Google+ Followers

Tuesday, 19 December 2017

MentorAfrica: FROM THE HEAD OR FROM THE HEART? - DE LA TÊTE OU D...

MentorAfrica: FROM THE HEAD OR FROM THE HEART? - DE LA TÊTE OU D...: In the last one week or so I have been trying to wind down my blogging activities for the year by asking a series of questions. Today, I wi...

FROM THE HEAD OR FROM THE HEART? - DE LA TÊTE OU DU CŒUR?

In the last one week or so I have been trying to wind down my blogging activities for the year by asking a series of questions. Today, I will be looking at one more question as I round up for the year. In the course of my interactions, offline and online, throughout the year, I discovered that many people speak from their heads and not from their hearts. What this means for me is that they function more from their cognitive domain by repeating the knowledge they have acquired without an input from their affective domain which backs up their actions by their own experiences. They come up with quotes which they have not lived out and they promote theories and principles which they have not tested. It is quite disappointing, at times, when you need to get something done and you  discover that you have been dealing with an avatar all the while. Do not promote head knowledge that you have not taken to heart because it is with the heart that you connect with people and situations. When your heart is not in your pursuit, your head knowledge alone cannot stand the pressure and your possibility of quitting will be very high. As we close the year and prepare for the new one, we must spend time to examine what our life and purpose is all about. Do not just learn and repeat knowledge, allow what you have learnt to enter your heart and shape the way you think and the way you interact; that is your surest bet to success.
I WANT TO USE THIS OPPORTUNITY TO APPRECIATE ALL OF YOU WHO HAVE MADE MY BLOGGING EXPERIENCE A PLEASURE. GOD BLESS YOU ALL AND HAVE A WONDERFUL 2018!




Au cours de la dernière semaine, j'ai essayé de mettre fin à mes activités de blogging pour l'année en posant une série de questions. Aujourd'hui, je vais examiner une autre question entant que conclusion à mes articles pour  cette année. Au cours de mes interactions, hors ligne et en ligne, tout au long de l'année, j'ai découvert que beaucoup parlent de leur tête et non de leur cœur. Ce que cela signifie pour moi, c'est qu'ils fonctionnent davantage à partir de leur domaine cognitif en répétant les connaissances qu'ils ont acquises sans une contribution de leur domaine affectif qui soutient leur actions par leurs propres expériences. Ils proposent des citations qu'ils n'ont pas vécues et ils font la promotion de théories et de principes qu'ils n'ont pas testés. C'est assez décevant, parfois, quand vous avez besoin de faire quelque chose et que vous découvrez que vous avez eu affaire à un avatar pendant ce temps. Ne faites pas la promotion des connaissances de la tête que vous n'avez pas prises à cœur parce que c'est avec le cœur qu'on se connecte avec les gens et les situations. Quand votre cœur n'est pas dans votre poursuite, votre connaissance de la tête seule ne peut pas supporter la pression et votre possibilité de quitter sera très élevée. Alors que nous terminons l'année et nous préparons pour le nouveau, nous devons passer du temps à examiner de quoi s'agissent notre vie et notre but. Ne vous contentez pas d'apprendre et de répéter des connaissances, permettez à ce que vous avez appris d'entrer dans votre cœur et de former votre manière de penser et votre façon d'interagir; c'est le mieux que vous avez a faire pour avoir le vrai succès.

JE VEUX UTILISER CETTE OCCASION POUR APPRÉCIER VOUS TOUS QUI ONT FAIT MON EXPÉRIENCE DE BLOGGING UN PLAISIR. QUE DIEU VOUS BÉNISSE ET AYEZ UN MERVEILLEUX 2018!

Saturday, 16 December 2017

MentorAfrica: WHO ARE AM I REALLY TALKING TO? - A QUI JE PARLE V...

MentorAfrica: WHO ARE AM I REALLY TALKING TO? - A QUI JE PARLE V...: Life has changed so much in the last decade or so that I just try at times to think back on how life was before social media took over. We ...

WHO ARE AM I REALLY TALKING TO? - A QUI JE PARLE VRAIMENT?

Life has changed so much in the last decade or so that I just try at times to think back on how life was before social media took over. We always say that everything has its advantages and its disadvantages, that is so true but many are fixated on either one or other depending on which lens they are using to view life. I know people who cannot stand the social media because they believe there is so much crap going on and they can't be bothered with whatever advantages there are. With all the self-promotion and exaggeration going on all over social media, one question constantly comes to mind "Who am I really talking to?" We call ourselves names and give ourselves titles that we imaginary as we try to flee realities that we do not want. There is nothing as comforting, uplifting and progressive as just allowing yourself to be yourself. You do not need to have a dual personality to be successful, living a make-believe life is one of the most difficult and unprofitable thing to do. It is difficult to learn to be two people and switch personalities at every given occasion. Being yourself gives you real room to grow and succeed in the pursuit of your vision because you are open to learn. You develop what it takes become a better you rather than learning how to manage an imaginary personality that you believe people will like. Success does not mean that you have huge fan base, it means that you have a huge sphere of influence. Be yourself, enjoy life and allow others to appreciate and profit from your contributions. Happy weekend!

La vie a tellement changé au cours de la dernière décennie que j'essaie quelquefois de penser à la vie avant que les médias sociaux ne prennent le contrôle. Nous disons toujours que tout a ses avantages et ses inconvénients, c'est tellement vrai, mais beaucoup sont fixés sur l'un ou l'autre selon la lentille qu'ils emploient pour voir la vie. Je connais des gens qui ne peuvent pas supporter les médias sociaux parce qu'ils croient qu'il y a tellement de conneries et qu'ils ne font pas attention aux avantages. Avec toute l'auto-promotion et l'exagération qui se passe sur les médias sociaux, une question vient constamment à l'esprit "À qui est-ce que je parle vraiment?" Nous nous appelons des noms et nous nous donnons des titres que nous imaginons en essayant de fuir des réalités que nous ne voulons pas. Il n'y a rien de plus réconfortant, édifiant et progressif que de se permettre d'être soi-même. Vous n'avez pas besoin d'avoir une double personnalité pour réussir, vivre une vie imaginaire est l'une des choses les plus difficiles et les moins rentables à faire. Il est difficile d'apprendre à être deux personnes et de changer de personnalité à chaque occasion. Être soi-même vous donne une vraie place pour grandir et réussir dans la poursuite de votre vision parce que vous êtes ouvert à l'apprentissage. Vous développez ce qu'il vous faut pour vous améliorer que d'apprendre à gérer une personnalité imaginaire que vous croyez que les gens vont aimer. Le succès ne signifie pas que vous ayez une énorme base de fans, cela signifie que vous avez une énorme sphère d'influence. Soyez vous-même, profitez de la vie et permettez aux autres d'apprécier et de profiter de vos contributions. Bon weekend!

Wednesday, 13 December 2017

MentorAfrica: WHAT FILTER ARE YOU USING? - QUEL FILTRE UTILISEZ-...

MentorAfrica: WHAT FILTER ARE YOU USING? - QUEL FILTRE UTILISEZ-...: Have you ever told someone about something that could clearly "see" and the person could not "see" it? This leaves you ...

WHAT FILTER ARE YOU USING? - QUEL FILTRE UTILISEZ-VOUS?

Have you ever told someone about something that you could clearly "see" and the person could not "see" it? This leaves you wondering why anyone could not see something that was so obvious to you. The issue is that both of you are right, the one that is seeing the obvious and the one that is not, the difference is what filter they are using to sift life. While some sift experiences of life through the filter of opportunities others do so through the filter of limitations. Life is a mixture of chaff and grains, if you do not use the right filter, you will always see grains that are covered with chaff. When your filter is covered with the dirt from the chaff, it is will be difficult for you to separate the grains and put them to productive use. Until we clean out the chaff  that is obstructing the grains and making them almost invisible, we will always see the limitations that stop us from achieving what we desire. It is not that the opportunities are not there but our vision is blurred by our limitations. When we constantly clean out our filter with information and education, it allows us to see opportunities that are hidden by the chaff. Do not expect to understand life the same way you did some years ago because if you allow life, limitations will become opportunities. The chaff of race, history, culture etc have clogged the filter of so many of us that we do not have enough grains to live on. Clear out the chaff and you will have enough grains to feed on and some to sow for more harvest. Every seed is made of grain and chaff just like everything in life, until you learn to separate them, you cannot enjoy your life.  Everyone has a filter, you either make yours a filter of opportunities by always keeping it clean or a filter of limitations because it is clogged with chaff.

Avez-vous jamais parlé à quelqu'un de quelque chose que vous "voyez"clairement et la personne ne peut pas le «voir»? Alors, vous vous demandez pourquoi la personne ne peut pas voir quelque chose d'aussi évident pour vous. Le problème est que tous les deux ont raison, celui qui voit ce qui est évident et celui qui ne le voit pas, la différence c'est le filtre qu'ils utilisent pour passer la vie au crucible. Alors que certains tamisent les expériences de la vie à travers le filtre des opportunités, d'autres le font à travers le filtre des limitations. La vie est un mélange de paillettes et de grains, si vous n'utilisez pas le bon filtre, vous verrez toujours des grains qui sont couverts de paillettes. Lorsque votre filtre est recouvert de la saleté de la paille, il vous sera difficile de séparer les grains et de les utiliser de manière productive. Jusqu'à ce que nous nettoyions l'ivraie qui obstrue les grains et les rends presque invisibles, nous verrons toujours les limites qui nous empêchent d'atteindre ce que nous désirons. Ce n'est pas que les opportunités ne sont pas là mais notre vision est brouillée par nos limites. Lorsque nous nettoyons constamment notre filtre avec de l'information et de l'éducation, cela nous permet de voir des opportunités cachées par l'ivraie. Ne vous attendez pas à comprendre la vie en ce moment comme vous l'avez fait il y a quelques années parce que si vous permettez la vie, les limitations deviendront des opportunités. L'ivraie de la race, de l'histoire, de la culture, etc. ont obstrué le filtre de tant d'entre nous que nous n'avons pas assez de céréales pour vivre. Éliminez la balle et vous aurez suffisamment de grains pour vous nourrir et quelques uns pour semer pour avoir plus de récolte. Chaque graine est faite de grain et de paille comme tout dans le monde, jusqu'à ce que vous savez comment les sépariez, vous ne pourriez pas profiter de votre vie. Tout le monde a un filtre, soit vous faites un filtre d'opportunités en le gardant toujours propre ou un filtre de limitations car il est bouché avec des paillettes.

Friday, 8 December 2017

MentorAfrica: OBLIGATION OR PRIVILEGE? - OBLIGATION OU PRIVILÈGE...

MentorAfrica: OBLIGATION OR PRIVILEGE? - OBLIGATION OU PRIVILÈGE...: It is very frustrating to live by obligation. Some people feel they are obligated to do what they do so they live on edge, everything is du...

OBLIGATION OR PRIVILEGE? - OBLIGATION OU PRIVILÈGE?

It is very frustrating to live by obligation. Some people feel they are obligated to do what they do so they live on edge, everything is duty. They find life uninteresting because if they do not meet a particular standard they feel they have failed. Am I saying trying to meet targets is wrong? Of course not! However, when you do everything by obligation, your life is mostly self-centered. On the other hand seeing life as a privilege brings out the best in you. You see whatever you do as privilege because it gives you an opportunity to make your contributions to the development of society. People who live by obligation are always uptight, they feel they victims that are required by life to live in a certain way, they feel roped in. Many in this group forget that others are looking for those same opportunities they have but have limitations that are preventing them from achieving their best. Why do you do what you do? Is it because you feel obligated or you believe it is privilege to be a part of whatever makes life worth it? The former stresses you while the later gives you joy no matter the hassle it takes to get things done. Obligation makes you concentrate on the financial reward, privilege makes you happy that you are part of the process. Obligation makes you focused on rules, privilege helps you to become creative because you are always seeing life as an opportunity to advance things. How you perceive life will determine how you approach situations and challenges, the huge difference is in whether you consider your contributions as an obligation or a privilege. Have a great day!
C'est très frustrant de vivre par obligation. Certains se sentent obligés de faire ce qu'ils font donc ils vivent sur les nerfs, tout est un devoir. Ils trouvent la vie inintéressante parce que s'ils ne répondent pas à une norme particulière, ils ont l'impression d'avoir échoué. Dis-je qu'essayer d'atteindre les objectifs n'est pas bon? Bien sûr que non! Cependant, lorsque vous faites tout par obligation, votre vie est principalement centrée sur vous-même. D'un autre côté, voir la vie comme un privilège fait ressortir le meilleur en vous. Vous voyez ce que vous faites comme un privilège parce que cela vous donne l'occasion de contribuer au développement de la société. Les gens qui vivent par obligation sont toujours tendus, ils sentent qu'ils sont victimes de la vie qui leur demande de vivre d'une certaine manière, ils se sentent encerclés. Beaucoup dans ce groupe oublient que d'autres cherchent les mêmes opportunités qu'ils ont mais ont des limites qui les empêchent de faire de leur mieux. Pourquoi faites-vous ce que vous faites? Est-ce parce que vous vous sentez obligé ou que vous croyez que c'est un privilège de faire partie de tout ce qui fait que la vie en vaut la peine? Le premier vous stresse tandis que le dernier vous donne la joie, peu importe les tracas qu'il faut pour accomplir les choses. L'obligation vous fait concentrer sur la récompense financière, le privilège vous rend heureux de faire partie du processus. L'obligation vous fixe sur les règles, le privilège vous aide à devenir créatif parce que vous voyez toujours la vie comme une opportunité de faire avancer les choses. La manière dont vous percevez la vie déterminera la manière dont vous aborderez les situations et les défis. La grande différence réside dans le fait de considérer vos contributions comme une obligation ou un privilège. Passez une bonne journée!

Thursday, 7 December 2017

MentorAfrica: IS YOUR LIFE BUILT ON OVERGENERALIZATION? - VOTRE ...

MentorAfrica: IS YOUR LIFE BUILT ON OVERGENERALIZATION? - VOTRE ...: Do you take one happening in your life or what someone said about you and as your standard for life? What colour of light are you allowing ...

IS YOUR LIFE BUILT ON OVERGENERALIZATION? - VOTRE VIE EST-ELLE BÂTIE SUR UNE SUR-GÉNÉRALISATION?

Do you take one happening in your life or what someone said about you and as your standard for life? What colour of light are you allowing to shade your life? Colour of a light can change the actual colour of an object, so if you allow your life to be dominated by a particular event or opinion, you would be overgeneralising. What this means is that you judge everything in your life based a point of view which may match just a particular season of your life. There are those who have concluded that they are failures just because they went for an interview and everyone else was given a second chance and they were not. Others think they cannot have good relationships because they tried their best to keep one and it still failed. Some wrote an article that was heavily criticised and they concluded that writing is not for them. Some have heard that this sport is not for people of your colour and they pulled out after one or two trials. The list could go on and on. Many are trapped by spreading a particular blanket over their lives and have stopped seeing many other areas in which they could excel. Failure in one area of your life does not mean failure in every other area. Stop limiting your self by looking through the glass of a supposed bad chapter of your life. Be grateful for the experience and what you learnt and move on. Stop listening to the intimidating voices of your experiences and other people's opinion and prove to yourself and to them that you are not like the profile that life and others have created for you. Have a nice day!


Prenez-vous un événement dans votre vie ou ce que quelqu'un a dit de vous et l'employez comme votre standard de vie? Quelle couleur de lumière permettez-vous d'ombrer votre vie? La couleur d'une lumière peut changer la couleur réelle d'un objet, donc si vous laissez un événement ou une opinion particulière dominer votre vie, ca serait une généralisation. Ce que cela signifie, c'est que vous jugez tout dans votre vie basée sur un point de vue qui peut correspondre simplement à une saison particulière. Il y a ceux qui ont conclu qu'ils sont des échecs simplement parce qu'ils sont allés à une interview et tous les autres ont eu une seconde chance et ils ne l'ont pas eu. D'autres pensent qu'ils ne peuvent pas avoir de bonnes relations parce qu'ils ont fait de leur mieux pour en garder une et qu'elle a échoué. Certains ont écrit un article qui a été fortement critiqué et ils ont conclu que la rédaction n'est pas pour eux. Certains ont entendu dire que ce sport ne s'adresse pas aux personnes de votre couleur et ils se sont retirés après un ou deux essais. La liste pourrait continuer. Beaucoup sont pris au piège en répandant une couverture particulière sur leur vie et ils ont cessé de voir beaucoup d'autres domaines dans lesquels ils pourraient exceller. L'échec dans un domaine de votre vie ne signifie pas l'échec dans tous les autres domaines. Arrêtez de vous limiter en voyant à travers le baromètre d'un soi-disant mauvais chapitre de votre vie. Soyez reconnaissant pour l'expérience et ce que vous avez appris et passer à autre chose. Cessez d'écouter les voix intimidantes des expériences et de l'opinion des autres et prouvez à vous-même et aux autres que vous n'êtes pas comme le profil que la vie et les autres ont créé pour vous. Bonne journée!

Wednesday, 6 December 2017

MentorAfrica: IS IT JUST RHETORIC? - EST-CE QUE C'EST SIMPLEMENT...

MentorAfrica: IS IT JUST RHETORIC? - EST-CE QUE C'EST SIMPLEMENT...: As we I wind up my blogging activities for the year, I would most likely be looking at some questions that will help us to evaluate the out...

IS IT JUST RHETORIC? - EST-CE QUE C'EST SIMPLEMENT DE LA RHÉTORIQUE?

As we I wind up my blogging activities for the year, I would most likely be looking at some questions that will help us to evaluate the outgoing year. Have we just been criticising and contributing to discussions or we have been taking some actions walk our our talk? What I have observed is that for most of us, it is just rhetoric. When it comes to putting actions to our words, we develop cold feet. The words of a lot of people are powerful speeches and beautiful language but they carry no weight because that is all there are; words! Actions do not mean you have to have immediate solutions to the challenges of life or society, they can just be little steps in the right direction. Spending time to learn more on how to tackle a challenge, is an action. Contributing time and knowledge to a cause, is an action. Helping one person solve a problem until you can get the opportunity to help a larger group, is an action. What most of us do is wait until we can do something big before we take any action. If you do not have enough money to help a whole school, you can help one needy student. You have to do more than criticise and police people, always try to do something to bring about change even if it is in the life of one person. Make sure your own environment is clean before you criticise the government for not doing its job in keeping the city clean. If we all did something little in addition to our rhetoric, society will be a better place. As we prepare to round up the year, look back to all you have seen and said and see what you have done or can do. Enjoy your day!

Alors que je termine mes activités de blogging pour l'année, j'examinerai probablement des questions qui nous aideront à évaluer l'année sortante. Avons-nous simplement critiqué et contribué à des discussions ou avons-nous pris des mesures pour qu'il y a une correspondance entre nos mots et nos actions? Ce que j'ai constaté, c'est que pour la plupart d'entre nous, c'est juste de la rhétorique. Quand il s'agit de mettre des actions à nos mots, nous avons la frousse. Les mots de beaucoup sont des discours puissants et un beau langage mais ils n'ont aucun poids parce que c'est tout ce qu'il y a; des mots! Les actions ne signifient pas que vous devez avoir des solutions immédiates aux défis de la vie ou de la société, elles peuvent simplement être de petits pas dans la bonne direction. Passer du temps à en apprendre davantage sur la façon de relever un défi, est une action. Contribuer du temps et des connaissances à une cause; est une action. Aider une personne à résoudre un problème jusqu'à ce que vous puissiez avoir l'opportunité d'aider un plus grand groupe, est une action. Ce que la plupart d'entre nous font est d'attendre que nous puissions faire quelque chose de grand avant que nous prenions des mesures. Si vous n'avez pas assez d'argent pour aider une école entière, vous pouvez aider un étudiant indigent. Vous devez faire plus que critiquer et surveiller les gens, essayer toujours de faire quelque chose pour apporter des changements même si c'est dans la vie d'une personne. Assurez-vous que votre propre environnement est propre avant de critiquer le gouvernement pour ne pas faire son travail en gardant la ville propre. Si nous faisions tous quelque chose en plus de notre rhétorique, la société sera un meilleur endroit. Alors que nous nous préparons à conclure l'année, revenez sur tout ce que vous avez vu et dit et voyez ce que vous avez fait ou ce que vous pouvez faire. Bonne journée!


Tuesday, 5 December 2017

MentorAfrica: WHAT IS BENEATH YOUR SKIN? - QU'EST-CE QUI EST SOU...

MentorAfrica: WHAT IS BENEATH YOUR SKIN? - QU'EST-CE QUI EST SOU...: Is your life just skin deep? Are you worth more than the colour of your skin and the demands of society? The more I look at what attracts a...

WHAT IS BENEATH YOUR SKIN? - QU'EST-CE QUI EST SOUS VOTRE PEAU?

Is your life just skin deep? Are you worth more than the colour of your skin and the demands of society? The more I look at what attracts a lot of traction on the internet, the more I see the shallowness of what life has become. No wonder we are living in such chaotic conditions all over the world. Many are just skin deep, no depth of content and quality that impact society and improve human welfare. Most people ride on the importance or lack thereof of their skin colour, their geographical local and ethnic affiliations, others live on how to impress society by their lifestyle. The most importance issues of life and human existence are mere shadows of what they should be, that is why human life is taken without people batting an eye. You cannot have a meaningful discussion without people referring to race or societal status. The quantity of life is increasing while the quality of life is decreasing. How deep are your convictions? Are you swayed by things that are simply skin deep or you are anchored on core values and long lasting life principles? The rate at which people are carried away by destructive ideologies is simply alarming. At the foundation of human trafficking, slave trade and inhuman treatment and killing of our fellow human beings is a lack of  value for what a human life is. When it comes to living a life that is just skin deep, all so-called human races are guilty. Take time to examine your motives before you start pointing fingers.You might not be doing something terrible today but what if the opportunity came knocking? Do you see beyond the colour of people's skin and their societal status? If you are honest with yourself, you might discover some tendencies that salient in your life. The earlier we deal with issues that make our lives have more quantity than quality, the better life becomes for us and everyone else. Have a great day!

Votre vie est-elle simplement superficielle? Est-ce que vous avez plus de valeur que la couleur de votre peau et les exigences de la société? Plus je regarde ce qui attire beaucoup de traction sur l'internet, plus je vois la superficialité de ce qu'est devenue la vie. Pas étonnant que nous vivions dans des conditions aussi chaotiques dans le monde entier. Beaucoup ne sont que superficiels, sans profondeur de contenu et de qualité qui ont un impact sur la société et améliorent le bien-être humain. La plupart des gens gravent sur l'importance de leur couleur de peau ou son absence, leurs appartenances géographiques et affiliations ethniques, pour les autres leur vies sont basées sur comment impressionner la société par leur mode de vie. Les questions les plus importantes de la vie et de l'existence humaine ne sont que des ombres de ce qu'elles devraient être, c'est pourquoi la vie humaine est prise sans que les gens chauve-souris une paupière. Vous ne pouvez pas avoir une discussion significative sans que les gens se réfèrent à la race ou au statut sociétal. La quantité de vie augmente tandis que la qualité de vie diminue. Quelle est la profondeur de vos convictions? Êtes-vous influencé par des choses qui sont simplement superficielles ou vous êtes ancré sur des valeurs fondamentales et des principes de vie durables? La vitesse à laquelle les gens sont emportés par des idéologies destructrices est simplement alarmante. Au fondement de la traite des êtres humains, le commerce des esclaves, le traitement inhumain et le meurtre de nos semblables sont un manque de valeur pour ce qu'est une vie humaine. Quand il s'agit de vivre une vie superficielle, toutes les soi-disant races humaines sont coupables. Prenez le temps d'examiner vos motivations avant de commencer à pointer du doigt. Vous ne faites peut-être pas quelque chose de terrible aujourd'hui mais que se passe-t-il si l'occasion se présente? Voyez-vous au-delà de la couleur de la peau des gens et de leur statut sociétal? Si vous êtes honnête avec vous-même, vous pourriez découvrir certaines tendances qui saignent dans votre vie. Le plus tôt nous traitons des questions qui font que nos vies ont plus de quantité que de qualité, mieux devient la vie pour nous et tout le monde. Passez une bonne journée!

Monday, 4 December 2017

MentorAfrica: ON AUTOPILOT? - EN PILOTE AUTOMATIQUE?

MentorAfrica: ON AUTOPILOT? - EN PILOTE AUTOMATIQUE?: Is your life on autopilot? Are you just going through the motions? There are times when life seems on autopilot, when all you can do is go ...

ON AUTOPILOT? - EN PILOTE AUTOMATIQUE?

Is your life on autopilot? Are you just going through the motions? There are times when life seems on autopilot, when all you can do is go through the motions until your move to the next level happens. What can we do during those times so that we are able handle what the next level of life offers us? This is an important period for those who know how to utilize it. This the period where you can consider your options and decide on the next best route to take. If you allow it get into mind, you will be paralysed by it. Many become discouraged and lose hope believing that life has nothing more to offer them. They stop dreaming and start accepting whatever life brings across their way. They are on autopilot and do nothing to try to navigate the vicissitudes of life. Life is in stages, you cannot allow life to put you on autopilot permanently, the ability to take the reins and navigate life when the weather changes is what guarantees success. When you get to a point where your answers to questions become "what can I do?" you know life has put you on autopilot. There must be something you can do about any given situation if you put your mind to it. If we decide not to give up, we will be able to see options that we consider unlikely that we will help us overcome periods of seeming stagnation. Decide to keep moving and you will you will discover that no situation in life can put you on autopilot, situations can slow you down or make you change directions but they should not be allow to halt or stop you totally. Enjoy your week!

Est-ce que votre vie est sur le pilote automatique? Êtes-vous en train de passer par les motions? Il y a des moments où la vie semble sur le pilote automatique, quand tout ce que vous pouvez faire est de passer par les motions jusqu'à ce que votre passage au niveau suivant arrive. Que pouvons-nous faire pendant ces périodes afin que nous puissions gérer ce que le prochain niveau de vie nous offre? C'est une période importante pour ceux qui savent l'utiliser. C'est la période où vous pouvez considérer vos options et décider du prochain meilleur itinéraire à prendre. Si vous le permettez d'entrer dans votre esprit, vous serez paralysé par cela. Beaucoup se découragent et perdent espoir en croyant que la vie n'a plus rien à leur offrir. Ils cessent de rêver et commencent à accepter tout ce que la vie leur réserve. Ils sont sur le pilote automatique et ne font rien pour essayer de naviguer dans les vicissitudes de la vie. La vie est par étapes, vous ne pouvez pas permettre à la vie de vous mettre en pilote automatique de façon permanente, la capacité de prendre les rênes et de naviguer dans la vie lorsque le temps change est ce qui garantit le succès. Lorsque vous arrivez à un point où vos réponses aux questions deviennent "que puis-je faire?" savez-vous que la vie vous a mis sur le pilote automatique. Il doit y avoir quelque chose que vous pouvez faire à propos d'une situation donnée si vous y mettez votre esprit. Si nous décidons de ne pas abandonner, nous serons en mesure de voir des options que nous considérons improbables qui va nous aider à surmonter des périodes de stagnation apparente. Décidez de continuer à avancer et vous découvrirez qu'aucune situation dans la vie ne peut vous mettre sur le pilote automatique, les situations peuvent vous ralentir ou vous faire changer de direction, mais vous ne devez pas les permettre de vous faire halte ou de vous arrêter totalement. Profite de ta semaine!

Friday, 24 November 2017

MentorAfrica: HOW DID THEY SURVIVE? - COMMENT ONT-ILS SURMONTE?

MentorAfrica: HOW DID THEY SURVIVE? - COMMENT ONT-ILS SURMONTE?: Many have started on the road to success but turned back to mediocrity and the ordinariness of everyday life or built a tent half way throu...

HOW DID THEY SURVIVE? - COMMENT ONT-ILS SURMONTE?

Many have started on the road to success but turned back to mediocrity and the ordinariness of everyday life or built a tent half way through. Many of us look at successful people and wonder how they survived the journey. Just to clear, I am not talking about wealthy people, I am talking about those who have made their communities a better place by their contributions. They may be wealthy but that is not all success is about. How did they survive the challenges and obstacles to have made so much progress or even to have arrived at their destination? From almost all accounts, the road to genuine success is paved with hard work, persistence, rejection, determination, commitment and loneliness. It surely cannot be easy to surmount all of these if you do not have a reward in view. Exactly my point, if you do not have the picture of your destination in view constantly, you will quit or stop half way. People say when you want to quit, remember the reason you started. Many who quit have only a financial reward in mind, if your goal is to make a difference, you are more likely to continue till the end. I read somewhere that not all learning takes place within four walls. In fact for me, the most important life lessons are learnt outside four walls. No one who has the strong desire to graduate and build a successful career will quit school because the required courses are too difficult or one professor is impossible to deal with. When the object of our focus is right, we will do whatever it takes to overcome the challenges on our way to achieve our desired purpose. It helps us to keep the right perspective; view every obstacle as a required grade point to qualify us for graduation. Keep your eyes on the ultimate goal and not on the challenges, especially the loneliness, the rejection and the criticisms. They have their place and at the end of the day, you will be grateful for them. Enjoy your weekend!

Photo Source : Google+/Oli a
Beaucoup ont commencé sur la voie du succès, mais se sont retournés vers la médiocrité et la banalité de la vie quotidienne ou ont construit une tente à mi-chemin. Beaucoup d'entre nous regardent les gens qui réussissent et se demandent comment ils ont survécu au voyage. Pour clarifier, je ne parle pas de gens riches, je parle de ceux qui ont fait de leur communauté un meilleur endroit grâce à leurs contributions. Ils peuvent être riches mais le succès ne s'agit pas seulement de la richesse. Comment ont-ils survécu aux défis et aux obstacles pour avoir fait autant de progrès ou même arrivés à leur destination? A partir de presque tous les témoignages, la route vers un véritable succès est pavée de travail pénible, de persévérance, de rejet, de détermination, d'engagement et de solitude. Il ne peut certainement pas être facile de surmonter tout cela si vous n'avez pas de récompense en vue. Effectivement mon point, si vous ne voyez pas constamment l'image de votre destination, vous quitterez ou arrêterez à mi-chemin. On dit que quand vous voulez quitter, rappelez-vous la raison pour laquelle vous avez commencé. Beaucoup de ceux qui quittent n'ont qu'une récompense financière à l'esprit, si votre objectif est de faire la différence, vous avez plus de chances de continuer jusqu'à la fin. J'ai lu quelque part que tout apprentissage ne se fait pas au sein de quatre murs. En fait pour moi, les leçons de vie les plus importantes sont apprises en dehors de quatre murs. Personne qui a le fort désir d'obtenir un diplôme et de réussir une carrière ne quittera l'école parce que les cours requis sont trop difficiles ou qu'un professeur est impossible à gérer. Lorsque l'objet de notre focalisation est correct, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour surmonter les défis sur notre chemin pour atteindre notre objectif. Cela nous aide à garder la bonne perspective; voir chaque obstacle comme une note requise pour nous qualifier pour l'obtention du diplôme. Gardez vos yeux sur le but ultime et non sur les défis, en particulier la solitude, le rejet et les critiques. Ils ont leur place et à la fin du jour, vous en serez reconnaissants. Passe un bon weekend!

Thursday, 23 November 2017

MentorAfrica: SHADOWS AND ECHOS - OMBRES ET ÉCHOS

MentorAfrica: SHADOWS AND ECHOS - OMBRES ET ÉCHOS: I would like you to take a moment to ask yourself these questions "Why am I doing what I am doing?" "Why am I pursuing what ...

SHADOWS AND ECHOS - OMBRES ET ÉCHOS

I would like you to take a moment to ask yourself these questions "Why am I doing what I am doing?" "Why am I pursuing what I am pursuing?" If you cannot give sincere answers to these questions to yourself, then you need to take time to figure things out if you honestly want to leave a lasting impact. Impact should not be measured by its width, it should rather be measured by its depth. Many have made a lot of noise, money and have had a huge fan base but did not leave any quality impact that changed people and society. I heard someone say recently that now more than ever before, life has become a puppet show for many. In every domain of life people are just stage-managing their lives, the real self is seldom seen these days. With fake news and a wide variety of social media platforms, everyone can have one life displayed to the world and the real, mostly purposeless life, is lived in private. Has it occurred to you that your life might just be a shadow and an echo of someone else's? Are you putting up a show or you living? In Africa where the more westernised you are the more civilised you are considered, the puppet show has been taken to a whole new level. What will remain when the dust of your life settles? Will there be any tangible thing for those coming behind to use as leverage for their lives or will they just inherit your obsolete stuff? For those who want to make a difference and continue impacting lives long after they have left the stage, now is the time to get real. You do not need the world stage and applause to make a difference, all you need is your real self, living your real life and connecting with real people to make society a better place.



Je voudrais que vous preniez un moment pour vous poser ces questions "Pourquoi est-ce que je fais ce que je fais?" "Pourquoi suis-je en train de poursuivre ce que je poursuis?" Si vous ne pouvez pas répondre à ces questions pour vous-même, alors vous devez prendre le temps de comprendre si vous voulez vraiment laisser un impact durable. L'impact ne devrait pas être mesuré par sa largeur, il devrait plutôt être mesuré par sa profondeur. Beaucoup ont fait beaucoup de bruit, d'argent et ont eu une grande base de fans mais n'ont pas laissé d'impact de qualité qui a changé les gens et la société. J'ai entendu quelqu'un dire récemment que maintenant plus que jamais auparavant, la vie est devenue un spectacle de marionnettes pour beaucoup. Dans tous les domaines de la vie, les gens mettent en scene simplement leur vie, le vrai soi est rarement vu ces jours-ci. Avec de fausses nouvelles et une grande variété de plates-formes de médias sociaux, tout le monde peut avoir une vie exposée au monde et la vraie vie la plupart du temps sans but, est vécue en privé. Vous est-il jamais venu à l'esprit que votre vie pourrait n'être qu'une ombre et un écho de celle de quelqu'un d'autre? Est-ce que vous mettez en place un spectacle ou vous vivez? En Afrique, où plus vous êtes occidentalisé, plus on vous considère civilisé, le spectacle de marionnettes a atteint un tout autre niveau. Que restera-t-il quand la poussière de ta vie dissipera? Y aura-t-il quelque chose de tangible pour ceux qui viendront en arrière qu'ils employeront comme levier pour leur vie ou hériteront-ils simplement vos trucs obsolètes? Pour ceux qui veulent faire une différence et continuer à influencer des vies longtemps après avoir quitté la scène, il est temps de devenir réelle. Vous n'avez pas besoin de la scène mondiale et des applaudissements globales pour faire la différence, tout ce dont vous avez besoin, c'est le vrai soi, qui vit une vie réelle et qui établit les relations avec de vraies personnes pour avancer la société.

Wednesday, 22 November 2017

MentorAfrica: "THE THEY ARE YOU" - "VOUS ETES LE ILS"

MentorAfrica: "THE THEY ARE YOU" - "VOUS ETES LE ILS": Most times what you believe people think about you are really the insecurities that you secretly harbour about yourself. Have you ever been...

"THE THEY ARE YOU" - "VOUS ETES LE ILS"

Most times what you believe people think about you are really the insecurities that you secretly harbour about yourself. Have you ever been in a situation where you are going through some stuff and you walk into a room then some people turn to look in your direction and you immediately think they were talking about you? When we are very conscious about what we consider our deficiencies, we become so self-conscious that we are always insecure. Any conversation that remotely points to those insecurities is considered criticism or profiling and they may just be innocent comments. You will always filter conversations through the way you see yourself. You cannot believe beyond your opinion of yourself, so until you do something about the way you see yourself, you will have problems relating to others. When you hear some people talking about what others say about them, you will be shocked because you know that it is just an opinion that they have conjured in their own minds. Many have created a personal profile of themselves from random experiences in their lives and they live in those insecurities. Denying that blanket profiling is widespread is to live in denial but there are people walking around with lots of insecurities just by listening to the experiences of others. You might be in the same situations but you are different. If you sit down and take time to examine what you believe people think of you, you will discover that most of it is in your own head. Not every foreigner is a racist, not everyone else with a different ideology is dogmatic. See yourself as valuable and you will discover that many want to be around you and enjoy your company. Do not put yourself in the box of what other people have said about you.
La plupart du temps, ce que vous croyez que les gens pensent de vous, ce sont vraiment les insécurités que vous portez secrètement de vous-même. Avez-vous déjà été dans une situation où vous êtes au milieu des trucs et vous entrez dans une salle alors que certaines personnes se tournent vers vous et vous pensez immédiatement qu'ils parlent de vous? Lorsque nous sommes très conscients de ce que nous considérons comme nos déficiences, nous devenons si conscients que nous sommes toujours insécures. Toute conversation qui signale à distance ces insécurités est considérée comme une critique ou un profilage et ils sont peut-être des commentaires innocents. Vous allez toujours filtrer les conversations à travers la façon dont vous vous voyez. Vous ne pouvez pas croire au-delà de votre opinion de vous-même, jusqu'à ce que vous faites quelque chose sur la façon dont vous vous voyez, vous aurez des problèmes comment vous gérer vos rapports avec les autres. Quand vous entendez comment les gens parlent de ce que les autres disent a leur sujet, vous serez choqué parce que vous savez que c'est juste une opinion qu'ils ont évoquée dans leur propre esprit. Beaucoup ont créé un profil personnel d'eux-mêmes à partir d'expériences aléatoires dans leur vie et ils vivent dans ces insécurités. Nier que le profilage général soit répandu, c'est vivre dans le déni, mais il y a des gens qui vivent avec beaucoup d'insécurités simplement en écoutant les expériences des autres. Vous pourriez être dans les mêmes situations mais vous êtes différents. Si vous vous asseyez et prenez le temps d'examiner ce que vous croyez que les gens pensent de vous, vous découvrirez que la majeure partie est dans votre propre tête. Tous les étrangers ne sont pas racistes, tous ceux qui ont une idéologie différente ne sont pas dogmatiques. Voyez-vous comme précieux et vous découvrirez que beaucoup veulent être autour de vous et profiter de votre entreprise. Ne vous mettez pas dans la boîte des opinions des autres.

Tuesday, 21 November 2017

MentorAfrica: DRAW IT OUT! - EXTRAYEZ-LE!

MentorAfrica: DRAW IT OUT! - EXTRAYEZ-LE!: Do not allow what is around you and what people think or say about you to drown who you really are. Many are where they are today because t...

DRAW IT OUT! - EXTRAYEZ-LE!

Do not allow what is around you and what people think or say about you to drown who you really are. Many are where they are today because they have allowed the opinion of others to completely overshadow what they know and believe about themselves. In this present world of information technology, if you do not hold tightly to your core values and your vision, you will be easily persuaded to someone you are not, you will be caged in and unable to express your real self. I am sure that many in their silent moments wonder what has gone wrong with them and are confused about who they really are. People are so taken by the lifestyles and profiles presented by media that they want to fit into an "acceptable" block. Many are forced into defending cultures they know nothing about so that they would be seen as fighting a noble cause. Your history should not be stumbling block to your association with others, it should help you respect and give room for others to enjoy the freedom of living their uniqueness. In the midst of the whirlwind of information and associations that have overtaken the "sanity" of human existence, learn to draw out who you really are and what value you need to add to society. Copies are a dime a dozen, originals are rare, valued and highly appreciated; please be the original that you are. Beneath all your education, relationships and hustle is the real you, draw it out and be the stepping stone that others need to arrive at their destination. Let every challenge be an opportunity to draw out the potentials that you carry, a "contraction" to help you birth your vision and make a difference.
Photo Source : Google+/Oli a

Ne laissez pas ce qui vous entoure et l'opinion des autres de vous inonde qui vous êtes vraiment. Beaucoup sont là où ils sont aujourd'hui parce qu'ils ont permis à l'opinion des autres d'éclipser complètement ce qu'ils savent et ce qu'ils croient d'eux-mêmes. Dans le monde actuel des technologies de l'information, si vous ne tenez pas fermement à vos valeurs fondamentales et à votre vision, vous serez facilement persuadé à devenir quelqu'un que vous n'êtes pas, vous serez emprisonné et incapable d'exprimer votre véritable identité. Je suis sûr que beaucoup dans leurs moments silencieux se demandent ce qui ne va pas avec eux et ils sont confus au sujet de qui ils sont vraiment. Les gens se sont laissés tellement pris par les modes de vie et les profils présentés par les médias qu'ils veulent s'intégrer dans un bloc «acceptable». Beaucoup sont contraints de défendre des cultures dont ils ne savent rien, de sorte qu'ils seraient perçus comme combattant une noble cause. Votre histoire ne devrait pas être un obstacle à votre association avec les autres, elle devrait vous aider à respecter et à laisser la place aux autres pour jouir de la liberté de vivre leur originalité. Au milieu du tourbillon d'informations et d'associations qui ont dépassé la «santé mentale» de l'existence humaine, apprenez à identifier qui vous êtes en réalité et quelle valeur vous devez ajouter à la société. Les copies sont bon marchés, les originaux sont rares, estimés et très appréciés; S'il vous plaît soyez l'original que vous êtes. Sous toute votre éducation, les relations et l'agitation sont le vrai vous, extrayez-le et soyez le tremplin que les autres ont besoin pour arriver à leur destination. Permettez à chaque défi d'être une opportunité pour tirer le potentiel que vous portez, une «contraction» pour vous aider à donner naissance à votre vision et faire la différence.


Monday, 20 November 2017

MentorAfrica: OFF LIMITS! - HORS LIMITES!

MentorAfrica: OFF LIMITS! - HORS LIMITES!: What you believe about any situation is your entry point, it will determine what your reactions and your results would be. There are people...

OFF LIMITS! - HORS LIMITES!

What you believe about any situation is your entry point, it will determine what your reactions and your results would be. There are people who enter every situation believing that they are not good enough to make a difference. Others enter thinking about their past and its limitations, while the entry point of others is what they can do to become a solution to any challenge that is thrown up from the situation. People who are held hostage by their past are always looking for reasons why the challenges of the present cannot be overcome, they are always victims no matter the opportunities that life presents. For you to have the right point of entry, you have to guard what you allow into your mind because that is where your perception begins. Consequently, you have to surround yourself with people on the same mission as you; living life with intention! This is the only way to find yourself in places and situations that empower you to have the right perspective. Do not underestimate the power of your entry point, this is your power of choice and the consequences that follow your choices. You cannot enter into life hanging onto somebody else's perspective because perspective is a culmination of personal experiences. You cannot fight your battles wearing another person's armour, there is no one-size-fits-all body armour. Prepare yourself for life, you cannot continue to look for ways to avoid life by allowing life to beat you at every turn. Your life has to have off limits that will help you choose your proper entry point.
Photo Source: Google+/Oli a

Ce que vous pensez de toute situation est votre point d'entrée, il déterminera quelles seront vos réactions et vos résultats. Il y a des gens qui entrent dans chaque situation en croyant qu'ils ne sont pas assez bons pour faire la différence. D'autres y entrent avec une réflexion sur leur passé et ses limites, alors que le point d'entrée des autres est ce qu'ils peuvent faire pour devenir une solution à tout défi lancé par la situation. Les personnes pris en otage par leur passé sont toujours à la recherche des raisons pour lesquelles ils ne peuvent  pas surmonter les défis du présent, ils sont toujours des victimes quelles que soient les opportunités que présente la vie. Pour que vous ayez le bon point d'entrée, vous devez faire attention à ce que vous permettez d'entrer dans votre esprit parce que c'est là que votre perception commence. Par conséquent, vous devez vous entourer de personnes ayant la même mission que vous; vivre la vie avec l'intention! C'est la seule façon de vous vous trouver dans des endroits et des situations qui vous permettent d'avoir la bonne perspective. Ne sous-estimez pas la puissance de votre point d'entrée, c'est votre pouvoir de choix et les conséquences qui découlent de vos choix. Vous ne pouvez entrer dans la vie en vous s'accrochant à la perspective de quelqu'un d'autre parce que la perspective est une culmination d'expériences personnelles. Vous ne pouvez pas faire face a vos batailles en portant l'armure d'un autre, il n'y a pas de gilet pare-balles taille unique. Préparez-vous pour la vie, vous ne pouvez pas continuer à chercher des moyens d'éviter la vie en permettant à la vie de vous battre à chaque tour. Votre vie doit avoir des limites qui vous aideront à choisir votre point d'entrée approprié.

Tuesday, 14 November 2017

Saturday, 11 November 2017

MentorAfrica: MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES

MentorAfrica: MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES: I watched the story of a young Egyptian salt artist and I was really impressed by his story. He said he saw the picture of salt art on the ...

MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES

I watched the story of a young Egyptian salt artist and I was really impressed by his story. He said he saw the picture of salt art on the internet, he did not even know something like that existed  and he was immediately drawn to it, but he thought it would be almost impossible for him to achieve what he considered a feat. Thankfully, after a while, he had a rethink and told himself that if anyone has done it, he too would be able to do it. Today, he is a self-taught salt artist that others are looking up to teach them. He says he is planning to start workshops and also hopes to have a gallery sometime in the future. Anytime I see African youths who take on challenges like these, I am ecstatic. I strongly believe that with more of these, the landscape of Africa will change pretty soon. Whenever you hear a success story, you must understand that that individual had to go from sacrifice to significance. Success is not success if it does not influence your generation for the better, if no one but yourself advances through your achievements, that is not real success. Many African youths want to take the shortcut to success and they think success is a lifestyle of luxury so they would rather spend their energies on fraudulent activities. Unless you are ready to go from sacrifice to significance, what you call success will eventually become your downfall. Life has a way of bringing everything full circle, what you achieve through the back door will make you crash from such a height that you will never be able to gather the pieces. Do not try to live life on the fast lane, live life on the smart lane where intelligence transforms work into pleasure.

J'ai regardé l'histoire d'un jeune sel-artiste égyptien et j'ai été vraiment impressionné par son histoire. Il a dit qu'il a vu l'image de l'art du sel sur internet, il ne savait même qu'une telle chose existait et il était immédiatement attiré par ça, mais il pensait qu'il lui serait presque impossible d'accomplir ce qu'il considérait comme un exploit. Heureusement, après un moment, il a repensé et s'est dit que si quelqu'un l'avait fait, lui aussi serait capable de le faire. Aujourd'hui, il est un artiste de sel autodidacte que d'autres cherchent à leur enseigner. Il dit qu'il prévoit de démarrer des ateliers et espère également avoir une galerie dans le futur. Chaque fois que je vois des jeunes Africains qui relèvent des défis comme ceux-ci, je suis extatique. Je crois fermement qu'avec plus de ces types, le paysage de l'Afrique changera bientôt. Chaque fois que vous entendez une histoire de succès, vous devez comprendre que cette personne a dû passer du sacrifice à la signification. Le succès n'est pas un succès si cela n'influence pas votre génération pour le mieux, si personne d'autre que vous ne progresse à travers vos réalisations, ce n'est pas un vrai succès. Beaucoup de jeunes Africains veulent prendre le raccourci vers le succès et ils pensent que le succès est un style de vie de luxe afin qu'ils préfèrent dépenser leurs énergies sur des activités frauduleuses. À moins que vous ne soyez prêt à passer du sacrifice à la signification, ce que vous appelez le succès finira par devenir votre chute. La vie a un moyen de boucler tout, ce que vous réalisez par la porte d'arrière vous fera vous écrouler du sommet de telle sorte que vous ne serez jamais capable de rassembler les morceaux. N'essayez pas de vivre la vie sur la voie rapide, vivez la vie sur la voie intelligente où l'intelligence transforme le travail en plaisir.

Friday, 10 November 2017

MentorAfrica: DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT...

MentorAfrica: DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT...: I am a typical African and my culinary habits are steeped in my culture; we usually have one course meals. Even what is considered a side d...

DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT PRINCIPAL

I am a typical African and my culinary habits are steeped in my culture; we usually have one course meals. Even what is considered a side dish is eaten along side the main meal, we do not have staggered courses. This has affected my eating style no matter where I am, so I discover that most times, I ruin the main course because I eat the entrée as if it is the main dish. Consequently, by the time the main course comes, I am too full to enjoy the the main dish. We need to realise that the pursuit of success in life comes in stages. Do not allow the taste of initial success deprive you of fully expressing your talent, there is more in you than your first achievement. Many have stayed at this point to savour the beauty of it until it was too late to continue and fully expression of their dreams. When we see life as a continuum, it helps us to understand that every success is a stepping stone to another. Your impact is your success and until you leave this earth, they will always be opportunities for you to make a difference. If we understand this principle and allow it to guide us, no amount of success will get into our heads. Measure your success by your degree of impact not your life of luxury.

Je suis une Africaine typique et mes habitudes culinaires sont ancrées dans ma culture; notre repas consiste habituellement d'un plat. Même ce qui est considéré comme un plat d'accompagnement est mangé à côté du repas principal, nous n'avons pas de plats en quinconce. Cela a affecté mon style de manger peu importe où je suis, donc je découvre que la plupart du temps, je gâche le plat principal car je mange l'entrée comme si c'était le plat principal. Par conséquent, au moment où le plat principal vient, je suis trop plein d'en savourer. Nous devons réaliser que la poursuite du succès dans la vie se fait par étapes. Ne laissez pas le goût du succès initial vous priver d'exprimer pleinement votre talent, il y a plus en vous que votre première réalisation. Beaucoup sont restés à ce point pour en savourer la beauté jusqu'à ce qu'il soit trop tard pour continuer et exprimer pleinement leurs rêves. Quand nous voyons la vie comme un continuum, cela nous aide à comprendre que tout succès est un tremplin pour un autre. Votre impact est votre succès et jusqu'à ce que vous quittiez cette terre, vous auriez toujours des occasions pour faire la différence. Si nous comprenons ce principe et nous  le permettons de nous guider, aucun succès ne nous parviendra dans la tête. Mesurez votre succès par votre degré d'impact et non votre vie de luxe.

Thursday, 9 November 2017

MentorAfrica: TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU

MentorAfrica: TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU: From the little of Africa I know, most of us have an entitlement mentality. People are more prone to expecting what they believe they are e...

TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU

From the little of Africa I know, most of us have an entitlement mentality. People are more prone to expecting what they believe they are entitled to rather than building a purpose driven life of hard work and personal success. Parents give birth to a large number of children because they believe that if they can empower some, those would now be obligated to take care of the rest. Anybody in a position of authority is expected to "carry" the financial burden of everyone in their family and  even those in their community. They are considered heartless if they venture to refuse a favour based on its lack of merit. They are practically ostracized from the community if they refuse to use their position to "help". Even those who have formal education and are widely traveled can find themselves falling into these traps just to feel accepted. The degree of this sense of entitlement is bewildering. That is the reason why youths are roaming around, refusing to do anything meaningful with their lives, just waiting to harass family or community members and extort money from them because of their twisted sense of entitlement. We have to come to a point where we choose to stick to our principles and not bow to the pressure from leeches if we intend to develop our infrastructure and systems. Contracts are awarded to people who cannot execute them or who do not even have any intentions of doing so because they are "entitled" by birth or by geographical location. Until we change our perception of entitlement, we we are going to be taking two steps forward and one step backwards. We have to focus on the core values of merit and hard work if we intend to rise as a continent.
Photo Source : Google+/Oli a

Du peu d'Afrique que je connais, la plupart d'entre nous ont une mentalité de droit. Les gens sont plus enclins à s'attendre à ce à quoi ils croient qu'ils ont droit plutôt que de construire une vie motivée par le travail acharné et un succès personnel. Les parents donnent naissance à un grand nombre d'enfants parce qu'ils croient que s'ils peuvent eduquer ou habiliter quelques uns, ceux-ci seraient maintenant obligés de s'occuper du reste. N'importe qui en position d'autorité devrait «porter» le fardeau financier de tout le monde dans sa famille et même dans sa communauté. Ils sont considérés sans coeur s'ils osent refuser une faveur basée sur son manque de mérite. Ils sont pratiquement exclus de la communauté s'ils refusent d'utiliser leur position pour «aider». Même ceux qui ont une éducation formelle et qui ont beaucoup voyagé peuvent tomber dans ces pièges simplement pour se sentir acceptés. Le degré de ce sentiment de droit est déconcertant. C'est la raison pour laquelle les jeunes errent, refusant de faire quelque chose de significatif avec leur vie, ils cherchent à harceler la famille ou les membres de la communauté et de leur extorquer de l'argent en raison de leur sens tordu du droit. Nous devons en arriver à un point où nous choisissons de nous tenir à nos principes et de ne pas céder à la pression des sangsues si nous avons l'intention de développer notre infrastructure et nos systèmes. Les contrats sont attribués aux gens qui ne peuvent pas les exécuter ou qui n'ont même pas l'intention de le faire parce qu'elles ont «droit» en raison de la naissance ou par localisation géographique. Jusqu'à ce que nous changions notre perception du droit, nous allons faire deux pas en avant et un pas en arrière. Nous devons nous concentrer sur les valeurs fondamentales du mérite et du travail acharné si nous voulons avancer en tant que continent.

Tuesday, 7 November 2017

MentorAfrica: BLAME: A REVELATION OF WEAKNESS - FAIRE DES REPROC...

MentorAfrica: BLAME: A REVELATION OF WEAKNESS - FAIRE DES REPROC...: The strong take note and move on while the weak build a tent and look for who to blame. They say that when life gives you lemons make a lem...

BLAME: A REVELATION OF WEAKNESS - FAIRE DES REPROCHES: UNE REVELATION DE FAIBLESSE

The strong take note and move on while the weak build a tent and look for who to blame. They say that when life gives you lemons make a lemonade, but that is for progressive people who want to make the most out of life. Weak people who have no vision, who just want to drift through life, will look for a thousand ways to blame someone or something for the lemons that have been thrown at them. I have always said that if you are looking for excuses, you will find millions irrespective of where you are located on this earth. There is no human being on earth without some form of deficit, in fact most people have their deficits outweighing their surplus. Weak people with a surplus will even blame it for not allowing them face life's challenges. No matter what side of the divide you place a weak person, they will end up playing the blame game. Those who are driven by a passion to make a difference and make this world a better place will take note of the deficit and think of ways of making a surplus out of it. They move on from that situation even when they have every reason to blame and look for ways of turning it around for the good of everyone. You cannot be strong and purpose driven if you are continuously looking for who or what to blame. It is even more pathetic if it is leader who is playing the blame game; it is nauseating. Do not build a tent in a deficit unless you intend to waste your life, look at what you can do to change the status and go to work. The story of successful people is majorly about those who have seen a deficit and made a surplus out of it. There is nothing new under the sun, what you are complaining about is what brought another to limelight. Enjoy your day!

Les forts prennent note et passent à autre chose alors que les faibles construisent une tente et recherchent comment faire des reproches. On dit que quand la vie vous donne des citrons, vous en faites la limonade, mais c'est pour les gens progressistes qui veulent tirer le meilleur parti de la vie. Les personnes faibles qui n'ont pas de vision, qui veulent juste dériver dans la vie, chercheront mille façons de blâmer quelqu'un ou quelque chose pour les citrons qui leur ont été lancés. J'ai toujours dit que si vous cherchez des excuses, vous trouverez des millions indépendamment de l'endroit où vous vous trouvez sur cette terre. Il n'y a pas d'être humain sur la terre sans une certaine forme de déficit, en fait pour la plupart des gens ont leurs déficits dépasse leur surplus. Les personnes faibles avec un surplus vont même le blâmer de ne pas leur permettre de faire face aux défis de la vie. Peu importe de quel côté de la division vous placez une personne faible, ils finiront par faire des reproches. Ceux qui sont animés par la passion de faire la différence et de faire de ce monde un meilleur endroit prendront note du déficit et réfléchiront aux moyens d'en faire un excédent. Ils s'éloignent de cette situation même lorsqu'ils ont toutes les raisons de blâmer et ils vont rechercher des moyens de changer la situation pour profiter tous. Vous ne pouvez pas être fort et motivé si vous cherchez continuellement à qui ou à quoi faire des reproches. C'est encore plus pathétique quand il s'agit d'un leader; c'est nauséeux. Ne construisez pas une tente en état de déficit à moins d'avoir l'intention de gâcher votre vie, voir ce que vous pouvez faire pour changer le status quo et débrouillez-vous. L'histoire des gens qui réussissent est principalement celle de ceux qui ont vu un déficit et en ont fait un excédent. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil, ce dont vous vous plaignez, c'est ce qui a apporté un autre à la vedette. Bonne journée!

Monday, 6 November 2017

MentorAfrica: RUN TO THE ROAR! - COUREZ VERS LE RUGISSEMENT!

MentorAfrica: RUN TO THE ROAR! - COUREZ VERS LE RUGISSEMENT!: When the lion roars, its prey is terrified and most times immobilized by fear. This is what makes it easy for the lion to kill its prey. I...

RUN TO THE ROAR! - COUREZ VERS LE RUGISSEMENT!

When the lion roars, its prey is terrified and most times immobilized by fear. This is what makes it easy for the lion to kill its prey. Interestingly, that same roar helps anyone who wants to kill the lion to have an idea of its location. There is the widely circulated phrase “FEAR is either forget everything and run or face everything and rise” If we magnify what we fear, we will be immobilized and prevented from accomplishing our vision but if we are courageous enough to face it and minimize it by focusing on our strengths, we will move on to great things. The hunter who wants to kill a lion prepares and positions himself by studying the life patterns of the lion and seeking out the best strategies to accomplish his purpose, he does not concentrate on his weaknesses and the strengths of the lion. Most people are overcome by fear because they focus on the challenge rather than concentrating on what they have and working out strategies on how to use it to overcome. You either feed your fear or you feed your courage, everyone has both. It is becoming increasingly difficult to live without confronting the brute force of society, there are roars all around us especially from the media. Are we going to allow fear triumph and prevent us from achieving our goals? There are lions from our past, we as Africans, have largely allowed these to immobilize us and there lions in our present that try to hinder our progress. Whichever one it is, you have to make up your mind to treat every roar like a signal to prepare and position yourself for the kill if you intend to be successful and make a difference. Enjoy a great week!

Photo Source : Google+/Oli a
Quand le lion rugit, sa proie est terrifiée et la plupart du temps immobilisée par la peur. C'est ce qui le rend facile pour le lion de tuer sa proie. Fait intéressant, ce même rugissement aide tous ceux qui veulent tuer le lion à avoir une idée de son emplacement. Il y a la phrase largement répandue "LA PEUR c'est soit "oublie tout et cours ou affronte tout et monte" Si nous amplifions ce que nous craignons, nous serons immobilisés et empêchés d'accomplir notre vision mais si nous sommes assez courageux pour y faire face et le minimiser en nous concentrant sur nos forces, nous passerons à de grandes choses. Le chasseur qui veut tuer un lion se prépare et se positionne en étudiant les modes de vie du lion et en recherchant les meilleures stratégies pour accomplir son but, il ne se concentre pas sur ses faiblesses et les forces du lion. La plupart des gens sont dépassés par la peur parce qu'ils se concentrent sur le défi plutôt que de se concentrer sur ce qu'ils ont et d'élaborer des stratégies sur la façon de l'utiliser pour surmonter. Soit vous nourrissez votre peur ou vous nourrissez votre courage, tout le monde a les deux. Il devient de plus en plus difficile de vivre sans se confronter à la force brute de la société, il y a des rugissements tout autour de nous surtout des médias. Allons-nous permettre à la peur de triompher et nous empêcher d'atteindre nos objectifs? Il y a des lions de notre passé, nous en tant qu'Africains, nous avons largement permis à ceux-ci de nous immobiliser, ainsi que des lions dans notre présent, qui essayent d'entraver nos progrès. Quoi qu'il en soit, vous devez vous décider à traiter chaque rugissement comme un signal pour vous préparer et vous positionner pour la victoire si vous avez l'intention de réussir et de faire la différence. Passez une excellente semaine!

Saturday, 4 November 2017

MentorAfrica: EVERYONE HAS A THRONE. - TOUT LE MONDE A UN TRÔNE....

MentorAfrica: EVERYONE HAS A THRONE. - TOUT LE MONDE A UN TRÔNE....: Photo Source : Google+/Oli a Everyone has a throne, if you do not sit on yours, someone else will use you as their footstool. Many of u...

EVERYONE HAS A THRONE. - TOUT LE MONDE A UN TRÔNE.

Photo Source : Google+/Oli a
Everyone has a throne, if you do not sit on yours, someone else will use you as their footstool. Many of us subconsciously submitting to a popular profile. It is either we unconsciously fit into racial or other profiles or we live our lives constantly trying to prove that we are unique. It is amazing how people make so much efforts to become who they already are or someone they want to be like rather than just allowing what they have inside to develop. As an African, this is a picture that is very common, we believe that in order to be accepted, we either have to completely extricate ourselves from everything african or we overcompensate by over emphasising anything african even when we do not understand what we projecting.  If you are aware of your significance and your uniqueness, living would be about seeing yourself as a contributor to life and developing what you have rather than trying to impress everyone. We all have a throne from where we influence society for good irrespective of our race, our history, our culture or our geographical location. Stop trying to fit into popular culture in order to impress people who do not even recognise your existence. Sit on your throne and develop your kingdom, there are people who need to visit your kingdom to learn something from you that will help them build their own kingdom. Stop going to sit as a footstool at someone else's throne because you do not know that you have a throne with a mandate that is unoccupied.
Photo Source : Google+/Oli a


Tout le monde a un trône, si vous ne vous asseyez pas sur le vôtre, quelqu'un d'autre vous utilisera comme un pouf. Beaucoup d'entre nous soumettent inconsciemment à un profil populaire. C'est soit nous nous inscrivons sans le savoir dans des profils raciaux ou autres, soit nous vivons nos vies en essayant constamment de prouver que nous sommes uniques. C'est incroyable de voir comment les gens font tant d'efforts pour devenir ce qu'ils sont déjà ou quelqu'un qu'ils veulent être plutôt que de se laisser se développer ce qu'ils ont à l'intérieur. En tant qu'Africain, c'est une image très commune, nous croyons que pour que les autres nous acceptent, nous devons soit nous extraire complètement de tout ce qui est africain ou nous surcompensons en insistant sur tout ce qui est africain même quand nous ne comprenons pas ce que nous projetons. Si vous êtes conscient de votre signification et de votre caractère unique, vivre, c'est se considérer comme un contributeur à la vie et de développer ce que vous avez plutôt que d'essayer d'impressionner tout le monde. Nous avons tous un trône d'où nous influençons la société pour de bon indépendamment de notre race, de notre histoire, de notre culture ou de notre situation géographique. Arrêtez d'essayer de vous intégrer à la culture populaire afin d'impressionner les gens qui ne reconnaissent même pas votre existence. Asseyez-vous sur votre trône et développez votre royaume, il y a des gens qui ont besoin de visiter votre royaume pour apprendre quelque chose de vous qui les aidera à construire leur propre royaume. Arrêtez d'aller vous asseoir comme un pouf du trône de quelqu'un d'autre parce que vous ne savez pas que vous avez un trône avec un mandat qui est inoccupé.

Thursday, 2 November 2017

MentorAfrica: ARE YOU RELEVANT? - ÊTES-VOUS PERTINENT?

MentorAfrica: ARE YOU RELEVANT? - ÊTES-VOUS PERTINENT?: It is not the amount of knowledge you have that matters, it is the relevance of the knowledge to the improvement of human life that is impo...

ARE YOU RELEVANT? - ÊTES-VOUS PERTINENT?

It is not the amount of knowledge you have that matters, it is the relevance of the knowledge to the improvement of human life that is important. Some people are full of information that has no benefit for the advancement of present society. Some have information so antiquated that it becomes an obstacle to their modern living. There is a place for history because we have to know the reason why we live the way we do today. That is as useful as history gets, when you hold on to history as your only source of life, you become a misfit in present society. For some, if things are not done according to the historical knowledge they have, then it is not acceptable. The only way to remain relevant is to be a continuous learner. They say that the day you stop learning, you start to die. Anyone living in the present era with the intention of making any impact has to constantly make use of the numerous avenues that are available today to update their knowledge. Changes are happening by the moments, not even by the day, we have to put ourselves in positions to improve what we know as fast as we can. Certificates are losing value fast because immediately they satisfy the requirements for which they were given, new knowledge is coming out from that field. Do not depend on just what you achieved from your formal training, constantly try to acquire new information about your vision as it becomes available to you so you can remain relevant to society. Enjoy your day!
Photo Source: Google+/Oli a 


Ce n'est pas la quantité de connaissances que vous avez qui compte, c'est la pertinence des connaissances pour l'amélioration de la vie humaine qui est importante. Certaines sont pleines d'informations qui n'ont aucun avantage pour l'avancement de la société actuelle. Certains ont des informations si archaïques qu'ils deviennent un obstacle à leur vie moderne. Il y a une place pour l'histoire parce que nous devons connaître la raison pour laquelle nous vivons comme nous le faisons aujourd'hui. C'est autant l'importance de l'histoire, quand vous vous tenez à l'histoire comme votre seule source de vie, vous devenez une personne mal adaptée dans la société actuelle. Pour certains, si les choses ne sont pas faites selon les connaissances historiques qu'ils ont, ce n'est pas acceptable. La seule façon de rester pertinent est d'être un apprenant continu. On dit que le jour où vous arrêtez d'apprendre, vous commencez à mourir. Tout qui vit dans l'ère présente avec l'intention d'avoir un impact doit constamment utiliser les nombreuses avenues disponibles aujourd'hui pour mettre à jour ses connaissances. Les changements se produisent par moments, pas même par jour, nous devons nous mettre dans des positions pour améliorer ce que nous savons aussi vite que possible. Les diplômes perdent de la valeur rapidement parce que dès qu'ils répondent aux exigences pour lesquelles ils ont été donnés, de nouvelles connaissances émergent de ce domaine. Ne comptez pas seulement sur ce que vous avez obtenu à partir de votre formation formelle, essayez constamment d'acquérir de nouvelles informations au sujet de votre vision au fur et à mesure qu'elle devient disponible afin que vous puissiez rester pertinent pour la société. Bonne journée!

Wednesday, 1 November 2017

MentorAfrica: GOOD IN THE DIRT. - LE BON DANS LA BOUE.

MentorAfrica: GOOD IN THE DIRT. - LE BON DANS LA BOUE.: I went visit my sister-in-law and I asked her how a plant she took from my garden was doing. She said it was doing well but that she had mo...

GOOD IN THE DIRT. - LE BON DANS LA BOUE.

I went visit my sister-in-law and I asked her how a plant she took from my garden was doing. She said it was doing well but that she had moved it to another location where it would do better because it used to be a refuse dump. These days, because of my interest in human development and blogging, I tend to look for meaning and content in almost every situation. Many want to avoid all unpleasant people and situations by all means, but life needs all people and events to work our mental muscles and bring out the courage and determination we need for a meaning existence. Physical training for those who need a particular level of fitness to succeed in their chosen careers can be so strenuous that those who are faint of heart cannot bear. The amount of pain they endure before we see them succeed in competitions is unimaginable. Yet, they know that for them to be successful, they have go through unbearable pain. If that plant could complain, it will because of the stench of its new environment, but the farmer knows that that is the best place for it to thrive. When we go through our behind the scenes moments, we have to endure loneliness, rejection, humiliation, emotional and sometimes physical agony. Strength of character cannot be developed in the spotlight, it an only be done in the darkroom of blood, sweat and tears. Do not despise the dirt and ugly smell of hard work, patient endurance and isolation, they are the manure needed to produce the beautifully scented flower of your dreams that will benefit you and others. Enjoy your day!

Je suis allée rendre visite à ma belle-soeur et je lui ai demandé comment faisait une plante qu'elle a pris dans mon jardin. Elle a dit que tout allait bien, mais qu'elle l'avait déménagé dans un autre endroit où il ferait mieux parce que c'était un dépotoir. Ces jours-ci, en raison de mon intérêt pour le développement humain et les blogs, j'ai tendance à chercher du sens et du contenu dans presque toutes les situations. Beaucoup veulent éviter tous les gens et situations désagréables par tous les moyens, mais la vie a besoin de tous les gens et de tous les événements pour travailler nos muscles mentaux et faire ressortir le courage et la détermination dont nous avons besoin pour une existence désirée. L'entraînement physique pour ceux qui ont besoin d'un certain niveau de condition physique pour réussir dans leur carrière choisie peut être si pénible que ceux qui sont faibles de cœur ne peuvent pas le supporter. La degré de douleur qu'ils endurent avant que nous les voyions réussir dans les compétitions est inimaginable. Pourtant, ils savent que pour réussir, il faut subir une douleur insupportable. Si cette plante pouvait se plaindre, ce sera à cause de la puanteur de son nouvel environnement, mais l'agriculteur sait que c'est le meilleur endroit pour prospérer. Quand nous traversons nos moments de coulisses, nous devons supporter la solitude, le rejet, l'humiliation, l'agonie émotionnelle et parfois physique. La force du caractère ne peut pas être développée sous le feu des projecteurs, elle ne doit être faite que dans la chambre noire du sang, de la sueur et des larmes. Ne méprisez pas la boue et l'odeur laide du travail acharné, l'endurance patiente et l'isolement, ils sont la fumure nécessaire pour produire la fleur magnifiquement parfumée de vos rêves qui vous profiteront ainsi qu'aux autres. Bonne journée!

Tuesday, 31 October 2017

MentorAfrica: IT'S JUST A SEASON - C'EST SIMPLEMENT UNE SAISON

MentorAfrica: IT'S JUST A SEASON - C'EST SIMPLEMENT UNE SAISON: Life, they say, is cyclical. Seasons come and seasons go. No season lasts forever, so its effects should not be allowed to continue forever...

IT'S JUST A SEASON - C'EST SIMPLEMENT UNE SAISON

Life, they say, is cyclical. Seasons come and seasons go. No season lasts forever, so its effects should not be allowed to continue forever. Fashion designers start to prepare for a season collections long before the season starts because they know that each season is unique and demands a certain style. There are those who, however do not like to change with the seasons, they continue to dress in the fashion of another season. If they want to be honest with themselves, they will agree that it is quite uncomfortable to wear clothes meant for the cold season during the hot season. Just like climatic seasons, our life is a cycle of seasons, some are more pleasant than others. Many of us want to carry the effects of the season we love with us for a very long period. Some hold on to unpleasant seasons and allow them to negatively affect their lives for as long as they allow them. Unless you are ready to change with the seasons and work with the present conditions of your life, you will not make any meaningful progress.  Allow life to make use of all the elements of the different seasons, that way you can experience life in all its colours. Your life is a tapestry, all the colours are important for its beauty to be admired and its effects to be felt.

On dit que la vie est cyclique. Les saisons viennent et les saisons vont. Aucune saison ne dure éternellement, don ses effets ne devraient pas se poursuivre indéfiniment. Les créateurs de mode commencent à se préparer pour une collection de saison bien avant le début de la saison car ils savent que chaque saison est unique et demande un certain style. Il y a ceux qui, cependant, n'aiment pas changer avec les saisons, ils continuent à s'habiller à la mode d'une autre saison. S'ils veulent être honnêtes avec eux-mêmes, ils accepteront qu'il est assez inconfortable de porter des vêtements conçus pour la saison froide pendant la saison chaude. Tout comme les saisons climatiques, notre vie est un cycle de saisons, certaines sont plus agréables que d'autres. Beaucoup d'entre nous voulons porter les effets de la saison que nous aimons avec nous pour une très longue période. Certains s'accrochent à des saisons désagréables et leur permettent d'affecter négativement leur vie aussi longtemps qu'ils le permettent. À moins que vous ne soyez prêt à changer avec les saisons et à travailler avec les conditions actuelles de votre vie, vous ne ferez aucun progrès significatif. Permettez à la vie de faire usage de tous les éléments des différentes saisons, de cette façon vous pouvez expérimenter la vie dans toutes ses couleurs. Votre vie est une tapisserie, toutes les couleurs sont importantes pour permettre l'admiration de sa beauté et l'impression de ses effets.