Saturday, 25 January 2020

FOCUS ON YOUR CANVAS AND DO YOUR MASTERPIECE. - CONCENTREZ SUR VOTRE TOILE ET FAITES VOTRE CHEF-D'OEUVRE


We live in a world where some are made to believe that they have nothing to contribute to life. Societal influences can either be a plus or a minus that is why you have to understand who you really are and figure out what your purpose is before people start putting you in a box. Many people are living their lives within the parameters that others have defined for them, so they end up puppets that would do only what is assigned to them by others. They never really maximize their potentials for fear of raising dust and losing acceptance. Life gives us all a blank canvas to paint an image for humanity to enjoy by contributing our quota. Most artists are known by their era through the message that is portrayed by their works and the other thing that stands out is that they mostly have paintings that represent their own environment and society in general. Our life is a work of art that should inspire others and help them along the way. When you tie your life to something that is alien to you and your environment, it makes is it difficult for you to realise and appreciate what you have in your environment and how you are supposed to add value to it to benefit you, your immediate society and the world at large. Most times, the problem is that we want to affect the world before we make a difference where we are. In so doing, we completely lose focus of what is really important and we begin to paint from the canvas of others rather paint from our own purpose, talent and environment. What you paint on that canvas is seen by so many that you may not even be aware of and it is your uniqueness that gives your work its value and its impact. When we are conscious of how important our life is and the fact that it is interwoven with that of others in society, we will be more careful how we live. Many are too selfish to consider others, all they want to do is paint a picture that draws immediate attention to them but has no lasting value and impact. Until we see life differently, no leadership school, no leadership position, no debates, can change society. Those who cannot understand this principle may have qualifications and titles but their role would make no difference and have no appreciable or sustainable impact, no matter the kind of training they get. The mistake most of us make is that we keep looking at other people's canvas so we get something to criticize while our own painting is left unfinished. This means that those who are supposed to draw inspiration from our paintings are left unattended to and our generation is slowly but surely coming to an end without our contributions. As the year progresses, let us turn our attention to our canvas and do what we alone have the ability to do to make life better for others. Do have a great day!

Nous vivons dans un monde où on fait croire à certains qu’ils n’ont rien à apporter à la vie. Les influences sociétales peuvent être un plus ou un moins, c'est pourquoi vous devez comprendre qui vous êtes vraiment et comprendre quel est votre but avant que les gens ne commencent à vous mettre dans une boîte. Beaucoup de gens vivent leur vie dans les paramètres que des autres ont définis pour eux, ils finissent donc comme des marionnettes qui ne feraient que ce qui leur est assigné par les autres. Ils ne maximisent jamais vraiment leur potentiel de peur de soulever de la poussière et de perdre leur acceptation. La vie nous donne à tous une toile vierge pour peindre une image dont l'humanité pourra en profiter en contribuant à notre quota. La plupart des artistes sont connus par leur époque à travers le message véhiculé par leurs œuvres et l'autre chose qui ressort est qu'ils ont principalement des peintures qui représentent leur propre environnement et la société en général. Notre vie est une œuvre d'art qui devrait inspirer les autres et les aider en cours de route. Lorsque vous liez votre vie à quelque chose qui vous est étranger et à votre environnement, il est difficile pour vous de réaliser et d'apprécier ce que vous avez dans votre environnement et comment vous êtes censé y ajouter de la valeur pour vous, votre société immédiate. et le monde en général. La plupart du temps, le problème est que nous voulons toucher le monde avant de faire une différence là où nous sommes. Ce faisant, nous perdons complètement de vue ce qui est vraiment important et nous commençons à peindre à partir de la toile des autres plutôt qu'à partir de notre propre objectif, de notre talent et de notre environnement. Ce que vous peignez sur cette toile est vu par tellement de gens que vous ne le savez peut-être même pas et c'est votre caractère unique qui donne à votre travail sa valeur et son impact. Lorsque nous sommes conscients de l'importance de notre vie et du fait qu'elle est étroitement liée à celle des autres dans la société, nous serons plus prudents dans notre façon de vivre. Beaucoup sont trop égoïstes pour considérer les autres, tout ce qu'ils veulent, c'est peindre un tableau qui attire immédiatement l'attention sur eux, mais n'a aucune valeur ni impact durable. Jusqu'à ce que nous voyions la vie différemment, aucune école de leadership, aucune position de leadership, aucun débat ne peut changer la société. Ceux qui ne peuvent pas comprendre ce principe peuvent avoir des qualifications et des titres, mais leur rôle ne ferait aucune différence et n'aurait aucun impact appréciable ou durable, quel que soit le type de formation qu'ils reçoivent. L'erreur que la plupart d'entre nous commettons est que nous continuons à regarder la toile des autres afin d'avoir quelque chose à critiquer alors que notre propre peinture n'est pas terminée. Cela signifie que ceux qui sont censés s'inspirer de nos peintures sont laissés sans surveillance et que notre génération se termine lentement mais sûrement sans nos contributions. Au cours de l'année, tournons notre attention vers notre toile et faisons ce que nous seuls avons la capacité de faire pour améliorer la vie des autres. Passez une bonne journée!


No comments:

Post a comment