Google+ Followers

Friday, 6 June 2014

COLLAR MENTALITY 2 - LA MENTALITE DE COL 2

The problem of the collar mentality is so huge that one doesn't even know where to begin talking about it. There will be such a great drop in the percentage of unemployment and crime if everybody didn't believe that the only way to fulfill your destiny is through a collared job or the city life. I have always told people that what education does to you is broaden your horizon to help you do what you do better, if you have no dreams, education just becomes a means of livelihood and when it doesn't get us the collared job, our lives are over. This kind of people just mope from one day to another, no idea of what their contribution to life is, certificate in hand and no use to themselves or to society. The ones in this group, who are fortunate to get these collared jobs, just do the motions without contributing any meaningful thing to society. Theirs is just to make sure they get the “good things” of life and probably become a nuisance to those around them. That is why with youths especially, I want us to take a step back and ask ourselves “do I just want do a job or I want to make impact? Do I want to be paid ex amount or I want to one day be able to pay my staff ex amount?” Our view to life is so narrow, most times, because we do not understand purpose; it is therefore difficult to relate to life outside the parameters that have set by others and society.

Le problème de la mentalité de col est tellement énorme qu'on ne sait même pas par où commencer à en parler. Il y aura une si grande baisse du pourcentage de chômage et de criminalité si tout le monde ne croit pas que la seule façon d'accomplir votre destinée est de passer par un travail col ou la vie de la ville. J'ai toujours dit aux gens que ce que l'éducation fait pour vous est d'élargir votre horizon pour vous aider à faire ce que vous faites de mieux, si vous n'avez pas de rêves, l'éducation devient un simple moyen de subsistance et quand il ne nous fait pas le travail col, cela devient la fin de notre vie.Ce genre de gens morfondre d'un jour à l'autre, aucune idée de ce qu'est leur contribution dans la vie, le certificat en main et sans aucune beneficepour eux-mêmes ou pour la société. Ceux de ce groupe, qui ont la chance d'obtenir ces emplois de col, font simplement des mouvements sans contribuer quelque chose de significatif à  la société. La travail pour eux est juste pour s'assurer qu'ils obtiennent les «bonnes choses» de vie et parfois devenir une nuisance pour ceux qui les entourent. C'est pourquoi avec les jeunes en particulier, je veux que nous prenoins un peu de temps et nous nous posons ces questions «veux-je simplement faire un travail ou est-ce  que je veux avoir un impact?  Est-ce je veux être payé ex montant ou je veux un jour être en mesure de payer mon personnel ex montant?" Notre point de vue de la vie est si étroite, la plupart du temps, parce que nous ne comprenons pas notre but; il est donc difficile de relier à la vie en dehors des paramètres qui ont mis par d'autres et de la société.

No comments:

Post a Comment