Wednesday, 19 February 2020

WHAT ARE YOU PROJECTING? - QUE PROJETEZ-VOUS?


It is easier to blame someone or something for what is not working in our lives. The only problem with this is that it prevents us from understanding life and playing our part fully. There will always be giants in any land, only conquerors succeed in spite them. As an African, I am very familiar with the concept of holding on to the past and feeling more patriotic and African when we talk about the pains and ills of our history. Knowing your history is good but allowing it to continually dictate how you live is a terrible place to be in. For some of us, we are so stuck in our past history of slavery and oppression that we live our lives constantly in those dark shadows. There will always be shadows cast on our present lives by events of the past but we should not allow these shadows to darken our present. Moving with your feet in the shackles of the past is not only slow but it is extremely painful, it can drain out all the mental and emotional energy you need to live your life and be productive. We have to keep moving and dealing with the present in such a way that the light of the present makes the shadows of the past fade. For some people the past is where they achieved something significant and they allow this singular event to overshadow their present opportunities. We must learn to leave the past where it belongs whether it was pleasant or unpleasant. Everything in life evolves, you cannot allow your life to be dictated by past events. When we watch movies in Technicolor we still enjoy the story-line but we would rather watch a movie on HD because of the picture quality. It does not mean that the former movie is not good, it just means that life has evolved and there is better way of achieving than same reality. Something might have been valuable in the past but it is no longer relevant for the present and cannot be used as leverage for the future. We as Africans have to realise that holding on to our past and dwelling on how badly we were treated, will not make us more patriotic or more loyal. We can make the needed cultural and mental shift without losing our core values. We need to make the shift that we need to be relevant for our present realities and purpose. Until Africans stop constantly feeling sorry for themselves and seeking outside help to correct any little problem they face, the African narrative will not change. We are what we project and we attract the kind of relationships that are encouraged by our projection. When you are treated in a not so desirable manner, always look back and see what projection of yourself you are showing to others. Nobody can treat you better than you treat yourself. Do have a beautiful day!

Il est plus facile de blâmer quelqu'un ou quelque chose pour ce qui ne fonctionne pas dans nos vies. Le seul problème avec cela est qu'il nous empêche de comprendre la vie et de jouer pleinement notre rôle. Il y aura toujours des géants dans n'importe quel pays, seuls les conquérants réussiront malgré eux. En tant qu'Africain, je connais très bien le concept de conserver le passé et de me sentir plus patriotique et africain lorsque nous parlons des douleurs et des maux de notre histoire. Connaître votre histoire est bien, mais lui permettre de dicter continuellement comment vous vivez est un endroit terrible où vivre. Pour certains d'entre nous, nous sommes tellement coincés dans notre histoire passée d'esclavage et d'oppression que nous vivons constamment notre vie dans ces ombres sombres. Il y aura toujours des ombres projetées sur notre vie actuelle par les événements du passé, mais nous ne devons pas laisser ces ombres assombrir notre présent. Se déplacer avec les pieds dans les entraves du passé est non seulement lent mais extrêmement douloureux, il peut épuiser toute l'énergie mentale et émotionnelle dont vous avez besoin pour vivre votre vie et être productif. Nous devons continuer à bouger et à traiter le présent de telle manière que la lumière du présent fasse disparaître les ombres du passé. Pour certaine, le passé est le lieu où ils ont réalisé quelque chose d'important et ils permettent à cet événement singulier de faire oublier leurs opportunités actuelles. Nous devons apprendre à laisser le passé à sa place, qu'il soit agréable ou désagréable. Tout dans la vie évolue, vous ne pouvez pas permettre aux événements passés de dicter la direction de votre vie. Lorsque nous regardons des films en Technicolor, nous apprécions toujours le scénario, mais nous préférons regarder un film en HD en raison de la qualité de l'image. Cela ne signifie pas que l'ancien film n'est pas bon, cela signifie simplement que la vie a évolué et qu'il existe une meilleure façon de réaliser la même réalité. C'est possible que quelque chose était utile dans le passé, mais il n'est plus pertinent pour le présent et on ne peut plus l'utiliser comme levier pour l'avenir. En tant qu'Africains, nous devons réaliser que conserver notre passé et insister sur la manière dont nous avons été maltraités ne nous rendra pas plus patriotiques ou plus fidèles. Nous pouvons faire le changement culturel et mental nécessaire sans perdre nos valeurs fondamentales. Nous devons opérer le changement dont nous avons besoin pour être en adéquation avec nos réalités et notre objectif actuels. Tant que les Africains ne cesseront de s'apitoyer et de chercher de l'aide extérieure pour corriger les petits problèmes auxquels ils sont confrontés, le récit africain ne changera pas. Nous sommes ce que nous projetons et nous attirons le type de relations qui sont encouragées par notre projection. Lorsque vous êtes traité d'une manière peu souhaitable, regardez toujours en arrière et voyez quelle projection de vous-même vous montrez aux autres. Personne ne peut vous traiter mieux que comment vous vous le faire. Passez une belle journée!

No comments:

Post a comment