Google+ Followers

Wednesday, 19 September 2018

MentorAfrica: DON'T FOCUS ON THE BARS - NE PAS SE CONCENTRER SUR...

MentorAfrica: DON'T FOCUS ON THE BARS - NE PAS SE CONCENTRER SUR...: I didn't watch the Prison Break series but I watched Papillon the story of the escape of one of the most notorious criminals from one o...

DON'T FOCUS ON THE BARS - NE PAS SE CONCENTRER SUR LES BARREAUX

I didn't watch the Prison Break series but I watched Papillon the story of the escape of one of the most notorious criminals from one of the world's most secure prisons, Alcatraz. The single-mindedness of an escapee prisoner is worth looking at even if the crime is heinous. They do not focus at all on the security system as an impediment to their ambition, they only see it as an obstacle to be overcome. They do not concentrate on what the system has prevented other escapees from doing or what it can prevent them from doing. They are more than a hundred percent laser-focused on how to beat the system. Many people are so focused on all that can stop them from moving forward that they are stuck in life unable to dream or do anything to accomplish much. All they see are racial, cultural, religious, gender, historical, geographical or other bars that are making it difficult or impossible for them to make a headway in life. They forget that what you give attention to grows like weed and strangulates every plan you refuse to nurture. Anyone that has achieved anything praiseworthy has had to make a decision to ignore the power of their limitations. If you continue to stare at the bars, they will become so magnified that they will suck life out of you. See them as objects that will sharpen your imagination and bring out the best in you. One attempt is usually not enough, if you fail, try, try try again. There is always a way of escape if you look hard enough. Do have a wonderful day!  

Je n'ai pas regardé la série Prison Break mais j'ai regardé Papillon sur l'histoire de la fuite d'un des criminels les plus notoires d'une des prisons les plus sûres au monde, Alcatraz. La simple détermination d'un évadé prisonnier mérite d'être examinée même si le crime est odieux. Ils ne se focalisent pas du tout sur le système de sécurité en tant qu’obstacle à leur ambition, ils le voient seulement comme un obstacle à surmonter. Ils ne se concentrent pas sur ce que le système a empêché aux autres évadés de faire ou sur ce qui peut les empêcher de faire. Ils ont cent pour cent une concentration laser centrés sur savoir comment battre le système. Beaucoup de gens sont tellement concentrés sur tout ce qui peut les empêcher d'avancer qu'ils sont coincés dans la vie incapables de rêver ou de faire quelque chose pour accomplir beaucoup. Tout ce qu'ils voient, c'est des barreaux raciaux, culturels, religieux, de genre, historiques, géographiques ou autres, qui rendent difficile ou impossible leur progression dans la vie. Ils oublient que ce à quoi vous prêtez attention se développe comme de l'herbe et étrangle chaque plan que vous refusez de nourrir. Quiconque a obtenu quelque chose de louable a dû prendre la décision d'ignorer la puissance de ses limites. Si vous continuez à regarder les barres, elles deviendront tellement grossies qu'elles vous aspireront la vie. Voyez-les comme des objets qui vont aiguiser votre imagination et faire ressortir le meilleur de vous-même. Une tentative ne suffit généralement pas, si vous échouez, essayez essayez et essayez à nouveau. Il y a toujours un moyen de s'échapper si vous regardez bien. Passez une merveilleuse journée!

Friday, 14 September 2018

MentorAfrica: TAKE STOCK, YOU WILL BE AMAZED. - FAIRE L'INVENTAI...

MentorAfrica: TAKE STOCK, YOU WILL BE AMAZED. - FAIRE L'INVENTAI...: "If you don't see what you have, you will only have what you see." Tanho Attah.   Many of us would have been further down t...

TAKE STOCK, YOU WILL BE AMAZED. - FAIRE L'INVENTAIRE, VOUS SEREZ CHOCÉ

"If you don't see what you have, you will only have what you see." Tanho Attah.
 
Many of us would have been further down the road if could only see what we have. Most times we look away from what we have in us and around us to source for what we need to accomplish our purpose in life. We limit ourselves because of what we see which is never enough in our estimation to pursue our dreams. Someone else will see what you have and try to point it out to you but if your perception is outside that scope, you will still not be able to see then you short change yourself and waste precious time and resources. Some people are waiting until they can afford studio time when they have smartphones that they can improvise with. I was talking with a friend who does workshops for teenagers about having a variety of activities to help engage them and keep them interested for longer. He pointed to the fact that they did not have resources to afford such materials. Then I started showing him so many things around him that he could improvise and that will even help to challenge their creativity. He was shocked. There is so much we have that we are not paying attention to that could help our innovation and move us along further and faster than we can imagine. All we need to do is re-evaluate our strategy and take complete stock of what we have without condemning anything as useless. If you look at an object long enough, you will discover uses that would never have crossed your mind. The problem is that we would rather that someone else go through the hassle while we just benefit from their sweat. Become the reason why someone else's mind is stretched to a wider capacity. Enjoy a great weekend! 


"Si vous ne voyez pas ce que vous avez, vous n'aurez que ce que vous voyez." Tanho Attah. 
Beaucoup d'entre nous auraient été plus loin sur la route si nous pouvions seulement voir ce que nous avons. La plupart du temps, nous nous détournons de ce que nous avons en nous et autour de nous pour chercher ce dont nous avons besoin pour accomplir notre objectif dans la vie. Nous nous limitons à ce que nous voyons qui ne suffit jamais à poursuivre nos rêves. Quelqu'un d'autre verra ce que vous avez et essaiera de vous le faire remarquer, mais si votre perception est en dehors de cette portée, vous ne pourrez toujours pas le voir, alors vous aller vous défaire et perdre du temps et des ressources précieuses. Certaines personnes attendent d'avoir les moyens pour pouvoir acheter du temps au studio lorsqu'ils ont un smartphone avec lequel ils peuvent improviser. Je discutais avec un ami qui organise des ateliers pour les adolescents sur diverses activités pour les animer et les intéresser plus longtemps. Il a souligné le fait qu’ils n’avaient pas les moyens de se payer de tels matériaux. Ensuite, j'ai commencé à lui montrer tellement de choses autour de lui qu'il pouvait improviser et que cela pourrait même aider à contester leur créativité. Il était choqué. Nous avons tellement de choses auxquelles nous ne prêtons pas attention, qui pourraient aider notre innovation et nous faire avancer plus vite et plus loin que nous ne pouvons l'imaginer. Tout ce que nous avons à faire est de réévaluer notre stratégie et de prendre en compte tout ce que nous avons sans condamner tout ce qui est inutile. Si vous regardez un objet assez longtemps, vous découvrirez des utilisations qui n'auraient jamais traversé votre esprit. Le problème est que nous préférerions que quelqu'un d'autre passe par les tracas alors que nous ne faisons que profiter de leurs efforts. Devenir la raison pour laquelle l'esprit de quelqu'un d'autre est étendu à une capacité plus large. Profitez d'un bon week-end!

Thursday, 13 September 2018

MentorAfrica: LIVING THE OPPRESSOR'S DREAM.- VIVRE LE RÊVE DE L’...

MentorAfrica: LIVING THE OPPRESSOR'S DREAM.- VIVRE LE RÊVE DE L’...: Nothing would give most people more joy than to think they have the power to control others and make them do whatever they want them to do....

LIVING THE OPPRESSOR'S DREAM.- VIVRE LE RÊVE DE L’OPPRESSEUR.

Nothing would give most people more joy than to think they have the power to control others and make them do whatever they want them to do. Some may think this is extreme but the change that happens to many when they are in a position to call the shots is unbelievable. The interesting thing is that the "oppressor" is continually receiving the power to control from the "oppressed" even when the situation has long changed. This happens when the former victim is fixated on previous events and blames everything that happens in life on the "oppressor", this empowers them to continue because it reinforces the fact that they have power over their victims. People only exert upon you the amount of power you give them to work with. You cannot continue to run to your former "oppressor" for help and depend on them for life and then expect the conditions to change. You can cry or shout all you want but until you become self-sufficient, you will continue to live under the influence of your so-called prey. Hating the situation but constantly enabling it won't change it no matter how strong legislation is. Hating everything that reminds you of an oppressive situation whilst depending on it for survival, will only increase the chances of it getting worse. The only way to true freedom is being independent of the system that held you in its chains. Do not talk down on the system or the people, develop yourself to the point where you can be self - dependent to a large and interdependent with others. End of story! The way life works is that the strong preys on the weak. Sop hating and crying, remove your thumb from your mouth, grow up and take responsibility for your life. Many are stuck because the sacrifice and responsibility is too mush. They would rather just whine and complain while enjoying the luxuries that have been achieved by the sweat of others. Enjoy a beautiful day! 

 
Rien ne donnerait plus de joie à la plupart des gens que de penser qu'ils ont le pouvoir de contrôler les autres et de leur faire faire tout ce qu'ils veulent. Certains peuvent penser que c'est extrême, mais le changement qui se produit chez beaucoup de personnes capables d'appeler les coups est incroyable. La chose intéressante est que ce sont les "opprimés" qui  continuellement le pouvoir à "l'oppresseur" de les contrôler même lorsque la situation a changé depuis longtemps. Cela se produit lorsque l’ancienne victime est obsédée par les événements précédents et blâme tout ce qui se passe dans la vie sur "l’oppresseur", ce qui lui permet de continuer parce qu’il renforce le fait qu’il a le pouvoir sur ses victimes. Les gens n'exercent sur vous que la quantité de pouvoir que vous leur donnez pour travailler. Vous ne pouvez pas continuer à courir vers votre ancien «oppresseur» pour obtenir de l'aide et compter sur eux pour la vie, puis vous attendre à ce que les conditions changent. Vous pouvez pleurer ou crier tout ce que vous voulez, mais jusqu'à ce que vous deveniez autonome, vous continuerez à vivre sous l'influence de votre prétendue proie. Détestant la situation, mais constamment la permettre, ne changera rien, quelle que soit la force de la législation. Détester tout ce qui vous rappelle une situation oppressive tout en dépendant de celle-ci pour la survie ne fera qu’accroître les risques d’aggravation. Le seul moyen de parvenir à une véritable liberté est d'être indépendant du système qui vous a tenu dans ses chaînes. Ne parlez pas du système ou des personnes, développez-vous au point où vous pouvez devenir autonome vis-à-vis des autres. Fin de l'histoire! La façon dont la vie fonctionne est que le fort s'attaque au faible. Arrêtez de haïr et de pleurer, retirez votre pouce de votre bouche, grandissez et assumez la responsabilité de votre vie. Beaucoup sont coincés parce que le sacrifice et la responsabilité sont trop durs. Ils préfèrent se plaindre et se lamenter tout en profitant des luxes obtenus grâce à la sueur des autres. Profitez d'une belle journée!


Wednesday, 12 September 2018