right conditions to do something that will have some lasting impact, we will die full of regrets because those conditions will never come. Ask those who have done things that people admire and are benefiting from today and they will tell you they took on the challenges in spite of unfavourable conditions. You can complain all you want but at the end of your life you will regret not being able to go on regardless. Anyone who says he does not complain about all the rot in society, is a liar. However, there is a difference between those who complain and fold their hands to wait for the right systems to be put in place before they do what is within their power to do and those who complain and do what they can to make a difference. The societies that seem to have every system working today, started with the same chaotic conditions that we have around us presently. Some people decided to keep on painfully and patiently walking in the right direction and others started following. Sitting on the fence and pointing fingers everywhere will not get the job done. What is most effective and will give you some satisfaction at the end of your is the fact that you did your best and made your own contributions. The results of your little efforts might not be seen and applauded in your lifetime, but the seeds you sowed will surely germinate and bring a harvest. Let us always behave like we are a two-edged sword; we see and talk about what is wrong then we rise up to see and do what we can about it.

Si nous attendons les bonnes conditions pour faire quelque chose qui aura un impact durable, nous allons mourir plein de regrets parce que ces conditions ne viendront jamais. Demandez à ceux qui ont fait des choses que les gens admirent et dont ils bénéficient aujourd'hui et ils vous diront qu'ils ont relevé les défis malgré des conditions défavorables. Vous pouvez vous plaindre de tout ce que vous voulez, mais à la fin de votre vie, vous regretterez de ne pas pouvoir quand même avancer. Quiconque qui dit qu'il ne se plaint pas de toute la pourriture dans la société, est un menteur. Cependant, il y a une différence entre ceux qui se plaignent et croisent les bras afin d'attendre que les bons systèmes soient mis en place avant de faire ce qui est en leur pouvoir de contribuer et ceux qui se plaignent et font tout ce qu'ils peuvent pour faire la différence. Les sociétés qui semblent avoir aujourd'hui tous les systèmes qui fonctionnent , ont commencé avec les mêmes conditions chaotiques que nous avons autour de nous actuellement. Certaines personnes ont décidé de continuer avec douleur et patience dans la bonne direction et d'autres ont commencé à suivre. Assis sur la clôture et  pointez les doigts partout, ne serrait a rien. Ce qui est le plus efficace et qui vous donnera une certaine satisfaction à la fin de votre vie, c'est le fait que vous avez fait de votre mieux et avez fait vos propres contributions. Les résultats de vos petits efforts pourraient ne pas être vus et applaudis dans votre vie, mais les graines que vous avez semées germeront certainement et apporteront une récolte. Essayons-nous toujours de nous comporter comme un épée à deux tranchants; nous voyons et nous parlons de ce qui ne va pas, puis nous nous lèverons pour voir et faire ce que nous pouvons à ce sujet.