Google+ Followers

Monday, 24 April 2017

MentorAfrica: BITE SIZES - DES BOUCHEES

MentorAfrica: BITE SIZES - DES BOUCHEES: Blogging at times can be overwhelming especially if your content is not current affairs, pop culture or entertainment which are the areas o...

BITE SIZES - DES BOUCHEES

Blogging at times can be overwhelming especially if your content is not current affairs, pop culture or entertainment which are the areas of interest for most people. What keeps me going is the fact that I take one post at a time with bite-size information that could help people make important decisions if they need some insight to do so. Most dreams that are driven by wanting to make a difference in life will be overwhelming because it would mean that we have to go the extra mile. Overcoming life's numerous challenges means we have to live life by bite-sizes. Take little steps everyday towards your goal, you do not have to make a huge impact at once. Africans that want to make a difference are often discouraged by the enormity and the roots of the challenges. Most of us just go back into our shells like turtles and remain in the safety of our own space wherever we are in the universe. Making a difference one person or one group at a time is as important as being on the world stage. Failing is not bad, it maybe ugly but it is one of those unsavoury ingredients that help make sure that the awesome taste of the final dish is accomplished. Failure helps  to sweeten your success. Take your dreams in bite-sizes; life should not be a competition but a contribution. Have a great week!
Photo Source : Google+/Oli a

Le blogging parfois peut être débordant, surtout si votre contenu n'est pas des questions d'actualité, la culture pop ou le divertissement qui sont les domaines d'intérêt pour la plupart des gens. Ce qui me maintient, c'est le fait que je prends une publication à la fois avec des "bouchées" d'informations qui pourraient aider les gens à prendre des décisions importantes si elles ont besoin d'une perspicacité pour le faire. La plupart des rêves motivés par le fait de vouloir faire une différence dans la vie seront débordants, car cela signifierait que nous devons faire un effort supplémentaire. Surmonter les nombreux défis de la vie signifie que nous devons vivre la vie par des bouchées. Faites de petits pas tous les jours pour atteindre votre objectif, vous n'avez pas à faire un énorme impact à la fois. Les Africains qui veulent faire une différence sont souvent découragés par l'énormité et les racines des défis. La plupart d'entre nous retournent dans nos coquillages comme des tortues et restent dans la sécurité de notre propre espace partout où nous nous trouvons dans l'univers. Faire une différence chez une personne ou un groupe à la fois est aussi important que d'être sur la scène mondiale. L'échec n'est pas mauvais, il est peut-être laid, mais c'est l'un de ces ingrédients désagréables qui aident à s'assurer que le goût génial du plat final est accompli. L'échec contribue à adoucir votre succès. Prenez vos rêves en morceaux; la vie ne devrait pas être une compétition mais une contribution. Passe une bonne semaine!

Wednesday, 19 April 2017

LIVE! - VIVE!

There are times when all you want to do is relax and watch the world go by but it takes guts to do so when you have passion for what you do. Many people who see Monday as a dull day really do not like what they do. Working for a livelihood is one of the most boring things you can do. We all should be passionate about something, it does not have to be your employment, you can make a living and also live for something that impacts your generation. Until we stop looking at life through the lens of money we cannot enjoy the full benefits of living. Africa might be a continent of many negatives for now but there is a lot to live for in this vast, beautiful and diverse cultural environment. Life is about what lens you view it from. Enjoy your day!

Il y a des moments où tout ce que vous voulez faire est de se détendre et de regarder le monde passer, mais il vous faut du cran quand vous avez de la passion pour ce que vous faites. Beaucoup de gens qui voient lundi comme une journée ennuyeuse n'aiment vraiment pas ce qu'ils font. Travailler pour gagner sa vie est l'une des choses les plus ennuyeuses que vous pouvez faire. Nous devrions tous être passionnés par quelque chose, il ne faut pas être votre emploi, vous pouvez vivre et vivre pour quelque chose qui influe sur votre génération. Jusqu'à ce que nous cessions de regarder la vie à travers la lentille de l'argent, nous ne pouvons pas profiter pleinement de la vie. L'Afrique pourrait être un continent de nombreux points négatifs pour l'instant, mais il y a beaucoup à vivre dans ce vaste environnement culturel, beau et diversifié. La vie concerne l'objectif dont vous le voyez. Profitez de votre journée!

Monday, 17 April 2017

MentorAfrica: THE PAIN OF PATRIOTISM - LA DOULEUR DU PATRIOTISME...

MentorAfrica: THE PAIN OF PATRIOTISM - LA DOULEUR DU PATRIOTISME...: I was watching a manufacturer lament the unfortunate and unfavourable business climate  for businesses in Nigeria. At a point, he was so fru...

THE PAIN OF PATRIOTISM - LA DOULEUR DU PATRIOTISME

I was watching a manufacturer lament the unfortunate and unfavourable business climate  for businesses in Nigeria. At a point, he was so frustrated that he said his surname is not Nigeria. What he meant is that as patriotic as he has tried to be, there are limits to what he can bear before his patriotic steam runs out. I could really feel his pain because there is so much one can do if all your efforts are being frustrated by the weak and corrupt systems. There is nothing as difficult as trying to market a bad product. Many African nation are beauties cover by dirt. Who are those ready to stick out their necks to do the excavation of our societies? Patriotism can be painful when majority of the people in that society do not care about the wellbeing of others and a larger percentage of these people hold public offices. Until we are honest with ourselves enough to want to admit that most of us are too selfish to play our part in digging into the rubbish to retrieve the jewels in our nations, no one will do it for us. Patriotism is more than wearing ankara prints and braiding our hair, it is about making a conscious decision to roll up our sleeves to do the dirty job of breaking the cycle of mental laziness and corruption. The next generation cannot afford to follow this path of destruction, we must join our hands together to change the paradigm. This is a very difficult task but it is not impossible. You might not have a platform to reach many but do what you can with your circle of influence.

Je regardais un manufacturier qui lamentait le climat économique malheureux et défavorable pour les entreprises au Nigéria. À un moment donné, il était tellement frustré qu'il a déclaré que son nom de famille n'est pas le Nigéria. Ce qu'il voulait dire, c'est que aussi patriotique qu'il a essayé d'être, il y a des limites à ce qu'il peut supporter avant que sa vapeur patriotique ne s'épuise. Je pourrais vraiment ressentir sa douleur car il y a tant qu'on peut faire si tous vos efforts sont frustrés par les systèmes faibles et corrompus. Il n'y a rien d'aussi difficile que d'essayer de trouver des débouchés pour un mauvais produit. Beaucoup de pays africains sont des beautés cachés par la saleté. Qui sont ceux qui sont prêts à prendre des risques pour faire l'excavation de nos sociétés? Le patriotisme peut être douloureux lorsque la majorité des gens de cette société ne se soucient pas du bien-être des autres et un pourcentage plus important de ces personnes occupent des fonctions publiques. Jusqu'à ce que nous soyons honnêtes avec nous-mêmes assez pour vouloir admettre que la plupart d'entre nous sont trop égoïstes pour jouer notre rôle à creuser dans les ordures pour récupérer les bijoux dans nos nations, personne ne le fera pour nous. Le patriotisme est plus que de porter des imprimés ankara et de tresser nos cheveux, il s'agit de prendre une décision consciente de mettre en place nos manches pour faire le sale travail de briser le cycle de la paresse mentale et de la corruption. La prochaine génération ne peut pas se permettre de suivre ce chemin de destruction, nous devons joindre nos mains pour changer le paradigme. C'est une tâche très difficile, mais ce n'est pas impossible. Vous pourriez ne pas avoir une plate-forme pour atteindre beaucoup, mais faites ce que vous pouvez avec votre cercle d'influence.

Friday, 7 April 2017

MentorAfrica: ASSET OR LIABILITY? - ATOUT OU RESPONSABILITÉ?

MentorAfrica: ASSET OR LIABILITY? - ATOUT OU RESPONSABILITÉ?: As a student we used to have group discussions and almost every time, you would notice that all the contributions were left to just a few. ...

ASSET OR LIABILITY? - ATOUT OU RESPONSABILITÉ?

As a student we used to have group discussions and almost every time, you would notice that all the contributions were left to just a few. Even as a working adult, I have also seen this trend, in a group task, only a few make valuable contributions. This is not often due to the fact that only these few have good ideas but, most people would rather others work for the points while they enjoy the dividends. They live their lives thinking they are smart while they are actually liabilities to those around them and society in general. People like these stay in this mindset so long they begin to believe that they really do not have any meaningful contributions to make to help others. Everyone one has something to contribute, it does not matter if your contribution is small, it may just be a lifeline. Without low cadre staff, no BIG organisation will be able to function optimally. We have to see our contributions as important when we enter into group or community, that way we become assets. The moment you can picture yourself as an asset that way you are pleased to share, you overcome the mindset of always waiting to receive from others. It is unfortunate that many (most africans are in this divide) are always looking for help from others rather than looking for how to give what they have. What you think is nothing can just be what another needs if you are confident enough to share it. Have a beautiful weekend.
Photo Source : Google+/ Oli a

En tant qu'étudiant, nous avons eu des discussions de groupe et presque chaque fois, vous remarquerez que toutes les contributions ont été laissées à quelques-uns. En tant que travailleur adulte, j'ai également vu cette tendance, dans une tâche de groupe, seulement quelques-uns apportent des contributions précieuses. Ceci n'est souvent pas dû au fait que seuls ces derniers ont de bonnes idées, mais la plupart des gens préfèrent que d'autres travaillent pour les points alors qu'ils apprécient les dividendes. Ils vivent leur vie en pensant qu'ils sont intelligents alors qu'ils sont en fait des responsabilités envers ceux qui les entourent et la société en général. Des gens comme ceux-ci restent dans cette mentalité depuis si longtemps qu'ils commencent à croire qu'ils n'ont vraiment aucune contribution significative à faire pour aider les autres. Tout le monde a quelque chose à contribuer, peu importe si votre contribution est faible, cela peut être une bouée de sauvetage. Sans personnel de cadre faible, aucune  GRANDE organisation ne pourra fonctionner de manière optimale. Nous devons considérer nos contributions comme importantes lorsque nous entrons en groupe ou en communauté, de sorte que nous devenons des atouts. Au moment où vous pouvez vous imaginer comme un atout de cette façon, vous êtes enchanté de partager, vous dépassez l'esprit d'attente pour recevoir des autres. Il est regrettable que beaucoup (la plupart des africains soient dans cette division) recherchent toujours de l'aide d'autrui plutôt que de chercher à donner ce qu'ils ont. Ce que vous pensez ne vaut rien peut être ce qu'il est important pour l'autre si vous avez assez de confiance pour le partager. Passez un beau week-end.

Thursday, 6 April 2017

MentorAfrica: LIVING FOR WORK OR FOR EXPRESSION? - VIVRE POUR LE...

MentorAfrica: LIVING FOR WORK OR FOR EXPRESSION? - VIVRE POUR LE...:  We have heard time and time again that we all have gifts and talents that we need to develop and exploit for the maximum expression of our...

LIVING FOR WORK OR FOR EXPRESSION? - VIVRE POUR LE TRAVAIL OU POUR L'EXPRESSION

 We have heard time and time again that we all have gifts and talents that we need to develop and exploit for the maximum expression of our life's purpose. Some have discovered or stumbled into a full expression of their purpose and we are enjoying their contributions to human development. All innovations and inventions have come from people who have understood and passionately pursued what they believed was their gift to humanity. However, we have many more who are just going through the motions and making whatever progress they can without necessarily pursuing any specific vision. What is evident is that most people in the second group really do not enjoy what they are doing, they just work to make a living and could not careless what is happening in society. Our lives should be lived not just to while away time but should be lived to express the potentials that we have inside. The beauty of the flower comes from its unveiling of its hidden beauty. It is awesome to watch a flower bloom as it unfolds. Most of us are not interested in living for expression, we want to live for survival, for show or for competition, that is why life seems to be so complicated. If you make up your mind to use whatever you do as an avenue to express your inward beauty, your potentials, you will find life more interesting because it will not just be all about you. Make room for others to enjoy what you have got and life will become more fun. Enjoy your day!

Nous avons entendu maintes fois que nous avons tous des dons et des talents que nous devons développer et exploiter pour l'expression maximale de l'objectif de notre vie. Certains ont découvert ou trébuché dans une expression complète de leur don et nous apprécions leur contribution au développement humain. Toutes les innovations et les inventions proviennent de personnes qui ont compris et poursuivi avec passion ce qu'elles croyaient être leur don pour l'humanité. Cependant, nous avons beaucoup plus qui sont en train de passer par les motions et de faire tout leur progrès sans rechercher nécessairement une vision spécifique. Ce qui est évident, c'est que la plupart des gens du deuxième groupe ne prennent vraiment pas plaisir de ce qu'ils font, ils travaillent simplement pour gagner leur vie et sont indifférents de ce qui se passe dans la société. Nos vies doivent être vécues non seulement pour faire passer le temps mais doit être vécu pour exprimer les potentiels que nous avons à l'intérieur. La beauté de la fleur provient de son dévoilement de sa beauté cachée. Il est formidable de regarder une floraison au fur et à mesure qu'elle se déroule. La plupart d'entre nous ne sont pas intéressés à vivre pour l'expression, nous voulons vivre pour la survie, pour le spectacle ou pour la concurrence, c'est pourquoi la vie semble si compliquée. Si vous décidez d'utiliser tout ce que vous faites comme une avenue pour exprimer votre beauté intérieure, vos potentiels, vous trouverez la vie plus intéressante car elle ne sera pas seulement au propos de vous. Faites de la place pour que les autres apprécient ce que vous avez et la vie deviendra plus amusante. Profitez de votre journée!

Wednesday, 5 April 2017

MentorAfrica: OUR AFRICA OF TOMORROW - NOTRE AFRIQUE DE DEMAIN

MentorAfrica: OUR AFRICA OF TOMORROW - NOTRE AFRIQUE DE DEMAIN: I know a few close people whose worst nightmare is what will happen to their children and grandchildren because of the present seemingly, i...

OUR AFRICA OF TOMORROW - NOTRE AFRIQUE DE DEMAIN

I know a few close people whose worst nightmare is what will happen to their children and grandchildren because of the present seemingly, insurmountable challenges. It is up to us to prepare the future of the next generation, this means we need to spend more time thinking and talking of the solution than we do of the problem. The youths have to be able to see the picture of a better future if they have to change the way they see the continent. If the only picture they see is that of corruption and immigration, they would only prepare mentally for that scenario. They are looking up to the present generation to show them that we as africans can get it right and develop. Are we going to let them down? If we spend all our energies promoting the obvious lingering problems in all our discussions, it will not help build the strengths that we need to develop this continent. We should not deny the enormous challenges but we can decide to move past these facts by constantly projecting stories and situations that will help change our focus. We cannot allow the hopes of our next generation to die in the seas and deserts. We cannot allow their smiles turn to disappointment and pain. Dare to believe that it can be better and you will be surprised at how quickly you will begin to see ways in which you can make a difference. It does not matter where you are in the world, you can use whatever knowledge and opportunity you have to make the future of Africa better. All we need is the will to contribute to the development of our communities one opportunity at a time. Have a wonderful day!
Photo Source : Google+/Oli a
Je connais quelques personnes proches dont le pire cauchemar est ce qui arrivera à leurs enfants et leurs petits-enfants en raison des défis apparemment insurmontables. C'est à nous de préparer l'avenir de la prochaine génération, cela signifie que nous devons consacrer plus de temps à penser et à parler de la solution que nous ne le faisons pour le problème. Les jeunes doivent pouvoir voir l'image d'un avenir meilleur s'ils doivent changer la façon dont ils voient le continent. Si la seule image qu'ils voient est celle de la corruption et de l'immigration, ils ne se prépareraient que mentalement à ce scénario. Ils recherchent la génération actuelle pour leur montrer que nous, en tant qu'africains, pouvons le faire correctement et nous développer. Allons-nous les déçu? Si nous consacrons toutes nos énergies à la promotion des problèmes persistants évidents dans toutes nos discussions, cela ne contribuera pas à renforcer les forces dont nous avons besoin pour développer ce continent. Nous ne devrions pas nier les énormes défis, mais nous pouvons décider de dépasser ces faits en projetant constamment des histoires et des situations qui aideront à changer notre concentration. Nous ne pouvons pas permettre aux espérances de notre prochaine génération de mourir dans les mers et les déserts. Nous ne pouvons pas permettre à leurs sourires de devenir une déception et une douleur. Osez croire que cela peut être mieux et vous serez surpris de voir à quelle vitesse vous commencerez à voir comment vous pouvez faire une différence. Peu importe où vous êtes dans le monde, vous pouvez utiliser toutes les connaissances et les opportunités que vous avez à améliorer l'avenir de l'Afrique. Tout ce dont nous avons besoin, c'est la volonté de contribuer au développement de nos communautés une opportunité à la fois. Bonne journée!

Tuesday, 4 April 2017

MentorAfrica: WE CANNOT GIVE UP! - NOUS NE POUVONS PAS ABANDONNE...

MentorAfrica: WE CANNOT GIVE UP! - NOUS NE POUVONS PAS ABANDONNE...: I always remember Edward Everett's beautiful words, "I'm just one, but I'm one, I can not do everything, but I can do some...

WE CANNOT GIVE UP! - NOUS NE POUVONS PAS ABANDONNER!

I always remember Edward Everett's beautiful words, "I'm just one, but I'm one, I can not do everything, but I can do something, and not being able to do anything do not allow me to refuse to do what I can do. "
Boost innovation, fertilize best practices, relay success stories that should serve as a catalyst or inspiration for others. - Cécile Thiakane
I had an interactive session yesterday with some youths and at the end I got talking with the organisers and other resource persons. The amount of sacrifice we are putting into preparing the youths to make their own contribution to development can only be undertaken by those who have a passion and the crazy believe that they can make a difference against all odds. The seed of corruption and acquisition of wealth by any means has been sown into the lives of even children under the age of 10. It is horrifying to see what is going on with the youths. But are we going to throw up our hands and give up? Definitely not! We will keep pushing as we make them realise that corruption bred by laziness and frustration is not the road to a life of impact and success. Like Cecile says, we need to boost innovation and fertilise best practices. We need not be deter by numbers or other malpractices, let us, painfully but faithfully, keep on doing what we know will someday yield a good harvest. Enjoy your day!
Photo Source : Google+

J'ai toujours en mémoire ces belles parole d'Edward Everett "Certes, je ne suis qu'un. Mais je suis un. Je ne peux pas tout faire. Mais je peux faire quelque chose. Et le fait de ne pas pouvoir tout faire ne m'autorise pas à refuser de faire ce que je peux faire."

Booster l'innovation, fertiliser les bonnes pratiques, relayer les belles réussites qui doivent servir de catalyseur ou d'inspiration pour les autres. - Cécile Thiakane
J'ai eu une séance interactive hier avec des jeunes et à la fin j'ai parlé avec les organisateurs et autres personnes ressources. La somme de sacrifice que nous mettons dans la préparation des jeunes pour apporter leur propre contribution au développement ne peut être entreprise que par ceux qui ont une passion et les fous qui croient qu'ils peuvent faire une différence contre toute attente. La semence de la corruption et l'acquisition de la richesse par tous les moyens ont été semées dans la vie même des enfants de moins de 10 ans. Il est horrible de voir ce qui se passe avec les jeunes. Mais allons-nous bercer nos mains et abandonner? Définitivement pas! Nous continuerons à pousser car nous leur faisons comprendre que la corruption engendrée par la paresse et la frustration n'est pas la voie d'une vie d'impact et de succès. Comme le dit Cécile, nous devons stimuler l'innovation et fertiliser les bonnes pratiques. Nous ne devons pas être dissuadés par des nombres ou d'autres pratiques malveillantes, allons-nous-en, douloureusement mais fidèlement, continuer à faire ce que nous savons qu'un jour produira une bonne récolte. Profitez de votre journée!