Google+ Followers

Friday, 6 January 2017

SLEEPING ON AN EMPTY STOMACH - DORMIR SUR UN ESTOMACH VIDE

"What comes to my mind when I see this picture is that it shall be impossible to transform people living in food emergency situations or in any other survival emergency situation into warriors, unless they have the gut feeling this combat will help them solve their issue instantly, their only living concern being the former one.
That's why I keep saying that extreme indigence should always be worked out first. 
An empty tummy can never either dream or think but can only cry"- C
écile Thiakane
This is a comment on the article posted on the 3rd of this month on innovation as a true crossroad for African development. Many times it seems like you are facing a brick wall when you discuss innovation and creativity in the African continent because all most people think about here, is survival. In this position, the creative juices of many cease to flow but this is where we also have those who Cecile has described as having the "gut feeling" who are motivated by what they can do to become a solution to these dire situations. Like they say, the same boiling water that hardens an egg softens the potato. As African youths we have to see beyond these hardships and competences and look to how we can use any opportunities at our disposal to make some progress even if it is just arriving at a point mentally where we see ourselves as solutions. Let us look at the possibilities of preventing ourselves and others from sleeping on an empty stomach rather than allowing the situation to take life from us. Remember that one day you may come into a position of leadership; you prepare now not then. Enjoy your day!

«Ce qui me vient à l'esprit quand je vois cette image, c'est qu'il sera impossible de transformer les gens qui vivent dans des situations d'urgence alimentaire ou dans toute autre situation d'urgence de survie en guerriers, à moins qu'ils aient l'intuition que ce combat les aidera à résoudre leur problème instantanément , Leur seule préoccupation vivante étant l'ancienne.
C'est pourquoi je continue à dire que l'indigence extrême doit toujours être élaborée en premier.
Un ventre vide ne peut jamais rêver ou penser, mais ne peut que pleurer "- Cécile Thiakane
Il s'agit d'un commentaire sur l'article publié le 3 de ce mois sur l'innovation comme véritable chemin de croix du développement de l'Afrique. Plusieurs fois, il semble que vous êtes face à un mur de briques quand vous discutez l'innovation et la créativité sur le continent africain parce que tout dont la plupart des gens ici pensent, c'est la survie. Dans cette position, les sucs créatifs de beaucoup cessent de couler, mais c'est là que nous avons aussi ceux que Cécile a décrit comme ayant «l'instinct» qui sont motivés par ce qu'ils peuvent faire pour devenir une solution à ces situations désastreuses. Comme on dit, la même eau bouillante qui durcit un œuf adoucit la pomme de terre. En tant que jeunes africains, nous devons voir au-delà de ces difficultés et des insuffisances et chercher comment nous pouvons utiliser toutes les possibilités à notre disposition pour faire quelques progrès, même s'il s'agit d'arriver à un point mentalement où nous nous voyons comme des solutions. Examinons les possibilités qui nous aideront à empêcher nous et même les autres à dormir sur un estomac vide plutôt que de laisser la situation nous prendre la vie. Rappelez-vous qu'un jour, vous pouvez entrer dans une position de leadership; il faut vous vous préparez maintenant avant d'y arriver. Bonne journée!

2 comments:

  1. This comment has been removed by the author.

    ReplyDelete
  2. Certains comportements irresponsables posent encore un problème de bonne gouvernance et d'allocation de ressources, assez souvent nos états sont défaillants et n'arrivent pas à mettre en œuvre des politiques publiques performantes pour relever les defis suivants : éducation, la santé, les infrastructures, politiques agricoles , accès massif à l'énergie et à une eau potable, réseaux de télécommunications...
    Et c'est en ça, que je dis que sans ces prérogatives on pourra difficilement faire éclore l'entreprenariat et l'innovation...

    ReplyDelete