Google+ Followers

Tuesday, 14 November 2017

MentorAfrica: KNOWLEDGE IS POWER - LA CONNAISSANCE EST LA PUISSA...

MentorAfrica: KNOWLEDGE IS POWER - LA CONNAISSANCE EST LA PUISSA...: While working with some members of the National Youth Service Corps (the one year compulsory national service after graduation) in Warri, N...

Saturday, 11 November 2017

MentorAfrica: MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES

MentorAfrica: MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES: I watched the story of a young Egyptian salt artist and I was really impressed by his story. He said he saw the picture of salt art on the ...

MORE OF THESE - PLUS DE CES TYPES

I watched the story of a young Egyptian salt artist and I was really impressed by his story. He said he saw the picture of salt art on the internet, he did not even know something like that existed  and he was immediately drawn to it, but he thought it would be almost impossible for him to achieve what he considered a feat. Thankfully, after a while, he had a rethink and told himself that if anyone has done it, he too would be able to do it. Today, he is a self-taught salt artist that others are looking up to teach them. He says he is planning to start workshops and also hopes to have a gallery sometime in the future. Anytime I see African youths who take on challenges like these, I am ecstatic. I strongly believe that with more of these, the landscape of Africa will change pretty soon. Whenever you hear a success story, you must understand that that individual had to go from sacrifice to significance. Success is not success if it does not influence your generation for the better, if no one but yourself advances through your achievements, that is not real success. Many African youths want to take the shortcut to success and they think success is a lifestyle of luxury so they would rather spend their energies on fraudulent activities. Unless you are ready to go from sacrifice to significance, what you call success will eventually become your downfall. Life has a way of bringing everything full circle, what you achieve through the back door will make you crash from such a height that you will never be able to gather the pieces. Do not try to live life on the fast lane, live life on the smart lane where intelligence transforms work into pleasure.

J'ai regardé l'histoire d'un jeune sel-artiste égyptien et j'ai été vraiment impressionné par son histoire. Il a dit qu'il a vu l'image de l'art du sel sur internet, il ne savait même qu'une telle chose existait et il était immédiatement attiré par ça, mais il pensait qu'il lui serait presque impossible d'accomplir ce qu'il considérait comme un exploit. Heureusement, après un moment, il a repensé et s'est dit que si quelqu'un l'avait fait, lui aussi serait capable de le faire. Aujourd'hui, il est un artiste de sel autodidacte que d'autres cherchent à leur enseigner. Il dit qu'il prévoit de démarrer des ateliers et espère également avoir une galerie dans le futur. Chaque fois que je vois des jeunes Africains qui relèvent des défis comme ceux-ci, je suis extatique. Je crois fermement qu'avec plus de ces types, le paysage de l'Afrique changera bientôt. Chaque fois que vous entendez une histoire de succès, vous devez comprendre que cette personne a dû passer du sacrifice à la signification. Le succès n'est pas un succès si cela n'influence pas votre génération pour le mieux, si personne d'autre que vous ne progresse à travers vos réalisations, ce n'est pas un vrai succès. Beaucoup de jeunes Africains veulent prendre le raccourci vers le succès et ils pensent que le succès est un style de vie de luxe afin qu'ils préfèrent dépenser leurs énergies sur des activités frauduleuses. À moins que vous ne soyez prêt à passer du sacrifice à la signification, ce que vous appelez le succès finira par devenir votre chute. La vie a un moyen de boucler tout, ce que vous réalisez par la porte d'arrière vous fera vous écrouler du sommet de telle sorte que vous ne serez jamais capable de rassembler les morceaux. N'essayez pas de vivre la vie sur la voie rapide, vivez la vie sur la voie intelligente où l'intelligence transforme le travail en plaisir.

Friday, 10 November 2017

MentorAfrica: DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT...

MentorAfrica: DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT...: I am a typical African and my culinary habits are steeped in my culture; we usually have one course meals. Even what is considered a side d...

DON'T RUIN THE MAIN COURSE - NE GACHEZ PAS LE PLAT PRINCIPAL

I am a typical African and my culinary habits are steeped in my culture; we usually have one course meals. Even what is considered a side dish is eaten along side the main meal, we do not have staggered courses. This has affected my eating style no matter where I am, so I discover that most times, I ruin the main course because I eat the entrée as if it is the main dish. Consequently, by the time the main course comes, I am too full to enjoy the the main dish. We need to realise that the pursuit of success in life comes in stages. Do not allow the taste of initial success deprive you of fully expressing your talent, there is more in you than your first achievement. Many have stayed at this point to savour the beauty of it until it was too late to continue and fully expression of their dreams. When we see life as a continuum, it helps us to understand that every success is a stepping stone to another. Your impact is your success and until you leave this earth, they will always be opportunities for you to make a difference. If we understand this principle and allow it to guide us, no amount of success will get into our heads. Measure your success by your degree of impact not your life of luxury.

Je suis une Africaine typique et mes habitudes culinaires sont ancrées dans ma culture; notre repas consiste habituellement d'un plat. Même ce qui est considéré comme un plat d'accompagnement est mangé à côté du repas principal, nous n'avons pas de plats en quinconce. Cela a affecté mon style de manger peu importe où je suis, donc je découvre que la plupart du temps, je gâche le plat principal car je mange l'entrée comme si c'était le plat principal. Par conséquent, au moment où le plat principal vient, je suis trop plein d'en savourer. Nous devons réaliser que la poursuite du succès dans la vie se fait par étapes. Ne laissez pas le goût du succès initial vous priver d'exprimer pleinement votre talent, il y a plus en vous que votre première réalisation. Beaucoup sont restés à ce point pour en savourer la beauté jusqu'à ce qu'il soit trop tard pour continuer et exprimer pleinement leurs rêves. Quand nous voyons la vie comme un continuum, cela nous aide à comprendre que tout succès est un tremplin pour un autre. Votre impact est votre succès et jusqu'à ce que vous quittiez cette terre, vous auriez toujours des occasions pour faire la différence. Si nous comprenons ce principe et nous  le permettons de nous guider, aucun succès ne nous parviendra dans la tête. Mesurez votre succès par votre degré d'impact et non votre vie de luxe.

Thursday, 9 November 2017

MentorAfrica: TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU

MentorAfrica: TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU: From the little of Africa I know, most of us have an entitlement mentality. People are more prone to expecting what they believe they are e...

TWISTED ENTITLEMENT - DROIT TORDU

From the little of Africa I know, most of us have an entitlement mentality. People are more prone to expecting what they believe they are entitled to rather than build a purpose driven life of hard work and personal success. Parents give birth to a large number of children because they believe that if they can empower some, those would now obligated to take care of the rest. Anybody in a position of authority is expected to "carry" the financial burden of everyone in their family and  even their community. They are considered heartless if they venture to refuse a favour based on its lack of merit. They are practically ostracized from the community if they refuse to use their position to "help". Even those who have formal education and are widely travelled can find themselves falling into these traps just to feel accepted. The degree of this sense of entitlement is bewildering. That is the reason why youths are roaming around, refusing to do anything meaningful with their lives, just waiting to harass family or community members and extort money from them because of their twisted sense of entitlement. We have to come to a point where we choose to stick to our principles and not bow to the pressure from leeches if we intend to develop our infrastructure and systems. Contracts are awarded to people who cannot execute them or who do not even have any intentions of doing so because they are "entitled" by birth or by geographical location. Until we change our perception of entitlement, we we are going to be taking two steps forward and one step backwards. We have to focus on the core values of merit and hard work if we intend to rise as a continent.
Photo Source : Google+/Oli a

Du peu d'Afrique que je connais, la plupart d'entre nous ont une mentalité de droit. Les gens sont plus enclins à s'attendre à ce à quoi ils croient qu'ils ont droit plutôt que de construire une vie motivée par le travail acharné et un succès personnel. Les parents donnent naissance à un grand nombre d'enfants parce qu'ils croient que s'ils peuvent eduquer ou habiliter quelques uns, ceux-ci seraient maintenant obligés de s'occuper du reste. Toute personne en position d'autorité devrait «porter» le fardeau financier de tout le monde dans sa famille et même dans sa communauté. Ils sont considérés sans coeur s'ils osent refuser une faveur basée sur son manque de mérite. Ils sont pratiquement exclus de la communauté s'ils refusent d'utiliser leur position pour «aider». Même ceux qui ont une éducation formelle et qui ont beaucoup voyagé peuvent tomber dans ces pièges simplement pour se sentir acceptés. Le degré de ce sentiment de droit est déconcertant. C'est la raison pour laquelle les jeunes errent, refusant de faire quelque chose de significatif dans leur vie, attendant de harceler la famille ou les membres de la communauté et de leur extorquer de l'argent en raison de leur sens tordu du droit. Nous devons en arriver à un point où nous choisissons de nous en tenir à nos principes et de ne pas céder à la pression des sangsues si nous avons l'intention de développer notre infrastructure et nos systèmes. Les contrats sont attribués aux gens qui ne peuvent pas les exécuter ou qui n'ont même pas l'intention de le faire parce qu'elles ont «droit» en raison de la naissance ou par localisation géographique. Jusqu'à ce que nous changions notre perception du droit, nous allons faire deux pas en avant et un pas en arrière. Nous devons nous concentrer sur les valeurs fondamentales du mérite et du travail acharné si nous voulons avancer en tant que continent.