Google+ Followers

Wednesday, 2 November 2016

FROM HAND TO MOUTH - DE LA MAIN A LA BOUCHE

With more than half of the population of sub-Saharan Africa reportedly living below the poverty line (less than $1.25) a day, the issue of sustainable development is crucial. In most cases people in these communities are said to be living from hand to mouth; but as a friend of mine observed, for most, the hand cannot even reach the mouth. People struggle from meal to meal and even those in the middle class are bugged down by the extended family so, it becomes even difficult for them to stay afloat. Our educational institutions should have this dire situation in mind when planning our curriculum. Most of the present curricula concentrate on preparing people for so-called white collar jobs rather than preparing them to be corporate people as well as entrepreneurs. Being an entrepreneur does not necessarily mean you must own a business but it teaches you how to be someone who identifies a problem and looks for a way to solve it. Until we see the development of Africa as a collective responsibility of we the Africans, development will continue to elude us. Wherever you are always think of ways of improving your present situation and helping those who are willing around you to improve their lives using the knowledge you have. Enjoy your day!


Avec plus de la moitié de la population de l'Afrique subsaharienne vit sous le seuil de pauvreté (moins de 1,25 dollar) par jour, la question du développement durable est cruciale. Dans la plupart des cas, on dit que les gens de ces communautés vivent de la main à la bouche; mais comme une de mes amis a observé, pour la plupart, la main ne peut même pas atteindre la bouche. Les gens luttent de repas en repas et même ceux de la classe moyenne sont écrasés par la famille élargie, donc, il devient même difficile pour eux de rester à flot. Nos établissements d'enseignement devraient avoir cette situation désastreuse à l'esprit lors de la planification de notre programme d'études. La plupart des programmes d'études actuels se concentrent sur la préparation des personnes pour les emplois soi-disant de cols blancs plutôt que de les préparer à être des gens d'entreprise ainsi que des entrepreneurs. Être un entrepreneur ne signifie pas nécessairement que vous devez posséder une entreprise, mais il vous enseigne comment être quelqu'un qui identifie un problème et cherche un moyen de le résoudre. Jusqu'à ce que nous voyions le développement de l'Afrique comme notre responsabilité collective de nous les Africains, le développement continuera à nous échapper. N'importe où que vous vous vous retrouvez essayez toujours de penser aux façons d'améliorer votre situation actuelle et d'aider ceux qui sont disposés autour de vous à améliorer leur vie avec les connaissances que vous avez. Bonne journée!

No comments:

Post a Comment