Google+ Followers

Saturday, 16 December 2017

MentorAfrica: WHO ARE AM I REALLY TALKING TO? - A QUI JE PARLE V...

MentorAfrica: WHO ARE AM I REALLY TALKING TO? - A QUI JE PARLE V...: Life has changed so much in the last decade or so that I just try at times to think back on how life was before social media took over. We ...

WHO ARE AM I REALLY TALKING TO? - A QUI JE PARLE VRAIMENT?

Life has changed so much in the last decade or so that I just try at times to think back on how life was before social media took over. We always say that everything has its advantages and its disadvantages, that is so true but many are fixated on either one or other depending on which lens they are using to view life. I know people who cannot stand the social media because they believe there is so much crap going on and they can't be bothered with whatever advantages there are. With all the self-promotion and exaggeration going on all over social media, one question constantly comes to mind "Who am I really talking to?" We call ourselves names and give ourselves titles that we imaginary as we try to flee realities that we do not want. There is nothing as comforting, uplifting and progressive as just allowing yourself to be yourself. You do not need to have a dual personality to be successful, living a make-believe life is one of the most difficult and unprofitable thing to do. It is difficult to learn to be two people and switch personalities at every given occasion. Being yourself gives you real room to grow and succeed in the pursuit of your vision because you are open to learn. You develop what it takes become a better you rather than learning how to manage an imaginary personality that you believe people will like. Success does not mean that you have huge fan base, it means that you have a huge sphere of influence. Be yourself, enjoy life and allow others to appreciate and profit from your contributions. Happy weekend!

La vie a tellement changé au cours de la dernière décennie que j'essaie quelquefois de penser à la vie avant que les médias sociaux ne prennent le contrôle. Nous disons toujours que tout a ses avantages et ses inconvénients, c'est tellement vrai, mais beaucoup sont fixés sur l'un ou l'autre selon la lentille qu'ils emploient pour voir la vie. Je connais des gens qui ne peuvent pas supporter les médias sociaux parce qu'ils croient qu'il y a tellement de conneries et qu'ils ne font pas attention aux avantages. Avec toute l'auto-promotion et l'exagération qui se passe sur les médias sociaux, une question vient constamment à l'esprit "À qui est-ce que je parle vraiment?" Nous nous appelons des noms et nous nous donnons des titres que nous imaginons en essayant de fuir des réalités que nous ne voulons pas. Il n'y a rien de plus réconfortant, édifiant et progressif que de se permettre d'être soi-même. Vous n'avez pas besoin d'avoir une double personnalité pour réussir, vivre une vie imaginaire est l'une des choses les plus difficiles et les moins rentables à faire. Il est difficile d'apprendre à être deux personnes et de changer de personnalité à chaque occasion. Être soi-même vous donne une vraie place pour grandir et réussir dans la poursuite de votre vision parce que vous êtes ouvert à l'apprentissage. Vous développez ce qu'il vous faut pour vous améliorer que d'apprendre à gérer une personnalité imaginaire que vous croyez que les gens vont aimer. Le succès ne signifie pas que vous ayez une énorme base de fans, cela signifie que vous avez une énorme sphère d'influence. Soyez vous-même, profitez de la vie et permettez aux autres d'apprécier et de profiter de vos contributions. Bon weekend!

Wednesday, 13 December 2017

MentorAfrica: WHAT FILTER ARE YOU USING? - QUEL FILTRE UTILISEZ-...

MentorAfrica: WHAT FILTER ARE YOU USING? - QUEL FILTRE UTILISEZ-...: Have you ever told someone about something that could clearly "see" and the person could not "see" it? This leaves you ...

WHAT FILTER ARE YOU USING? - QUEL FILTRE UTILISEZ-VOUS?

Have you ever told someone about something that you could clearly "see" and the person could not "see" it? This leaves you wondering why anyone could not see something that was so obvious. The issue is that both of you are right, the one that is seeing the obvious and the one that is not, the difference is what filter they are using to sift life. While some sift experiences of life through the filter of opportunities others do so through the filter of limitations. Life is a mixture of chaff and grains, if you do not use the right filter, you will always see grains that are covered with chaff. When your filter is covered with the dirt from the chaff, it is difficult for the grains to be separated and useful. Until we clean out the chaff  that are obstructing the grains and making them almost invisible, we will always see the limitations that stop us from achieving what we desire. It is not that the opportunities are not there but our vision is blurred by our limitations. When we constantly clean out our filter with information and education, it allows us to see opportunities that are hidden by the chaff. Do not expect to understand life the same way you did some years ago because if you allow life, limitations will become opportunities. The chaff of race, history, culture etc have clogged the filter of so many of us that we do not have enough grains to live on. Clear out the chaff and you will have enough grains to feed on and sow for more harvest. Every seed is made of grain and chaff, until you separate them, you cannot enjoy your life.  Everyone has a filter, you either make yours a filter of opportunities by always keeping it clean or a filter of limitations because it is clogged with chaff.

Avez-vous jamais parlé à quelqu'un de quelque chose que vous "voyez"clairement et la personne ne peut pas le «voir»? Alors, vous vous demandez pourquoi la personne ne peut pas voir quelque chose d'aussi évident. Le problème est que tous les deux ont raison, celui qui voit ce qui est évident et celui qui ne le voit pas, la différence c'est quel filtre il utilisent pour passer la vie au crucible. Alors que certains tamisent les expériences de la vie à travers le filtre des opportunités, d'autres le font à travers le filtre des limitations. La vie est un mélange de paillettes et de grains, si vous n'utilisez pas le bon filtre, vous verrez toujours des grains qui sont couverts de paillettes. Lorsque votre filtre est recouvert de la saleté de la paille, il est difficile pour les grains d'être séparés et utiles. Jusqu'à ce que nous nettoyions l'ivraie qui obstrue les grains et les rends presque invisibles, nous verrons toujours les limites qui nous empêchent d'atteindre ce que nous désirons. Ce n'est pas que les opportunités ne sont pas là mais notre vision est brouillée par nos limites. Lorsque nous nettoyons constamment notre filtre avec de l'information et de l'éducation, cela nous permet de voir des opportunités cachées par l'ivraie. Ne vous attendez pas à comprendre la vie a ce moment comme vous l'avez fait il y a quelques années parce que si vous permettez la vie, les limitations deviendront des opportunités. L'ivraie de la race, de l'histoire, de la culture, etc. ont obstrué le filtre de tant d'entre nous que nous n'avons pas assez de céréales pour vivre. Éliminez la balle et vous aurez suffisamment de grains pour vous nourrir et semer pour plus de récolte. Chaque graine est faite de grain et de paille, jusqu'à ce que vous les sépariez, vous ne pouvez pas profiter de votre vie. Tout le monde a un filtre, soit vous faites un filtre d'opportunités en le gardant toujours propre ou un filtre de limitations car il est bouché avec des paillettes.

Friday, 8 December 2017

MentorAfrica: OBLIGATION OR PRIVILEGE? - OBLIGATION OU PRIVILÈGE...

MentorAfrica: OBLIGATION OR PRIVILEGE? - OBLIGATION OU PRIVILÈGE...: It is very frustrating to live by obligation. Some people feel they are obligated to do what they do so they live on edge, everything is du...

OBLIGATION OR PRIVILEGE? - OBLIGATION OU PRIVILÈGE?

It is very frustrating to live by obligation. Some people feel they are obligated to do what they do so they live on edge, everything is duty. They find life uninteresting because if they do not meet a particular standard they feel they have failed. Am I saying trying to meet targets is wrong? Of course not! However, when you do everything by obligation, your life is mostly self-centered. On the other hand seeing life as a privilege brings out the best in you. You see whatever you do as privilege because it gives you an opportunity to make your contributions to the development of society. People who live by obligation are always uptight, they feel they victims that are required by life to live in a certain way, they feel roped in. Many in this group forget that others are looking for those same opportunities they have but have limitations that are preventing them from achieving their best. Why do you do what you do? Is it because you feel obligated or you believe it is privilege to be a part of whatever makes life worth it? The former stresses you while the later gives you joy no matter the hassle it takes to get things done. Obligation makes you concentrate on the financial reward, privilege makes you happy that you are part of the process. Obligation makes you focused on rules, privilege helps you to become creative because you are always seeing life as an opportunity to advance things. How you perceive life will determine how you approach situations and challenges, the huge difference is in whether you consider your contributions as an obligation or a privilege. Have a great day!
C'est très frustrant de vivre par obligation. Certains se sentent obligés de faire ce qu'ils font donc ils vivent sur les nerfs, tout est un devoir. Ils trouvent la vie inintéressante parce que s'ils ne répondent pas à une norme particulière, ils ont l'impression d'avoir échoué. Dis-je qu'essayer d'atteindre les objectifs n'est pas bon? Bien sûr que non! Cependant, lorsque vous faites tout par obligation, votre vie est principalement centrée sur vous-même. D'un autre côté, voir la vie comme un privilège fait ressortir le meilleur en vous. Vous voyez ce que vous faites comme un privilège parce que cela vous donne l'occasion de contribuer au développement de la société. Les gens qui vivent par obligation sont toujours tendus, ils sentent qu'ils sont victimes de la vie qui leur demande de vivre d'une certaine manière, ils se sentent encerclés. Beaucoup dans ce groupe oublient que d'autres cherchent les mêmes opportunités qu'ils ont mais ont des limites qui les empêchent de faire de leur mieux. Pourquoi faites-vous ce que vous faites? Est-ce parce que vous vous sentez obligé ou que vous croyez que c'est un privilège de faire partie de tout ce qui fait que la vie en vaut la peine? Le premier vous stresse tandis que le dernier vous donne la joie, peu importe les tracas qu'il faut pour accomplir les choses. L'obligation vous fait concentrer sur la récompense financière, le privilège vous rend heureux de faire partie du processus. L'obligation vous fixe sur les règles, le privilège vous aide à devenir créatif parce que vous voyez toujours la vie comme une opportunité de faire avancer les choses. La manière dont vous percevez la vie déterminera la manière dont vous aborderez les situations et les défis. La grande différence réside dans le fait de considérer vos contributions comme une obligation ou un privilège. Passez une bonne journée!

Thursday, 7 December 2017