Monday, 6 January 2020

THE PATH TO A WINNING AFRICA - LE CHEMIN VERS UNE AFRIQUE GAGNANTE


"The path to a winning Africa. It is necessary to awaken consciences so that the Africans themselves take charge in a responsible way. No one will give the Africans what they have to find out. There are real pragmatic solutions to awaken consciences, to better channel the energies, to enhance the talents available, and above all to give each of us a greater sense and direction to his own life “ - Gilles Atayi  When we see quotes like this one, we are either challenged to be a part of those whose conscience is awakened to become a part of the solution or we are too angry to give it any thought or we have become so indifferent to the happenings in the continent that we just could not be bothered. As I talk with youths, most of them have such a frightening level of anger towards the continent that they practically say that they hate the continent. Nothing appeals to them other than looking for ways to escape, the hatred they have is as a direct result of the indifference of leadership to the plight of the people. The thought of African solutions to African problems is so far-fetched to many that it is not something they can ever conceive and we all know that until we develop a mental picture we cannot do anything productive with ideas we have. Most African youths and even adults seem totally overwhelmed by how far the developed world has gone so the only sensible thing they believe we can do is just tag along. They would simply use whatever education or knowledge they have to help them enjoy the life that others have invented. For me, the first thing you can do as an African whose conscience is awakened, is to convince yourself that there is still more to be done for humanity and that you can be a part of that. You have to bring yourself to the position of seeing that the global stage is not reserved for a particular race. It might be more difficult for some to access that stage but you have to realise that if it has been done by one, it can be done by others. Until there is this paradigm shift, we can never take charge of the development of this continent. We will continue to wait for others to come and "help" us. Taking ownership of our own development is the only way forward but we must first believe that in spite of how far others have gone, we can still be relevant in the global scheme of things. Do have a great year!


"Le chemin vers une Afrique gagnante. Il faut éveiller les consciences pour que les Africains eux-mêmes prennent en charge de manière responsable. Personne ne donnera aux Africains ce qu'ils ont à découvrir. Il existe de vraies solutions pragmatiques pour éveiller les consciences, pour mieux canaliser les énergies, valoriser les talents disponibles, et surtout donner à chacun un sens et une orientation plus grands dans sa propre vie »- Gilles Atayi  
Lorsque nous voyons des citations comme celle-ci, nous sommes soit mis au défi de faire partie de ceux dont la conscience est éveillée pour faire partie de la solution ou nous sommes trop en colère pour y penser ou nous sommes devenus si indifférents aux événements sur le continent que nous sommes simplement en fous. Comme je parle avec les jeunes, la plupart d'entre eux ont un niveau de colère si effrayant envers le continent qu’ils disent pratiquement qu’ils détestent le continent. Rien ne leur plaît que de chercher des moyens de s’échapper, la haine qu’ils ont est le résultat direct de l’indifférence des dirigeants au sort du peuple. La idée des solutions africaines aux problèmes africains est si farfelue pour beaucoup qu'elle n'est jamais quelque chose qu'ils peuvent concevoir et nous savons tous que tant que nous n'aurons pas une image mentale, nous ne pourrons rien faire de productif avec les idées que nous avons. La plupart des jeunes et même des adultes africains semblent totalement dépassés par le chemin parcouru par le monde développé, de sorte que la seule chose sensée qu'ils croient que nous pouvons faire est de simplement les suivre. Ils utiliseraient tout simplement l'éducation ou les connaissances dont ils disposent pour les aider à profiter de la vie que d'autres ont inventée. Pour moi, la première chose que vous pouvez faire en tant qu’Africain dont la conscience est éveillée, est de vous convaincre qu’il reste encore beaucoup à faire pour l’humanité et que vous pouvez en faire partie. Il faut se mettre en position de voir que la scène mondiale n'est pas réservée à une race en particulier. Il peut être plus difficile pour certains d'accéder à cette étape, mais vous devez vous rendre compte que si cela a été fait par un, cela peut être fait par d'autres. Tant qu'il n'y aura pas ce changement de paradigme, nous ne pourrons jamais prendre en charge le développement de ce continent. Nous continuerons d'attendre que d'autres viennent nous «aider». S'approprier notre propre développement est la seule voie à suivre, mais nous devons d'abord croire que malgré le chemin que d'autres ont parcouru, nous pouvons toujours être pertinents dans le schéma global des choses. Passez une excellente année!

No comments:

Post a comment