Friday, 1 November 2019

ARE YOU CAUGHT IN THE MONEY TRAP? - ÊTES-VOUS PRIS DANS LA PIÈGE DE L'ARGENT?


Society functions on the structure created by individuals using all available human and natural resources to make life bearable and meaningful for the smooth running of things. When focus shifts from this primary function to financial gain, then things begin to work in a roughshod manner. We start to major on the minors and everyone is then selfishly thinking of what is important to them and not what is good for the benefit of all. There is nothing that grabs attention as much as the mention of money in most human associations. Some say that it makes the world go round or some describe it as the grease that the wheels of life run on. There is no disputing these facts, but my question is, should it be the controlling factor in our decision making? As I move along in life, it is becoming quite distressing what people are doing for money, it even includes those who are so-called givers and philanthropists. There is always this underlying selfish factor, most are looking for some gain from everything they give. At what point do we stop asking questions like “where is the financial profit in this?” “What connections will I get from this?” The situation is even more pathetic in developing countries where projects that should improve the quality of life are so laced with financial returns to government officials that the development of the citizenry does not even feature in the equation. This is the same attitude that trickles down into every fabric of society where everybody is more concerned about what profit is in it for them. We tend to point fingers at others when we are discussing sensitive issues like these but, have we ever stopped to investigate our own motives when it comes to answering the money question? At what point should the bottom line be greater and more important than financial benefits? Maybe, there is really no such point from what operates everywhere especially inside and outside boardrooms. I pause… Do have a great weekend!
La société fonctionne sur la structure créée par des individus utilisant toutes les ressources humaines et naturelles disponibles pour rendre la vie supportable et significative pour le bon fonctionnement des choses. Lorsque l’attention passe de cette fonction première à un gain financier, les choses commencent à s’aggraver. Nous commençons à nous concentrer sur les mineurs et chacun pense égoïstement à ce qui est important pour eux et non à ce qui est bon pour le bénéfice de tous. Rien n’attire autant l’attention que la mention de l’argent dans la plupart des associations humaines. Certains disent que cela fait tourner le monde ou certains le décrivent comme la graisse sur laquelle roulent les roues de la vie. Ces faits ne sont pas contestables, mais ma question est de savoir si cela devrait être le facteur déterminant dans notre prise de décision. Au fur et à mesure que je progresse dans la vie, ce que les gens font pour au nom de l'argent devient très pénible, cela inclut même ceux qui sont des soi-disant donneurs et philanthropes. Il y a toujours ce facteur sous-jacent d'égoïsme, la plupart d'entre eux cherchent à tirer un avantage de tout ce qu'ils donnent. À quel moment cessons-nous de poser des questions du type «où est le profit financier?» «Quels liens vais-je en tirer?» La situation est encore plus pathétique dans les pays en développement où les projets qui devraient améliorer la qualité de la vie sont si compliqués avec les rendements financiers pour les fonctionnaires du gouvernement que le développement de la population ne figure même pas dans l'équation. C’est la même attitude qui se répercute dans toutes les couches de la société, où tout le monde se préoccupe davantage du profit qu’il en tire. Nous avons tendance à pointer du doigt aux autres lorsque nous discutons de sujets aussi sensibles, mais avons-nous jamais arrêté de nous nous enquêter sur nos propres motivations lorsqu'il s'agissait de répondre à la question de l'argent? À quel moment la ligne de fond devrait-elle être supérieure et plus importante que les avantages financiers? Peut-être qu’il n’existe vraiment pas ce point voyant ce qui existe partout, en particulier dans les salles de réunion. Je fais une pause… Bon week-end!

No comments:

Post a comment