Google+ Followers

Monday, 11 January 2016

HOW DO WE SEE OURSELVES? - COMMENT NOUS PERCEVONS NOUS?

I read a statement by Chimamanda  Ngozi Adichie recently  that caught my attention and set me thinking seriously about something that has always been on mind but that I had not given its required attention. “I have found that the older I get, the less interested I am on how the West sees Africa, and the more interested I am in how Africa sees itself”  We are in a position that is well below most of the world in almost all spheres of life but I do not think that it is a genetically permanent position. That some have gone to other planets does not mean that the world has come to an end. That sophisticated smart technologies have been invented does not mean that the world has ended. That driver-less cars have been invented does not mean that the world will come to an end. If this is the view of Africans, there is nothing anyone can do to change that, which means most of all the creativity in Africans would be wasted. Until we start to see that the possibilities in the world are not race or region related, we will remain a consumer continent. Nobody can help you build your dream if you do not believe you have the ability to do so, you have to see it before you can build. Most of us Africans have given up on themselves instead of recognising our creative abilities and harnessing them in order to contribute our quota to human development. It amazes me the way we celebrate any achievement by an African as if a sub-human has finally done something like other members of the human race!



J'ai vu une déclaration de Chimamanda Ngozi Adichie récemment qui a attiré mon attention et m'a fait réfléchir sérieusement sur quelque chose que j'avais toujours à l'esprit, mais que je n'avais pas donné l'attention requise. «Je l'ai découvert que plus je vieillis, le moins intéressé, je suis sur la façon dont l'Occident voit l'Afrique, et plus intéressé, je suis dans la façon dont l'Afrique se voit" Nous sommes dans une position qui est bien en dessous de la plupart du monde dans presque tous sphères de la vie mais je ne pense pas que ce soit une position génétiquement permanente. Que certains sont allés vers d'autres planètes ne signifie pas que le monde est venu à une fin. Que les technologies intelligentes sophistiqués ont été inventés ne veut pas dire que le monde a pris fin. Que les voitures sans conducteur ont été inventés ne signifie pas que le monde viendra à une fin. Si tel est le point de vue des Africains, personne ne peut rien faire pour changer cela, ce qui signifie que la plupart de toute la créativité chez les Africains serait gaspillée. Jusqu'à ce que nous commençons à voir que les possibilités dans le monde ne sont pas liés à une race ou à une région , nous resterons un continent de consommation. Personne ne peut vous aider à construire votre rêve si vous ne croyez pas que vous avez la capacité de le faire, vous devez le voir avant de pouvoir le construire. La plupart d'entre nous africains ont abandonné nous-mêmes au lieu de reconnaître nos capacités créatives et de les exploiter afin de contribuer notre quota au développement humain. C'est amusant la manière dont nous célébrons toute réalisation par un Africain comme si un sous-humaine a finalement fait quelque chose comme les autres membres de la race humaine!

No comments:

Post a Comment