Wednesday, 22 January 2020

CULTURE. CHANGE. AFRICAN DEVELOPMENT. - CULTURE. CHANGEMENT. DÉVELOPPEMENT AFRICAIN.


I was talking to an elder who was recently elected to preside over the affairs of his community and when I asked what his vision was, he simple said he wanted to change the culture. Upon further inquiry, he said there was a culture of laziness, nonchalance and wickedness in the community that he wanted to change in order for the community to progress. Culture, they say is the collective fabric that defines a people which means that everybody in life is defined by the culture they permit in their environment. You either succumb to a culture or you create one. Society is dynamic, nothing is eternally engraved in stone. If you see that the culture around you is counterproductive to the development of the community, you have the ability to change that culture starting from your circle of influence. The ability to help people see things differently and to make them understand the import of this change is what we need to bring into a space in which we want to "sell" change. Things do not have to remain how they have been if they have outgrown their usefulness or if they have become corrupted. Most times, all we do is complain when we find that we are faced with growing ills in the society. We forget that we all have spaces that we can influence even if we do not have a big enough platform to change the wider society. I have noticed that the very ills people condemn in government or whatever sphere of society they find themselves in, they also perpetuate or permit in their families, private businesses or immediate environment. Business owners will owe salaries or have inhumane practices in their organisations and then cry out about unfair business policies by government and bigger corporate organisations. Parents would help children falsify information required in forms, pay bribe to get them favours then turn round and expect their children to be perfect citizens. I visited a university in Nigeria where the environment was very beautiful and very neat and I noticed that everyone in what I would consider a mammoth crowd, found a way of disposing their wraps without littering the surroundings which is the usual practice almost everywhere in Nigeria. They have succeeded in creating a different culture in that environment and you too can do the same in your circle of influence if you desire strongly enough to do so. We should not abdicate our responsibilities by believing lies about who we are as Africans. No one is innately lawless like many Africans have been made to believe because we often think that being an African is synonymous with being lawless and filthy. There is nothing that we cannot change if we are passionate enough to give it our all. Next time you see a cultural pattern that is causing more harm than good, start by dissociating yourself from it, then think of what you can do to initiate change.  Enjoy your day!
Je parlais à un aîné récemment élu pour diriger les affaires de sa communauté et quand j'ai demandé quelle était sa vision, il a simplement dit qu'il voulait changer la culture. Après une enquête plus approfondie, il a dit qu'il y avait une culture de paresse, de nonchalance et de méchanceté dans la communauté qu'il voulait changer pour que la communauté progresse. La culture, dit-on, est le tissu collectif qui définit un peuple, ce qui signifie que tout le monde dans la vie est défini par la culture qu'il permet dans son environnement. Soit vous succombez à une culture, soit vous en créez une. La société est dynamique, rien n'est éternellement gravé dans la pierre. Si vous voyez que la culture qui vous entoure est contre-productive pour le développement de la communauté, vous avez la possibilité de changer cette culture à partir de votre cercle d'influence. La capacité d'aider les gens à voir les choses différemment et de leur faire comprendre l'importance de ce changement est ce que nous devons apporter dans un espace où nous voulons "vendre" du changement. Les choses n'ont pas à rester telles qu'elles ont été si elles ont dépassé leur utilité ou si elles sont devenues corrompues. La plupart du temps, tout ce que nous faisons est de nous plaindre lorsque nous constatons que nous sommes confrontés à des maux croissants dans la société. Nous oublions que nous avons tous des espaces que nous pouvons influencer même si nous n'avons pas une plateforme suffisamment grande pour changer la société au sens large. J'ai remarqué que les maux que les gens condamnent au sein du gouvernement ou dans n'importe quelle sphère de la société dans laquelle ils se trouvent, ils perpétuent ou autorisent également dans leurs familles, des entreprises privées ou leur environnement immédiat. Les propriétaires d'entreprise devront des salaires ou adoptent des pratiques inhumaines dans leurs organisations, puis ils dénoncent les politiques commerciales déloyales du gouvernement et des grandes entreprises. Les parents aideraient les enfants à falsifier les informations requises dans les formulaires, à payer un pot-de-vin pour leur obtenir des faveurs, puis à se retourner et à s'attendre à ce que leurs enfants soient de parfaits citoyens. J'ai visité une université au Nigéria où l'environnement était très beau et très soigné et j'ai remarqué que tout le monde dans ce que je considérerais comme une foule gigantesque, a trouvé un moyen de jeter leurs emballages sans joncher l'environnement, ce qui est la pratique habituelle presque partout au Nigéria. Ils ont réussi à créer une culture différente dans cet environnement et vous aussi pouvez faire de même dans votre cercle d'influence si vous le souhaitez assez fortement. Nous ne devons pas abdiquer nos responsabilités en croyant au mensonge qui nous sommes en tant qu’Africains. Personne n'est intrinsèquement anarchique comme on l'a fait croire beaucoup d'Africains parce que nous pensons souvent qu'être Africain est synonyme d'être anarchique et sale. Il n'y a rien que nous ne pouvons pas changer si nous sommes assez passionnés pour tout donner. La prochaine fois que vous verrez un modèle culturel qui cause plus de mal que de bien, commencez par vous en dissocier, puis réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour initier le changement. Bonne journée!


No comments:

Post a comment