Google+ Followers

Saturday, 6 July 2013

VICTIM MENTALITY 4 - LA MENTALITE VICTIME 4

We can't talk about the victim mentality without dwelling on one of its most significant characteristics, the person with this attitude is usually a copy cat. There is no originality to his thoughts or actions. The coping is so bad that it does not involve any adaptation to suit his personality type or his environment which makes it very obvious. Since the world is growing smaller, there is no pure way of thinking or lifestyle that is peculiar to a person or a society, but what works and makes this acceptable is the ability to adapt change to suit the person or the society. However, when all we can do is superimpose things we have borrowed on what we originally had, it becomes an awkward situation that is very laughable. Africans have been trying all this while to copy all that others have and trying to do away with their "barbaric" ways of life; the mixture that has come out of this is quite nauseating. Living by the label that others have put on you just hinders your ability to be original which makes you unique. Discover what works for you and pursue it, do not run on another person's lane because that way you will not make it successfully to the finish line. Until we start seeing what others offer us as complementary and not the absolute, our pace will either be very slow or non existent.

Nous ne pouvons pas parler de la mentalité de victime sans s'attarder sur l'une de ses caractéristiques les plus significatives, la personne avec cette attitude est généralement une copie cat. Il n'y a pas d'originalité à ses pensées ou actions. L'adaptation est si mauvais que cela n'implique aucune adaptation en fonction de son type de personnalité ou de son environnement qui le rend très évident. Depuis que le monde est de plus en plus petits, il n'existe aucun moyen pur de la pensée ou de mode de vie qui est propre à une personne ou une société, mais ce qui fonctionne et fait cela acceptable est la capacité à s'adapter au changement en fonction de la personne ou de la société. Cependant, quand tout ce que nous pouvons faire est de superposer des choses que nous avons empruntés sur ce que nous avions à l'origine, il devient une situation délicate qui est très risible. Les africains ont essayé tout ce temps pour copier tous ceux que les autres ont et en essayant de faire disparaître leurs moyens «barbares» de la vie, le mélange qui est sorti de cela est assez nauséabonde. Vivre par l'étiquette que d'autres ont mis sur vous empêche juste votre capacité à être original qui est ce qui vous rend unique. Découvrez ce qui fonctionne pour vous et le poursuivez, ne pas courir sur la voie d'une autre personne parce que de cette façon vous ne la fera pas avec succès à la ligne d'arrivée. Jusqu'à ce que nous commençons à voir ce que les autres nous offrent comme complémentaires et non l'absolu, notre rythme sera soit très lente, voire inexistante.

No comments:

Post a Comment