Google+ Followers

Saturday, 29 June 2013

MentorAfrica: NO RIGHT TIME - PAS UN BON MOMENT

MentorAfrica: NO RIGHT TIME - PAS UN BON MOMENT: Some people wait for the right time and right environment to act, those who bring about change act in spite of these shortcomings; they cre...

NO RIGHT TIME - PAS UN BON MOMENT

Some people wait for the right time and right environment to act; those who bring about change act in spite of these shortcomings, they create the right environment by their decisions and actions. They don’t wait for the right time, time for them is always right. These do not concentrate on the obvious excuses that everyone else takes advantage of, they look for ways to go round these excuses. Nobody who is comfort driven can make a difference because great change comes with great price and discomfort. Africa is at a great disadvantage to produce change and unfortunately they alone can produce the change that this continent urgently needs. Those more developed countries have their histories littered with people who made great sacrifices. No society became as advanced and prosperous as it is by waving a magic wand or by depending on others. Nobody can understand you more than you understand yourself. We need to stop complaining and blaming and think of how to come out of this misery in the midst of all our endowments if not we will wake up from our foolishness one day and find that we have been completely over run.

Certaines attendent le bon moment et le bon environnement pour agir; ceux qui initient des changements agissent en dépit de ces lacunes, ils créent l'environnement convenable par leurs décisions et leurs actions. Ils n'attendent pas le bon moment, le temps pour eux est toujours opportun. Ceux-ci ne se concentrent pas sur les excuses évidentes dont tout le monde en profite, ils cherchent des moyens pour surmonter ces excuses. Personne qui est poussé par le confort ne peut faire une différence, car pour avoir un grand changement il faut du grand prix et du malaise. L'Afrique est un grand désavantage pour produire le changement et malheureusement c'est elle seule qui peut produire le changement dont continent en a un besoin d'urgence. Les pays les plus développés ont leurs histoires truffées de gens qui ont fait de grands sacrifices. Aucune société est devenue aussi avancée et prospère  par un coup de baguette magique ou en dépendant des autres. Personne ne peut vous comprendre plus que vous comprenez vous-même. Nous devons arrêter de se plaindre et de faire des reproches et commencer à réfléchir sur la façon de sortir de cette misère au milieu de toutes nos richesses sinon nous nous réveillerons de notre sottise un jour et constaterons que nous avons été complètement envahi.

MentorAfrica: DELUSION? - ILLUSION?

MentorAfrica: DELUSION? - ILLUSION?: It can be kind of frustrating when you are talking about something you can see and a lot of others don't seem to see. Some even think yo...

DELUSION? - ILLUSION?

It can be kind of frustrating when you are talking about something you can see and a lot of others don't seem to see. Some even think you are delusional but the interesting thing is that as you continue to make your point, others begin to see what you are seeing. a lot of Africans can't see any way forward, all they can see is in this continent are the greed , the corruption, the backwardness etc Thankfully, many others have begun to see the light at the end of the tunnel, technological advancement, high speed trains, big manufacturing outfits etc and they are doing something about it; that alone makes us to continue to do what we are doing and it is such a joy. Africa Rising! To say that all is well with Africa is a big lie but to leave it to continue the way it is, is not an option.
We must continue to bring people to a point where they can take progressive decisions.
Nous devons continuer à amener les gens à un point où ils peuvent prendre des décisions progressistes.



Il peut être un peu frustrant quand vous parlez de quelque chose que vous pouvez voir et beaucoup d'autres ne semblent pas voir. Certains pensent même que vous êtes délirant mais la chose intéressante est au fur et a mesure que vous continuez à faire le point, d'autres commencent à voir ce que vous voyez. beaucoup d'Africains ne voit aucune voie à suivre, tout ce qu'ils peuvent voir dans ce continent sont l'avidité, la corruption, le retard etc Heureusement, beaucoup d'autres ont commencé à voir la lumière au bout du tunnel, les progrès technologiques, trains à grande vitesse, grandes compagnies de fabrication, etc et ils sont en train de faire quelque chose à ce sujet, ce qui nous donne la raison pour continuer à faire ce que nous faisons et c'est une telle joie. L'Afrique se leve!Pour dire que tout va bien avec l'Afrique est un gros mensonge, mais de le laisser continuer comme ça, n'est pas une option.

MentorAfrica: THEY ARE EMERGING - ILS RESSORTENT

MentorAfrica: THEY ARE EMERGING - ILS RESSORTENT: I was watching the BBC news this morning and a correspondent was talking to two young South African ladies on the visit of President Obama t...

MentorAfrica: FLATTERY, PROPAGANDA OR MENTORSHIP - FLATTERIE, PR...

MentorAfrica: FLATTERY, PROPAGANDA OR MENTORSHIP - FLATTERIE, PR...: I was just wondering if encouraging Africans to step up their act is flattery or propaganda. Some may see it that way but it depends on the ...

FLATTERY, PROPAGANDA OR MENTORSHIP - FLATTERIE, PROPAGANDE OU MENTORAT

I was just wondering if encouraging Africans to step up their act is flattery or propaganda. Some may see it that way but it depends on the angle they are coming from. Mentorship is helping people realize their potentials and maximize them. So, however we choose to see a constant appeal to people to make them use what they have to help humanity, the important thing is that some impact is made. That is what young Africans need the most at this time. if we are watchful and focused, lost opportunities can be regained. Africa has lost a lot of them, we must do all we can to make something out of the numerous opportunities opening up now. Africa has become a sort after bride.

Je me demandais juste si encourageant les Africains à renforcer leur acte est flatterie ou de propagande. Certains peuvent le voir de cette façon, mais cela dépend de l'angle qu'ils viennent. Le mentorat est d'aider les gens à réaliser leur potentiel et les maximiser. Donc, dequelle maniere quelleconque que nous choisissons de voir un appel constant aux gens pour leur faire utiliser ce qu'ils ont à aider l'humanité, la chose importante est que certains effets est faite. C'est ce que les jeunes Africains ont le plus besoin en ce moment. si nous sommes vigilants et concentrés, les occasions perdues peuvent être reprises. L'Afrique a perdu beaucoup d'entre eux, nous devons faire tout notre possible pour faire quelque chose avec des nombreuses opportunités qui se presentent maintenant. L'Afrique est devenue une sorte de jeune mariée.

Friday, 28 June 2013

THEY ARE EMERGING - ILS RESSORTENT

I was watching the BBC news this morning and a correspondent was talking to two young South African ladies on the visit of President Obama to South Africa and the business meetings that are likely to be held. Brenda Matyolo, a car rental business owner, made some interesting remarks. She said that it would be an opportunity to send a message to the world that Africa does exist and that we are thriving. She also said Africans down play themselves but that there is a lot that we can give as well. Sphindile Mthethwa, an entrepreneur, said there should be collaborative effort between the two nations. She said as Africans we have skills that we could give even as we receive skills from others. These two represent the new generation we are appealing to in order for Africa to take its place on the global stage. Take your place as well. This kind of mindset is what you need to do that.


Je regardais les nouvelles de la BBC ce matin et un correspondant parlais à deux jeunes femmes sud-africaines sur la visite du Président Obama en Afrique du Sud et les réunions d'affaires qui sont susceptibles d'être détenus. Brenda Matyolo, propriétaire d'une entreprise de location, a fait quelques remarques intéressantes. Elle a dit que ce serait une occasion d'envoyer un message au monde entier que l'Afrique existe et que nous sommes en plein essor. Elle a également déclaré que les Africains ont tendence de se jouer vers le bas, mais qu'il ya beaucoup de choses que nous pouvons donner ainsi. Sphindile Mthethwa, un entrepreneur, a déclaré qu'il devrait y avoir collaboration entre les deux nations. Elle a dit que les Africains, nous avons des compétences que nous pourrions donner encore que nous recevrons les compétences des autres. Ces deux représentent la nouvelle génération, nous lançons un appel pour que l'Afrique de prenne sa place sur la scène mondiale. Prenez votre place aussi bien. Il vous faut ce genre de mentalité pour prendre votre place.

MentorAfrica: I WISH... - JE SOUHAITE...

MentorAfrica: I WISH... - JE SOUHAITE...: The life of most youths I work with is spent regretting that they are Africans or expressing their bitterness at the insensitivity of our le...

I WISH... - JE SOUHAITE...

The life of most youths I work with is spent regretting that they are Africans or expressing their bitterness at the insensitivity of our leaders. They wish the could change their nationalities to make their dreams come true and have a better life. These are all genuine feelings but I find that these stall them from working with what they have and to maximize their potentials. Even when people come home after a visit to more civilized societies, their thoughts are not in replicating what they have seen and experienced; they often spend all their time figuring out how they can escape for good. There is no land that is adverse to development, so rather than wish, we could begin to think of ways to make things work. Africa depends on her youths. Thankfully, they are beginning to get the gist, we can do it if we really want. When leadership opportunities open up, we must be mentally prepared to do what we think is best for the development of our communities; one person,one community at a time.
When you don't know the truth, it is easy to believe a lie. We tell them it has been done and it can be done.
Lorsque vous ne connaissez pas la vérité, il est facile de croire un mensonge. Nous leur disons qu'il a été fait et il peut être fait.


La vie de la plupart des jeunes avec qui je travaille est passé en regrettant qu'ils sont Africains ou d'exprimer leur amertume à l'insensibilité de nos dirigeants. Ils souhaitent qu'ils puissent changer leurs nationalités pour pourvoir réaliser leurs rêves et avoir une vie meilleure. Ce sont tous des sentiments authentiques mais je trouve que ce décrochage entre eux de travailler avec ce qu'ils ont et à maximiser leur potentiel. Même quand les gens rentrent à la maison après une visite aux sociétés plus civilisées, leurs pensées ne sont pas à reproduire ce qu'ils ont vu et vécu, ils passent souvent leur temps à comprendre comment ils peuvent s'échapper pour de bon. Il n'y a pas de terre qui est défavorable au développement, donc plutôt que de souhait, nous pourrions commencer à réfléchir aux moyens de faire fonctionner les choses. L'Afrique dépend de ses jeunes. Heureusement, ils commencent à comprendre l'essentiel, nous pouvons le faire si nous voulons vraiment. Lorsque des opportunités de leadership s'ouvrent, nous devons être préparés mentalement à faire ce que nous pensons être le mieux pour le développement de nos communautés, une personne, une communauté à la fois.

Thursday, 27 June 2013

MentorAfrica: REACH FOR THE STARS, NOT FOR EXCUSES - VOUS VOUS ...

MentorAfrica: REACH FOR THE STARS, NOT FOR EXCUSES - VOUS VOUS ...: One of our readers pointed out the fact that greed is the underlying factor for bad leadership in Africa and he is absolutely right. That is...

REACH FOR THE STARS, NOT FOR EXCUSES - VOUS VOUS ELEVEZ AUX CIEUX, PAS AUX EXECUSES

One of our readers pointed out the fact that greed is the underlying factor for bad leadership in Africa and he is absolutely right. That is why we have been saying that the chain has to be broken so that the next generation is not also caught up in this evil web. Good structures make up good societies and what make up these societies are you and I; What are you putting into the structures? We have no real greatness in us if we sit by and allow things to continue going wrong around us. There must be something you can do. If everyone was doing something to better the society we will have less to mutter about. It is easier to see the reasons why it won't work; just try a bit harder and you will find ways in which it can work. Some call this continent a land of opportunities and abundant resources, others call it a land of corruption and trash. what you call it will determine what you are willing to put in to get a harvest.

Un de nos lecteurs a souligné le fait que la cupidité est le facteur sous-jacent pour la mauvaise conduite en Afrique et il a parfaitement raison. C'est pourquoi nous avons dit que la chaîne doit être brisé afin que la prochaine génération n'est pas aussi pris dans ce mal web. Les bonnes structures constituent de bonnes sociétés et ce que représentent ces sociétés sont vous et moi Qu'est-ce que vous mettez dans les structures? Nous n'avons pas de véritable grandeur en nous si nous nous asseyons et de laisser les choses continuent d'aller mal autour de nous. Il doit y avoir quelque chose que vous pouvez faire. Si tout le monde faisait quelque chose pour améliorer dans la  société  nous aurons moins de murmurer à propos. Il est plus facile de voir les raisons pour lesquelles il ne fonctionnera pas, essayez juste un peu plus et vous trouverez des moyens dont il peut travailler. Certains appellent ce continent une terre d'opportunités et de ressources abondantes, d'autres l'appellent une terre de corruption et de détritus. ce que vous l'appelez déterminerez ce que vous êtes prêt à semer pour obtenir une récolte.

Wednesday, 26 June 2013

MentorAfrica: DO IT WITH EXCELLENCE - FAITES-LE AVEC L'ESPRIT D'...

MentorAfrica: DO IT WITH EXCELLENCE - FAITES-LE AVEC L'ESPRIT D'...: You are your best salesman, if you don’t market yourself properly, nobody will believe in what you have to offer. You have to believe in w...

DO IT WITH EXCELLENCE - FAITES-LE AVEC L'ESPRIT D'EXCELLENCE

You are your best salesman, if you don’t market yourself properly, nobody will believe in what you have to offer. You have to believe in what your contributions are and pay attention to how they can be developed to a point where others will believe in them and accept them. The world is getting more and more competitive and excellence is what the markets are looking for. It is not what you can offer that matters the most, it is the way you present it that is of utmost importance. A lot of others are doing what you are doing or have done what you are doing in some other shape or form, so you have to have a competitive edge to attract interested clients. From observation, it looks like most Africans are too busy trying to catch up with more developed societies that they are not paying much attention to details and excellence. Unfortunately, in a bid to hurry, most of our products and services fall short of globally accepted standards. This is not because they are African products and services; it is because the standards don’t measure up. It is not as a result of less intelligence but it is rather a matter of not taking time to develop something that will compete with global trends. However, some Africans are beginning to catch on, they don’t want to prove any point with their wealth, they want to make impact. These product and services are already making waves internationally. When material acquisition is the goal, such substandard goods and services are inevitable. Strive for excellence; the world cannot ignore you, no matter where you are from.

Vous êtes votre meilleur vendeur, si vous  pouvez pas vous commercialiser correctement, personne ne va croire en ce que vous avez à offrir. Vous devez croire en ce que vos contributions sont et prêter attention à la façon dont ils peuvent être développés à un point où d'autres vont croire en eux et les accepter. Le monde devient de plus en plus concurrentiel et l'excellence est ce que les marchés cherchent. Ce n'est pas ce que vous pouvez offrir  qui importe le plus, c'est la façon dont vous la présentez  qui est de la plus haute importance. Beaucoup d'autres sont en train de faire ce que vous faites ou avez fait ce que vous faites dans une autre forme que ce soit, alors vous devez avoir un avantage concurrentiel pour attirer des clients intéressés. De l'observation, il semble que la plupart des Africains sont trop occupés à essayer de rattraper les sociétés plus développées qu'elles ne paient pas beaucoup d'attention aux détails et l'excellence. Malheureusement, dans le but de se dépêcher, la plupart de nos produits et services en deçà des normes acceptées mondialement. Ce n'est pas parce qu'ils sont des produits et services africains, c'est parce que les normes ne sont pas à la hauteur. Ce n'est pas en raison de moins d'intelligence, mais c'est plutôt une question de ne pas prendre le temps de développer quelque chose qui va rivaliser avec les tendances mondiales. Cependant, certains Africains commencent à attraper, ils ne veulent pas  prouver un point quelconque avec leur richesse, ils veulent faire de l'impact. Ces produits et services sont déjà de faire des vagues au niveau international. Lorsque l'acquisition des matières est le but, les produits et services de qualité inférieure sont inévitables. Viser l'excellence, le monde ne peut pas vous ignorer, peu importe où vous êtes.

Tuesday, 25 June 2013

MentorAfrica: ANOTHER LIFE! - UNE AUTRE VIE!

MentorAfrica: ANOTHER LIFE! - UNE AUTRE VIE!: Listening to the wrong people who speak from an oppressive or a bitter mindset for too long, will prevent you from taking the progressive s...

ANOTHER LIFE! - UNE AUTRE VIE!

Listening to the wrong people who speak from an oppressive or a bitter mindset for too long, will prevent you from taking the progressive steps you need to mature and make the impact you should. Majority of people, no matter the society they are from, will always be satisfied with the status quo. They are glad to do the same thing day in, night out; so long as they earn a living. The other minority who are ready to change things and move the society forward, will not just be moved by what they hear or see. These kinds of people will work by how they process the information they have in order to make the necessary adjustments to help them excel, produce change and make an impact. I have had the experience with people who see a new invention and who ask when Africa can do something similar; the answer I have heard a lot of time is “another life” meaning that it will never happen. With this kind of mentality, all the information and scientific advancement we have at our disposal cannot change anything. Against this backdrop, it is sad to assume that when most Africans acquire technological devices, we take them as luxury items to improve our social status rather than instruments that can help us develop and enable us make our own contributions. Choose the kind of minds you associate with carefully

 Ecoutant les  personnes négatives qui parlent d'un point de vue d'un opprimé ou un état d'esprit amer pendant trop longtemps, vous empêchera de prendre les mesures progressistes dont vous avez besoin pour mûrir et avoir l'impact que vous devriez. La majorité des gens, peu importe la société où ils viennent, seront toujours satisfaits du statu quo. Ils sont heureux de faire la même chose jour, la nuit, tant qu'ils gagnent leur vie. L'autre minorité qui sont prêts à changer les choses et a avancer la société  ne sera pas seulement influencé par ce qu'ils entendent ou voient. Ces sortes de gens vont travailler par la façon dont ils traitent l'information dont ils disposent afin de faire les ajustements nécessaires pour les aider à exceller, produire un changement et avoir un impact. J'ai eu l'expérience avec des gens qui voient une nouvelle invention et qui demandent quand l'Afrique peut faire quelque chose de similaire, la réponse que j'ai entendu beaucoup de temps est «autre vie» ce qui signifie que cela n'arrivera jamais. Avec ce genre de mentalité, toute information et  progrès scientifique que nous avons à notre disposition ne peut rien changer. Dans ce contexte, il est triste de penser que lorsque la plupart des Africains acquièrent des dispositifs technologiques, nous les prenons comme des articles de luxe à améliorer notre statut social plutôt que des instruments qui peuvent nous aider à développer et  à nous permettre de faire nos propres contributions. Choisissez le type d'esprits avec qui vous vous associez.

Monday, 24 June 2013

MentorAfrica: BREAK THE CYCLE - BRISEZ LE CYCLE

MentorAfrica: BREAK THE CYCLE - BRISEZ LE CYCLE: One of the reasons for this blog is to make sure that the trans generational nature of corruption in Africa will not be allowed to continue...

BREAK THE CYCLE - BRISEZ LE CYCLE

One of the reasons for this blog is to make sure that the trans generational nature of corruption in Africa will not be allowed to continue into the next generation. This cycle has to be broken. One of the cherished readers to this blog has drawn attention to the fact that the reason for this corruption is much more than education since the underlying factor is greed; even during the times of the slave trade. When the motive for your actions is not to serve, you become a pain to the people you are supposed to help by your stewardship. When we talk about leadership, it is not only political; every sphere of life has leadership. The next generation must come to the point of realisation that for Africa to move on, it must produce the kind of leaders in all spheres of leadership who are thinking of the good of everyone and not how grand their houses or cars are or how grand their wedding and burial ceremonies are. Don’t live within the limitations that society and others have placed on you. To make a difference, these are the major limitations you must overcome. Don’t sit down and watch the world move around you on cable TV, do something to move the world around you.

Une des raisons de ce blog est de faire en sorte que la nature trans générationnelle  de la corruption en Afrique ne sera pas autorisé à continuer dans la prochaine génération. Ce cycle doit être brisé. Un des lecteurs chéris de ce blog a attiré l'attention sur le fait que la raison de cette corruption est beaucoup plus que l'éducation depuis le facteur sous-jacent est l'avidité, même pendant les moments de la traite négrière. Lorsque le motif de vos actions ne sont pas au service, vous devenez une douleur aux gens que vous êtes censés vous aider par votre gérance. Quand on parle de leadership, ce n'est pas seulement politique; toutes les sphères de la vie se servent de la direction. La prochaine génération doit arriver au point de la réalisation  pour que l'Afrique d'avance, il doit produire le genre de leaders dans tous les domaines du leadership qui pensent du bien de tous et non pas de leurs maisons de luxe ou des grandes voitures ou comment a leur grandes cérémonies de mariage et de sépulture sont. Ne vivez pas  dans les limites que la société et d'autres ont mis sur vous. Pour faire une différence, ce sont les principales limites que vous devez surmonter. Ne vous vous asseyez et regarde pas le mouvement de monde autour de vous sur la télévision par câble, faire quelque chose pour faire bouger le monde autour de vous.

MentorAfrica: THERE IS A PRICE - IL FAUT UN PRIX

MentorAfrica: THERE IS A PRICE - IL FAUT UN PRIX: The journey from underdevelopment to development is a difficult but necessary one. That the focus is turning towards Africa does not mean t...

THERE IS A PRICE - IL FAUT UN PRIX

The journey from underdevelopment to development is a difficult but necessary one. That the focus is turning towards Africa does not mean that it will be easy to shake off centuries of suppression and repression that have damaged the most important part of the continent: the human psyche. That is why a lot must be put into human capital development as opposed to all the hype of trying to prove that we have arrived while we still feel mentally inferior. Without a proper paradigm shift we will just be doing the motions without any real forward movement. Freedom comes at a price and we have to be mentally free to be able to express who we are and what we have, to make the necessary global contributions. The sacrifice is huge but we cannot take our place without paying the price others paid to take their place. Life is a learning process and you can’t learn if you don’t try new things. If exploration is a strange word to you, then your growth will be stunted. Always try to add something new, something original to you, to whatever you come across. That is what gives birth to greatness.


Le voyage du sous-développement au développement est une question difficile, mais nécessaire. Que l'accent se tourne vers l'Afrique ne veut pas dire qu'il sera facile de se débarrasser des siècles de répression et de répression qui ont endommagé la partie la plus importante du continent: la psyché humaine. C'est pourquoi beaucoup doit être mis dans le développement du capital humain par opposition à tout le battage médiatique d'essayer de prouver que nous sommes arrivés alors que nous nous sentons encore inférieur mentalement. Sans un changement de paradigme approprié, nous allons simplement être en train de faire les mouvements sans aucun mouvement en avant réel. La liberté a un prix et il faut être mentalement libre d'être en mesure d'exprimer qui nous sommes et ce que nous avons à faire les contributions nécessaires au plan mondial. Le sacrifice est immense, mais nous ne pouvons pas prendre notre place sans avoir à payer le prix que les autres ont  payés pour prendre leur place. La vie est un processus d'apprentissage et vous ne pouvez pas savoir si vous n'avez pas essayer de nouvelles choses. Si l'exploration est un mot étrange pour vous, alors votre croissance sera freinée. Essayez toujours d'ajouter quelque chose de nouveau, quelque chose d'original, à tous que vous rencontrerez. C'est ce qui donne naissance à la grandeur.

Saturday, 22 June 2013

MentorAfrica: BE INFORMED,THEN DECIDE. - EDUQUEZ-VOUS, PUIS DECI...

MentorAfrica: BE INFORMED,THEN DECIDE. - EDUQUEZ-VOUS, PUIS DECI...: Well thought out decisions are products of robust information. Life changing decisions should not be made until enough information has been...

BE INFORMED,THEN DECIDE. - EDUQUEZ-VOUS, PUIS DECIDEZ-VOUS

Well thought out decisions are products of robust information. Life changing decisions should not be made until enough information has been gathered on any matter. Unfortunately a lot of people make very important decisions without proper information and this leads to regret and frustration. Even in this age of information, people make decisions based on some scanty information they gather from others without double checking. I was listening to Myles Monroe some years ago and he said something that I have observed to be true. He said if you wanted to hide something from a black man put it in a book. Africans tend to be most affected when it comes to information gathering and this is a weak point that others are capitalizing on to keep Africa on the receiving end for handouts. This was what led to the economic bondage that we still suffer today; agreements were entered into without proper information. Another opportunity is opening up in the continent for economic development; the same mistakes made due to ignorance must not be repeated. Acquisition of the latest technological gadgets and fashion items from international designers are not a measure of success, true success is in what you contributed to the development of mankind. Let us get all the information available before entering into major partnerships.

Les bonnes décisions sont des produits d'information robuste. Les décisions tres importantes de la vie ne devrait pas être faite avant que suffisamment d'informations ont été recueillies sur toute question. Malheureusement, beaucoup de gens prennent des décisions très importantes sans information adéquate, ce qui conduit à regretter et la frustration. Même en cette ère de l'information, les gens prennent des décisions basées sur des informations peu abondantes qu'elles recueillent sur les autres sans double contrôle. J'écoutais Myles Monroe il ya quelques années et il a dit quelque chose que j'ai observée est la vérité. Il a dit que si vous vouliez cacher quelque chose à un homme noir le mettre dans un livre. Les Africains ont tendance à être les plus touchés quand il s'agit de la collecte d'informations et c'est un point faible que d'autres prennent pour faire de l'Afrique un continent des mendiants . C'est ce qui a conduit à l'asservissement économique dont nous souffrons encore aujourd'hui, des accords ont été conclus sans information adéquate. Une autre possibilité est l'ouverture sur le continent pour le développement économique, les mêmes erreurs commises par ignorance ne doit pas être répétée. Acquisition des derniers gadgets technologiques et d'articles de mode de designers internationaux ne sont pas une mesure de succès, le vrai succès est ce que vous avez contribué au développement de l'humanité. Mettons-nous toutes les informations disponibles avant de conclure d'importants partenariats.

Friday, 21 June 2013

MentorAfrica: CHANGE THE STORY - CHANGEZ L'HISTORE

MentorAfrica: CHANGE THE STORY - CHANGEZ L'HISTORE: I was watching the news this morning on Al Jazeera and it was reported that 10million African youths are jobless. This unemployment rate is...

CHANGE THE STORY - CHANGEZ L'HISTORE

I was watching the news this morning on Al Jazeera and it was reported that 10million African youths are jobless. This unemployment rate is given as a reason for crime and corruption that is prevalent in the continent. From this and other reports we always get about Africa, this situation is mainly due to bad and corrupt leadership. We are not here to look at the immediate and remote causes of this kind of leadership, that is a matter that will be too controversial and will not take us anywhere in an online conversation such as this. Our concern here is how to get us to look at these matters and see what we can do to come out of these shackles. First step is to believe that it is something we can deal with if we are serious and that we are the ones as Africans who have to do it for ourselves. We must start from where we are; even if your circle of influence is just a handful of people, you can change the story of Africa. Leaders are not just the politicians, at whatever level of leadership you find yourself, be determined to change the story. History has a way of making room for world changers.

Je regardais les nouvelles de ce matin sur Al Jazeera et il a été rapporté que 10 millions des jeunes africains sont sans emploi. Ce taux de chômage est donné comme raison de la criminalité et de la corruption qui prévaut dans le continent. De cela et d'autres rapports que nous recevons toujours de l'Afrique, cette situation est principalement due à une mauvaise et corrompue direction. Nous ne sommes pas ici pour examiner les causes immédiates et à distance de ce genre de leadership, c'est une affaire qui sera trop controversée et ne nous prendra pas part à une conversation en ligne comme celui-ci. Notre préoccupation ici est de savoir comment nous pencher sur ces questions et voir ce que nous pouvons faire pour sortir de ces entraves. La première étape consiste à croire que c'est quelque chose que nous pouvons traiter si nous sommes sérieux et que nous sommes les uns, nous  les Africains qui doivent le faire pour nous-mêmes. Nous devons commencer par là où nous sommes, même si votre cercle d'influence est juste une poignée de personnes, vous pouvez modifier l'histoire de l'Afrique. Les dirigeants ne sont pas seulement les hommes politiques, à quelque niveau de la direction que vous vous trouvez, être déterminé à changer l'histoire. L'histoire a une façon de faire de la place pour les changeurs de monde.

Thursday, 20 June 2013

MentorAfrica: CUT THE CORD. GROW! - COUPEZ LE CORDON. GRANDISSEZ...

MentorAfrica: CUT THE CORD. GROW! - COUPEZ LE CORDON. GRANDISSEZ...: Associations are good so long as they help us understand our purpose and make our contributions to mankind. People need the knowledge and e...

CUT THE CORD. GROW! - COUPEZ LE CORDON. GRANDISSEZ!

Associations are good so long as they help us understand our purpose and make our contributions to mankind. People need the knowledge and experience of others as leverage. However, a lot of people tend to hold on to these associations long after they have gotten the help they need because they are not confident enough to stand on their own. The relationship then becomes one of over dependence and in most cases, the one offering the help turns it into a master-servant association. When this happens, the learner stops learning and becomes a part of the teacher’s vision; he then believes that his vision is of less importance or it is of no relevance. We as Africans need to cut the cord and grow, we cannot remain fetuses forever. We must realise that it comes to a point where the student partners with the teacher by virtue of what he has learnt and what life has taught him. Teachers are proud to see that their students have made progress except they were not real teachers.  Cut the cord. Grow!







Les associations sont bons tant qu'ils nous aident à comprendre notre but et apporter notre contribution à l'humanité. Les gens ont besoin des connaissances et de l'expérience des autres comme effet de levier. Cependant, beaucoup de gens ont tendance à s'accrocher à ces associations longtemps après qu'ils ont obtenu l'aide dont ils ont besoin parce qu'ils ne sont pas suffisamment en confiance pour voler de leurs propres. La relation devient alors l'un de dépendance et dans la plupart des cas, celui qui offre l'aide la transforme en une association maître-serviteur. Lorsque cela se produit, l'apprenant s'arrête apprentissage et devient une partie de la vision de l'enseignant, il croit alors que sa vision est de moindre importance ou il n'est d'aucune pertinence. Nous, les Africains, devons couper le cordon et se développer, nous ne pouvons pas rester éternellement fœtus. Nous devons réaliser que cela arrive à un point où   l'étudiant devient partenaire avec l'enseignant en vertu de ce qu'il a appris et ce que la vie lui a appris. Les enseignants sont fiers de voir que leurs élèves ont fait des progrès, sauf ceux qui n'étaient pas de vrais enseignants. Couper le cordon. Grandissez!

Wednesday, 19 June 2013

MentorAfrica: STAY YOUR COURSE - RESTER SUR VOTRE ROUTE

MentorAfrica: STAY YOUR COURSE - RESTER SUR VOTRE ROUTE: Life is a journey they say. If this is so, we must chart our course in such a way that we walk in the direction that will make our journey ...

STAY YOUR COURSE - RESTER SUR VOTRE ROUTE

Life is a journey they say. If this is so, we must chart our course in such a way that we walk in the direction that will make our journey meaningful. As we must have heard time and time again, we must be steadfast and focused to reach our perceived destination. The word “perceived” is important because if you don’t get the right mental picture of what your destination is, you will not be able to work it out in real life. Most importantly, we have to stay the course no matter the challenges or we will not reach that destination; in which case life will just be an existence not a contribution. Stay your course, don’t be distracted by what course anyone else is charting no matter your relationship with that person or how glamorous their course might look. A lot of people have been defeated in life and have even lost their vision because of these reasons. The grass is always greener for visionless people, on the other side.


La vie est un voyage disent les gens. Si tel est le cas, nous devons tracer notre route de telle manière que nous marchons dans la direction qui rendra notre voyage significatif. Comme nous devons avons entendu maintes fois, nous devons être fermes et concentrés pour atteindre notre destination perçue. Le mot «perçu» est important parce que si vous n'obtenez pas l'image mentale correcte de ce que votre destination est, vous ne serez pas en mesure de se débrouiller dans la vie réelle. Plus important encore, nous devons rester dans la course, peu importe les défis si no nous n'atteindrons pas cette destination, et dans ce cas la vie de  sera juste une existence pas une contribution. Rester sur votre route, ne pas se laisser distraire par la route de sûr quelqu'un d'autre, peu importe votre relation avec cette personne ou meme par comment glamoureuse leur cours pourrait ressembler. Beaucoup de gens ont vaincu dans la vie et ont même perdu leur vision à cause de ces raisons. L'herbe est toujours plus verte pour les gens sans vision, de l'autre côté.

Monday, 17 June 2013

MentorAfrica: PROVING A POINT OR WHAT? - PROUVER QUELQUE CHOSE O...

MentorAfrica: PROVING A POINT OR WHAT? - PROUVER QUELQUE CHOSE O...: If we spend the same amount of time we put into making people approve of us into developing ourselves and making a difference, it will be q...

PROVING A POINT OR WHAT? - PROUVER QUELQUE CHOSE OU QUOI?

If we spend the same amount of time we put into making people approve of us into developing ourselves and making a difference, it will be quite worth the while. The human being likes to dominate and prove a point at any given opportunity. Consequently, in most cases, those who have made some progress don’t want others to catch up with them; especially in developing societies where there is a lot of sense of insecurity and low self-esteem. This kind of attitude comes majorly from those who try to undermine the strengths of others. A constant attack on a person’s psyche is the worst thing that can happen to any human being. Africans have been on the receiving end of this kind of treatment for centuries. To move on, Africans need to concentrate on how to develop themselves, their continent and make their contributions to world history rather than constantly trying to prove something to the more developed societies. These societies have done a lot but there is still a lot to be done. That is what Africans need to come together and figure things out if we have any chance of developing this continent into a force to be reckoned with.
Photo Source : Google+/Abdoulaye

Si nous passons le même temps que nous mettions pour chercher l'approbation des gens pour nous nous développer et afin de faire une différence, il vaudrait tout à fait  la peine. L'être humain aime dominer et prouver un point à la moindre occasion donnée. Par conséquent, dans la plupart des cas, ceux qui ont fait du progrès ne veulent pas que les autres les rattrapent, surtout dans les sociétés en développement, où il ya beaucoup de sentiment d'insécurité et de faible estime de soi. Ce genre d'attitude parvient principalement de ceux qui tentent de saper les forces des autres. Une attaque constante sur le psychisme d'une personne est la pire chose qui puisse arriver à un être humain. Les Africains ont été sur l'extrémité de réception de ce type de traitement depuis des siècles. Pour avancer, les Africains ont besoin de se concentrer sur le development de leurs peuples, leur continent et comment apporter leur contribution à l'histoire du monde plutôt que d'essayer constamment de prouver quelque chose aux sociétés plus développées. Ces sociétés ont fait beaucoup mais il reste encore beaucoup à faire. Pour avancer, les Africains ont besoin de se rassembler et de bien comprendre des intrigues si nous avons une chance de développer ce continent pour devenir une force avec laquelle on peut compter.

Saturday, 15 June 2013

MentorAfrica: SELF PERCEPTION -PERCEPTION DE SOI

MentorAfrica: SELF PERCEPTION -PERCEPTION DE SOI: The way you see yourself will determine how far you can go and how much you can do in life. Someone recently said you can be over 6ft tall ...

SELF PERCEPTION -PERCEPTION DE SOI

The way you see yourself will determine how far you can go and how much you can do in life. Someone recently said you can be over 6ft tall physically, with this imposing figure outwardly but be crippled inside. So long as the mental picture you have of yourself is crippled, you will not be able to do much no matter the strength of your physical assets. The reason a lot of people fail is that they can’t see success internally. Even when they succeed they can’t savor it, they will wait until others validate them before they can accept their own success. You need to have the correct perception of yourself, don’t judge yourself completely by what people say, they might be doing it from envy. Believe in yourself.


La façon dont vous vous voyez déterminera jusqu'où vous pouvez aller et combien vous pouvez faire dans la vie. Quelqu'un a dit récemment que vous pouvez être plus de 6 pieds de hauteur physiquement, avec ce personnage imposant à l'extérieur, mais être paralysé à l'intérieur. Tant que l'image mentale que vous avez de vous-même est paralysé, vous ne serez pas en mesure de faire beaucoup, peu importe la force de vos biens matériels. La raison pour laquelle beaucoup de gens ne parviennent pas, c'est qu'ils ne peuvent pas voir le succès en interne. Même quand ils réussissent, ils ne peuvent le savourer, ils vont attendre que les autres les valider avant de pouvoir accepter leur propre succès. Vous devez avoir la perception correcte de vous-même, ne vous jugez pas complètement par ce que les gens disent, ils pourraient faire cela à partir de l'envie. Croyez en vous-même.

Friday, 14 June 2013

MentorAfrica: A TALL ORDER - UN DEFI DE TAILLE

MentorAfrica: A TALL ORDER - UN DEFI DE TAILLE: I got an interesting feedback yesterday, the reader said what we were advocating in the blog was a tall order and I can’t agree more. For A...

A TALL ORDER - UN DEFI DE TAILLE

I got an interesting feedback yesterday, the reader said what we were advocating in the blog was a tall order and I can’t agree more. For Africa to have the kind of progressive leadership and the level of development that we are advocating is really a tall order. Be that as it may, it is not an impossible order. People who have done great things have started off with a good dose of vision and determination; that is all we are asking. We need a strong vision powered by the belief that it can be done and the determination to do what it takes.
Mountains like these have been conquered by those who were determined enough to give it their all.
Montagnes comme celles-ci ont été conquis par ceux qui ont été assez déterminé pour donner tout ce qu'ils ont.



J'ai eu une réaction intéressante hier, le lecteur dit ce que nous préconisons dans le blog était un défi de taille et je ne peux pas être plus d'accord. Pour que l'Afrique ait le genre de leadership progressiste et le niveau de développement que nous préconisons est vraiment un défi de taille. Quoi qu'il en soit, il n'est pas un ordre impossible. Les gens qui ont fait de grandes choses ont commencé le match avec une bonne dose de vision et de détermination, c'est tout ce que nous demandons. Nous avons besoin d'une vision forte alimenté par la conviction que cela peut être fait et la volonté de faire ce qu'il faut.

Thursday, 13 June 2013

MentorAfrica: MENTORSHIP - LE MENTORAT

MentorAfrica: MENTORSHIP - LE MENTORAT: Mentoring the next generation. It has always been said that the problem of Africa is that of leadership even by people that do not have...

MENTORSHIP - LE MENTORAT

Mentoring the next generation.
It has always been said that the problem of Africa is that of leadership even by people that do not have a clue what this means. However, this is a statement of fact, no matter how over flogged it has been. We as Africans must take full responsibility and think of how to install proper leadership in all spheres of society. For change to happen it is not the structures and institutions that need to change; it is the people who drive them. It is often said that those who do not know history are doomed to repeat it. This is why mentorship is very important. I am counted among the generations of those who are said to have failed to do the right thing to move Africa forward. Against this backdrop, the older generation who have come to realise this failure must do something to steer incoming generations from this route. For you to be a successful mentor, you have to be profoundly aware of who you are, what you are doing and why. We need to prepare and equip the next generation through mentorship so that they believe in themselves enough to use their potentials to make Africa what it is hoping to be. To achieve this, they must have serious, unbroken focus. Let’s use any opportunity available to us to help the youths come into profitable leaderships.

Il a toujours été dit que le problème de l'Afrique est celui du leadership, même par des gens qui n'ont pas la moindre idée de ce que cela signifie. Cependant, c'est un état de fait, peu importe combien plus il a été fouetté. Nous, Africains, devons assumer la pleine responsabilité et de penser à la façon d'installer un bon leadership dans toutes les sphères de la société. Pour que le changement se produire ne sont pas les structures et les institutions qui doivent changer, ce sont les personnes qui les conduisent. On dit souvent que ceux qui ne connaissent pas l'histoire sont condamnés à la répéter. C'est pourquoi le mentorat est très important. Je suis compté parmi les générations de ceux qui auraient omis de faire la bonne chose à progresser l'Afrique. Dans ce contexte, l'ancienne génération qui ont pris conscience de cet échec doit faire quelque chose pour orienter les générations entrantes de cet itinéraire. Pour que vous soyez un mentor succès, vous devez être profondément conscient de qui vous êtes, ce que vous faites et pourquoi. Nous devons nous préparer et équiper la prochaine génération grâce au mentorat afin qu'ils croient en eux-mêmes suffisamment pour utiliser leur potentiel pour faire de l'Afrique ce qu'elle espère être. Pour ce faire, ils doivent avoir de graves conséquences, focus ininterrompue. Nous devons utiliser toute opportunité pour nous d'aider les jeunes entrent en leaderships rentables.

Wednesday, 12 June 2013

MentorAfrica: TOXIC PARTNERSHIP? - LE PARTENARIAT TOXIQUE?

MentorAfrica: TOXIC PARTNERSHIP? - LE PARTENARIAT TOXIQUE?: In almost all domains of life these days, partnership is the way to go. This is not a new phenomenon but it is taking on a wider dimension....

TOXIC PARTNERSHIP? - LE PARTENARIAT TOXIQUE?

In almost all domains of life these days, partnership is the way to go. This is not a new phenomenon but it is taking on a wider dimension. Especially in these days of globalization, businesses are taking the issue of partnership seriously. Nations are partnering with nations, corporations with other corporations; even between small enterprises and individuals. When entering into partnerships, we must be ready to carefully weigh the options so that no one feels they are doing the other a favour. If you have not taken time to understand who you are and what you can bring to the table, you will be intimidated and short changed. Do not go into partnership with anyone who thinks who they are and what they have are superior. Partnership should be complementary and beneficial to both parties no matter what the object of the partnership is. Beware of toxic partnerships that will ruin you at the end of the day. From observation, most of the toxin in partnerships arises from the funding partner.

Dans presque tous les domaines de la vie ces jours-ci, le partenariat est la voie à suivre. Ce n'est pas un phénomène nouveau, mais il prend une dimension plus large. Surtout en ces temps de mondialisation, les entreprises prennent la question du partenariat au sérieux. Nations travaillent en partenariat avec les nations, les sociétés avec d'autres sociétés, et même entre les petites entreprises et les particuliers. Lors de la conclusion de partenariats, nous devons être prêts à peser soigneusement les options afin que personne ne se sent qu'ils font de l'autre une faveur. Si vous n'avez pas pris le temps de comprendre qui vous êtes et ce que vous pouvez apporter à la table, vous serez intimidé et court changé. Ne pas aller en partenariat avec tous ceux qui pensent ce qu'ils sont et ce qu'ils ont sont supérieurs. Le partenariat doit être complémentaire et bénéfique pour les deux parties, peu importe quel est l'objet du partenariat. Méfiez-vous des partenariats toxiques qui va vous ruiner à la fin de la journée. De l'observation, plus de la toxine dans les partenariats provient du partenaire financier.

Tuesday, 11 June 2013

MentorAfrica: FROM LIVELIHOOD TO IMPACT - DE MOYENS D'EXISTENCE...

MentorAfrica: FROM LIVELIHOOD TO IMPACT - DE MOYENS D'EXISTENCE...: Most people work to live. The reason they get an education or any form of training is to earn enough money to afford a comfortable life, a ...

FROM LIVELIHOOD TO IMPACT - DE MOYENS D'EXISTENCE A UNE VIE D'IMPACT

Most people work to live. The reason they get an education or any form of training is to earn enough money to afford a comfortable life, a life enabled by some luxury items or toys as some call these. At the end of these lives, apart from, perhaps the inheritance left for their families, there is nothing else to show that they passed through this earth. Unfortunately, a lot of present day Africans are in this category and the excuse is usually that we are too far behind to make any difference. Why spend all your time watching and talking about the achievements of others when you can give others what to talk about and possibly a reason to hope and excel? As the world advances technologically problems are spring up everywhere. Solutions to all of these are avenues to business ideas. We must use our education and skills to avail ourselves of these opportunities. People will pay the right price for your product if you present it properly. Every client tries to talk down on a product so they can spend less or discourage you. Continue to excel in what you have chosen to do and you will get the attention you deserve. Don’t labour for livelihood, live for impact.


La plupart des gens travaillent pour vivre. La raison pour laquelle ils reçoivent une éducation ou une formation quelconque est de gagner assez d'argent pour s'offrir une vie confortable, une vie permis par certains articles de luxe ou des jouets que certains appellent ces derniers. A la fin de ces vies, en dehors de, peut-être l'héritage laissé à leurs familles, il n'y a rien d'autre à montrer qu'ils ont traversé cette terre. Malheureusement, beaucoup d'Africains de nos jours sont dans cette catégorie, et l'excuse est souvent que nous sommes trop loin derrière pour faire une différence. Pourquoi passer tout votre temps à regarder et parler des réalisations des autres lorsque vous pouvez donner aux autres ce qu'il faut en parler et peut-être une raison d'espérer et d'exceller? Comme le monde avance technologiquement des problèmes surgissent partout. Des solutions à tous sont des avenues aux idées d'affaires. Nous devons utiliser notre éducation et les compétences de nous prévaloir de ces possibilités. Les gens vont payer le prix de valeur pour votre produit si vous le présentez correctement. Chaque client essaie de parler vers le bas sur un produit afin qu'ils puissent dépenser moins ou vous décourager. Continuer à exceller dans ce que vous avez choisi de faire et vous obtiendrez l'attention que vous méritez. Ne travaillez pour vivre, vivre pour l'impact.

Monday, 10 June 2013

MentorAfrica: RIDE THE STORM - MONTEZ LA TEMPETE

MentorAfrica: RIDE THE STORM - MONTEZ LA TEMPETE: There is a common saying “one man’s pain, another man’s gain” that is why some people come into wealth during economic meltdown. Smart peop...

RIDE THE STORM - CHEVAUCHER LA TEMPETE

There is a common saying “one man’s pain, another man’s gain” that is why some people come into wealth during economic meltdown. Smart people don’t join others to mourn at such times; they look for opportunities that others are too discouraged to exploit. The power of the parrot is in its ability to repeat what others have said while the strength of the eagle is in its ability to soar above turbulent weather as it rides the storm. In these days of social media, a lot of people just repeat to whoever will listen, what is happening around the world. It is possible to profit from all this information if you are looking at possible ways of making a difference in the midst of all this global chaos. While some are disheartened by all the "madness" going on around the globe, many are seeking solutions, making a difference around them, making a success of their lives. Do not waste your time amplifying the news, be smart enough to develop an eagle-vision and come up with ideas to change your landscape. Ride the storm!

Il ya un dicton «la douleur d'un homme c'est le gain d'un autre homme», c'est pourquoi certains s'enrichissent au cours d'un ralentissement économique. Les gens intelligents ne rejoignent pas les autres pour pleurer pendant ces moments, ils recherchent des possibilités que d'autres sont trop découragés pour exploiter. La puissance du perroquet est dans sa capacité à répéter ce que d'autres ont dit alors que la force de l'aigle est dans sa capacité à survoler pendant du temps turbulent car il chevauche la tempête. En ces jours des médias sociaux, pour beaucoup de gens il suffit de répéter à qui veut l'entendre, ce qui se passe dans le monde. Il est possible de bénéficier de toutes ces informations, si vous cherchez des façons possibles de faire la différence au milieu de tout ce chaos mondial. Alors que certains sont découragés par toute la "folie" qui se passe autour du globe, beaucoup cherchent des solutions, comment réussir dans leur vie en faisant la différence autour d'eux, Ne perdez pas votre temps en amplifiant simplement des nouvelles, soyez assez intelligent pour développer une vision d'aigle et decouvez des idées pour changer votre paysage. Chevaucher la tempête!

Saturday, 8 June 2013

MentorAfrica: BREAKING BARRIERS - BRISEZ LES BARRIERS

MentorAfrica: BREAKING BARRIERS - BRISEZ LES BARRIERS: President Barack Obama (1st American black president and 1st black  Miss Israel) Photo is courtesy telegraph.co.uk Le président Barack Oba...

BREAKING BARRIERS - BRISEZ LES BARRIERS

President Barack Obama (1st American black president and 1st black  Miss Israel)
Photo is courtesy telegraph.co.uk
Le président Barack Obama (1er président américain noir et le 1er noir Mlle Israël)La photo est de telegraph.co.uk 
They broke the barriers, so can you. If your desire for change and development in your immediate society and the world is strong enough, you will always find a way.

Ils ont brisé les barrières, donc vous le pouvez. Si votre désir de changement et de développement dans votre société immédiat et le monde est assez fort, vous trouverez toujours un moyen.

Thursday, 6 June 2013

MentorAfrica: EXCUSES! EXCUSES! EXCUSES! - LES EXCUSES! LES EXCU...

MentorAfrica: EXCUSES! EXCUSES! EXCUSES! - LES EXCUSES! LES EXCU...: Those who want to just enjoy the fruits of history will always have excuses to remain mediocres and feast on other peoples sweat. However, ...

EXCUSES! EXCUSES! EXCUSES! - LES EXCUSES! LES EXCUSES! LES EXCUSES!

Those who want to just enjoy the fruits of history will always have excuses to remain mediocres and feast on other peoples sweat. However, those who want to be part of history think of how to overcome life’s obstacles. Africans have the odds stacked against them but we must realise that greatness is born against all odds. Excuses might be justified but they will always be stumbling blocks. You have one life time to make a difference. Use it wisely!
Dorothy Custer celebrating her 102nd birthday by Base jumping.

Ceux qui veulent simplement profiter des fruits de l'histoire aura toujours des excuses pour rester médiocres et de fêter sur le sueur des autres. Toutefois, ceux qui veulent faire partie de l'histoire, pensent de comment surmonter les obstacles de la vie. Les Africains ont la chance contre eux, mais nous devons réaliser que la grandeur est née contre vents et marées. Nos excuses pourraient être justifiés, mais ils seront toujours des pierres d'achoppement. Vous avez seulement une vie à votre disposition pour faire une différence. Utilisez-le à bon escient!

Wednesday, 5 June 2013

MentorAfrica: POWER TO SURPRISE - LE POUVOIR DE SURPRENDRE

MentorAfrica: POWER TO SURPRISE - LE POUVOIR DE SURPRENDRE: helping youths realise the have power to surprise in Uvwie-Warri, Nigeria We discover, as we work with youths, that a lot of people do ...

POWER TO SURPRISE - LE POUVOIR DE SURPRENDRE

We discover, as we work with youths, that a lot of people do not know themselves and what they are capable of contributing to society. This is something that seems to be more prevalent in societies where the poverty level is high and all people are concerned about is day to day survival. As reasonable as this excuse may seem, we must remember that many inventions were made while most societies were still relatively underdeveloped. Difficulties around us should not make us cower under the challenges but should help bring out the best in us. What we must have in mind when faced with problems that seem insurmountable and we think of just letting our lives slip by, is to remember that we have the power to surprise even ourselves. Just remember that the human brain is the same in all humans and be challenged to do something like all great minds have done. You have the power to surprise; all you need to do is discover yours and develop it for the good of mankind. You have just one lifetime to make your contributions.
helping youths realise they have power to surprise in Uvwie-Warri, Nigeria

Nous découvrons, en travailiant avec les jeunes, que beaucoup de gens ne se se connaissent pas, ils ne savent pas ce qu'ils sont capables de contribuer à la société. C'est quelque chose qui semble être plus répandue dans les sociétés où le niveau de pauvreté est élevé et les gens sont préoccupés par la survie quotidienne. Aussi raisonnable que cette excuse puisse paraître, nous devons nous rappeler que beaucoup des inventions ont été faites alors que la plupart des sociétés étaient encore relativement sous-développé. Les difficultés qui nous entourent doivent pas nous faire trembler devant les défis, mais devraient aider à faire ressortir le meilleur en nous. Ce que nous devons avoir à l'esprit lorsque nous sommes confrontés aux problèmes qui semblent insurmontables et nous que pensons de simplement laisser nos vies filent, est de se rappeler que nous avons le pouvoir de surprendre nous-mêmes. N'oubliez pas que le cerveau humain est la même dans tous les êtres humains et d'être mis au défi de faire quelque chose comme tous les grands esprits l'ont fait. Vous avez le pouvoir de surprendre, tout ce que vous devez faire est de découvrir la vôtre et de le développer pour le bien de l'humanité. Vous avez juste une vie pour faire vos contributions.

Tuesday, 4 June 2013

MentorAfrica: KNOWLEDGE IS POWER

MentorAfrica: KNOWLEDGE IS POWER: While working with some members of the National Youth Service Corps (the one year compulsory national service after graduation) in Warri, N...

KNOWLEDGE IS POWER - LA CONNAISSANCE EST LA PUISSANCE

While working with some members of the National Youth Service Corps (the one year compulsory national service after graduation) in Warri, Nigeria, a matter arose. Someone raised a point that some nations were more developed than others because there was no level playing field. As the discussion progressed in this direction, I asked them what they had done with the internet since graduation. Apart from just one of them, all the others said they were either on Facebook or they were twitting with friends; which means that all they were interested in was majorly the tabloid news. The only one that said she had started an online diploma course said that some time not too long from this meeting, she just said to herself that she could gain more than chatting with friends and checking up on others with her internet services. She is presently a nurse but she has always wanted to be a pharmacist and this online course, which is free by the way, is helping her go in the direction she has always wanted. Consequently, we agreed that the World Wide Web is helping to create some form of level playing field for those who are ready to acquire knowledge to better themselves and the world around them. Knowledge and the use of it make the difference between the successful and others. Do something with the opportunities all around you to contribute your quota to humanity. Educate yourself with all you have around you, KNOWLEDGE IS POWER.

Tout en travaillant avec certains membres du National Youth service Corps (Corps de Service National de la Jeunesse, c'est du service national obligatoire d'un an après l'obtention du diplôme) à Warri, au Nigeria, une question se pose. Quelqu'un a soulevé un point que certains pays étaient plus développés que d'autres parce qu'il n'y a pas un niveau de jeu égal. Au fur et à mesure que la discussion progressait dans cette direction, je leur ai demandé ce qu'ils avaient fait avec l'Internet depuis l'obtention de leur diplôme. A part d'une seule, tous les autres ont dit qu'ils étaient soit sur Facebook ou Twitter avec des amis, ce qui signifie que tout ce qu'ils leur intéressaient était principalement les nouvelles tabloïd. La seule exception qui a dit qu'elle avait commencé une formation diplômante en ligne, a déclaré que un peu de temps avant cette réunion, elle s'est juste dit qu'elle pourrait gagner plus que de bavarder avec des amis et se mettre au courant de ce qui se passe dans la vie des autres avec l'Internet. Elle est actuellement infirmière, mais elle a toujours voulu être un pharmacien et ce cours en ligne, qui est gratuit en tout cas, pourrait l'aider vers la destination  qu'elle a toujours voulu. Par conséquent, nous avons vu que le World Wide Web contribue à créer une certaine forme de règles du jeu équitables pour ceux qui sont prêts à acquérir des connaissances pour s'avancer et faire avancer  le monde en meme temps. La connaissance et son emploi créent la différence entre ceux qui reussi et les autres. Faire quelque chose avec des possibilités tout autour de vous pour contribuer votre quota pour l'humanité. Instruisez-vous avec tout ce que vous avez autour de vous, LA CONNAISSANCE EST LA PUISSANCE

Monday, 3 June 2013

MentorAfrica: BE PREPARED! - SOYEZ PRETS!

MentorAfrica: BE PREPARED! - SOYEZ PRETS!: I remember the motto of the Boys’ Scout from my teenage days, “Be Prepared” At that time we didn't really understand the magnitude of t...

BE PREPARED! - SOYEZ PRETS!

I remember the motto of the Boys’ Scout from my teenage days, “Be Prepared” At that time we didn't really understand the magnitude of those two words. In dealing with the issues of mentorship and others as I progress with this blog, I have come to realise that many people are where they are today because they were not prepared. Prepared for what? In life we are not often opportune to predict at what point opportunities will present themselves, so only those who are prepared will be able to cease them when they come. The human nature is apt to blame someone or something for the inability to maximize an opportunity. Against this backdrop, the wisest thing to do would be to prepare for opportunities in areas where you know your contributions will be needed before they present themselves. It is very costly and highly regrettable to wait for opportunities when you can actually preempt them by your preparations. Times spent on complaints and worries are wasted opportunities to prepare. BE PREPARED!

Je me souviens de la devise de scout des garçons de mon adolescence, "Soyez Prêts" A cette époque, nous ne comprenons pas vraiment l'ampleur de ces deux mots. En traitant des questions de mentorat et d'autres et comme je progresse avec ce blog, je me suis rendu compte que beaucoup de gens sont là où ils sont aujourd'hui, car ils n'étaient pas préparés. Préparé pour quoi? Dans la vie, nous ne sommes pas souvent opportun de prévoir à quelles occasions ponctuelles vont se présenter, de sorte que ceux qui sont prêts pourront les cesser quand ils viennent. La nature humaine a tendance à blâmer quelqu'un ou quelque chose pour l'incapacité de maximiser l'occasion. Dans ce contexte, la meilleure chose à faire serait de se préparer à des opportunités dans des domaines où vous savez que vos contributions seront nécessaires avant qu'ils ne se présentent. Il est très coûteux et vraiment regrettable d'attendre des occasions où vous pouvez réellement anticiper les par vos préparations. Temps passé sur plaintes et inquiétudes sont les possibilitées gaspillées pour se préparer. Soyez prêts!

Saturday, 1 June 2013

MentorAfrica: HISTORY NEEDS YOUR STORY - L'HISTOIRE A BESOIN DE ...

MentorAfrica: HISTORY NEEDS YOUR STORY - L'HISTOIRE A BESOIN DE ...: History has proven that life is a cycle and the dynamics of life often change in directions that were not predicted. An understanding of wo...

HISTORY NEEDS YOUR STORY - L'HISTOIRE A BESOIN DE VOTRE HISTOIRE

History has proven that life is a cycle and the dynamics of life often change in directions that were not predicted. An understanding of world events should help us to know that no event is an absolute answer, in and of itself. Life happens in cycles. Issues give birth to other issues and the sooner we start to see things in this light rather than looking at them in isolation, the better. Always see events from the perspective of seeds which you can sow and  reap an harvest. No situation is an end in itself, the end of one event can birth or more others. Always try to see openings that can help you advance any course by expanding it in another possible direction. Looking at life issues from this point will help you link up with the development of humanity using the potentials in you that are lying dormant. If we don’t operate from this angle, we will be history readers when we can be history makers. 


.L'histoire a prouvé que la vie est un cycle et la dynamique de la vie changent souvent dans des directions qui n'étaient pas prévoir. Une bonne compréhension des événements du monde devrait nous aider à savoir qu'aucun événement est une réponse absolue, en soi. La vie se passe en cycles. Les questions donnent naissance à d'autres questions et le plus tôt nous commençons à voir les choses à travers ces lunettes plutôt que de les regarder dans l'isolement, mieux c'est. Voir toujours les événements du point de vue de graines que vous pouvez semer et récolter une moisson. Aucune situation n'est une fin en soi, la fin d'un événement peut naître ou plus d'autres. Toujours essayer de voir des ouvertures qui peuvent vous aider à avancer n'importe quel cours en l'élargissant dans une autre direction possible. En regardant les questions de la vie à partir de ce point vous aidera à établir des liens avec le développement de l'humanité en utilisant les potentiels de vous qui sont endormies. Si nous ne fonctionnons pas sous cet angle, nous serons lecteurs de l'histoire où nous pouvons être responsables d'histoire.