Wednesday, 18 December 2019

WE MUST NOT WASTE THE POWER OF MEDIA - NOUS NE DEVONS PAS GÂCHER LA PUISSANCE DES MÉDIAS


We cannot gainsay the power of media. Media is shaping lives in ways unprecedented in history. The amount of time people are spending with stories propagated by media is ever increasing and many are basing their decisions on information received from media. Ideas are being gotten from what we come across on today’s numerous media platforms and most times this not checked for authenticity before people fall in hook, line and sinker. Africans need to see beyond Nollywood and African Home Video productions which replay the lives they already have. These might be good sources of entertainment and education but we have to go beyond this use of media before we become comfortable with mediocrity not leaving much room for inventions, creations and innovations. We need to do something simply because it is good to be done not because there is something we can benefit from doing it. Commercialization of our talent is the worst thing that can happen because it takes our focus from excellence and long-lasting impact to just financial gains. Excellence results in long-lasting gains although it usually takes time to bring financial profits but it does on the long run.
 African Media can help and we need to do more than just meet international best practices. We need to see ourselves as much more than just a news, information, entertainment or social function player. We need to realize that the African Mind is waiting for serious inspiration. That is the reason why every negative or demeaning portrayal of our communities that we release into our airwaves, will only help to discourage the potential of the greatness of the African people. To everyone that has opportunity to use media, we have to be conscious of the huge influence that our work can have on people. With that in mind, especially in this era where we are all in the position to use media even from the comforts of our homes without professional supervision most times, we say: “Let your Imaginations Fly, Create those innovations that you cannot yet physically create, Postulate those theories that seem so impossible, Imagine a world where Africa is King and when you are done, send out that information so the African Kings among us may Rise, Rule and Lead us with Grace to a greater tomorrow, Today”. We all see how things that were previously just considered wild imaginations in futuristic films that have now become daily occurrences of our normal human existence. We need to use the media to help people stretch their imagination and provoke them to go where they have not ever imagined possible. There is so much that we can do with media, let us be more intentional in how we use the enormous opportunities made available by media in our day. Do have a wonderful day!

Nous ne pouvons pas contredire le pouvoir des médias. Les médias façonnent des vies d'une manière sans précédent dans l'histoire. Le temps que les gens passent avec des histoires propagées par les médias ne cesse d'augmenter et beaucoup fondent leurs décisions sur les informations reçues des médias. Des idées sont tirées de ce que nous rencontrons sur les nombreuses plateformes médiatiques d'aujourd'hui et la plupart du temps, l'authenticité n'est pas vérifiée avant que les gens ne tombent dans le crochet, la ligne et le plomb. Les Africains ont besoin de voir au-delà des productions Nollywood et des films et séries africains qui rejouent les vies qu'ils ont déjà. Ceux-ci peuvent être de bonnes sources de divertissement et d'éducation, mais nous devons aller au-delà de cette utilisation des médias avant que nous nous trouvions à l'aise avec la médiocrité ne laissant pas beaucoup de place aux inventions, créations et innovations. Nous devons faire quelque chose simplement parce que c'est bien de le faire, non pas parce qu'il y a quelque chose dont nous pouvons tirer profit. La commercialisation de nos talents est la pire chose qui puisse nous arriver car elle passe de l'excellence et de l'impact durable à de simples gains financiers. L'excellence se traduit aux gains durables, même s'il faut généralement du temps pour générer des bénéfices financiers, mais ça arrive à long terme.

 Les médias africains peuvent aider et nous devons faire plus que simplement respecter les meilleures pratiques internationales. Nous devons nous voir bien plus qu'un simple acteur de l'actualité, de l'information, du divertissement ou de la fonction sociale. Nous devons réaliser que l'esprit africain attend une inspiration sérieuse. C'est la raison pour laquelle chaque représentation négative ou dégradante de nos communautés que nous relâchons dans nos ondes ne fera que décourager le potentiel de la grandeur du peuple africain. Pour tous ceux qui ont la possibilité d'utiliser les médias, nous devons être conscients de l'énorme influence que notre travail peut avoir sur les gens. Dans cet esprit, en particulier à cette époque où nous sommes tous en mesure d'utiliser les médias même depuis le confort de nos maisons sans supervision professionnelle la plupart du temps, nous disons: «Laissez voler votre imagination, Créez ces innovations que vous ne pouvez pas encore créer physiquement , Postulez les théories qui semblent si impossibles, Imaginez un monde où l'Afrique est roi et lorsque vous avez terminé, envoyez ces informations afin que les rois africains parmi nous puissent se lever, gouverner et nous conduire avec grâce vers un plus grand demain, aujourd'hui ». Nous voyons tous comment des choses qui étaient auparavant considérées comme des imaginations sauvages dans des films futuristes qui sont maintenant devenues des événements quotidiens de notre existence humaine normale. Nous devons utiliser les médias pour aider les gens à développer leur imagination et les inciter à aller là où ils n’ont jamais imaginé possible. Il y a tellement de choses que nous pouvons faire avec les médias, soyons plus intentionnels dans la façon dont nous utilisons les énormes opportunités offertes par les médias à notre époque. Passez une merveilleuse journée!

No comments:

Post a comment