Thursday, 10 November 2016

DO NOT SUCCUMB - NE SUCCOMBEZ PAS

How do we get up and get going when the situation looks very daunting and hopeless? Do we just lie down and play dead or do we think of ways to approach and overcome the challenges? Until you are in a situation like this you cannot understand. It is easy to talk motivation, it is not that easy to walk the talk. The problem is that those who mentor and coach others sometimes make it seem too easy and begin to blame their clients for lack of cooperation when things do not happen as fast as they should. What most coaches and mentors should not fail to put in the picture is the cultural background. One-size-fits-all programs do not work in the business of helping people do something with their lives. Working with African youths, you discover that most think that there is nothing they can do to become like the technologically advanced world. This mental block is one of the things that those who have to work with youths from these parts would have to give serious attention. This block makes most of them recline and say that so long as they can get by without bothering anyone, life is good enough. We do not need to deceive ourselves or live in a world of make-believe if we want to live for impact. Be honest enough to admit that the mountain is real but be bold enough to seek ways to go through it or make a way around it and live a life of impact. Enjoy your day!

Comment pouvons-nous nous lever et avancer quand la situation semble très désolante et sans espoir? Acceptons-nous simplement la défaite et faisons le mort ou pensons-nous à des façons d'aborder et de surmonter les défis? Jusqu'à ce que vous vous trouvez dans une telle situation, vous ne pouvez pas la comprendre. Il est facile de parler de motivation, il n'est pas si facile de pratiquer le principe. Le problème c'est que les menteurs et les coachs donnent l'impression parfois que c'est une affaire facile et ils commencent à blâmer leurs clients pour le manque de coopération quand les choses ne se passent pas aussi vite qu'ils le voudraient. Ce que la plupart de coachs et de menteurs ne doivent pas manquer de mettre sur la table c'est l'aspect culturel. Les programmes d'une taille unique ne marchent pas quand il s'agit d'aider les gens à faire quelque chose avec leur vie. En travaillant avec les jeunes Africains, vous découvrez que la plupart pensent qu'il n'y a rien qu'ils peuvent faire pour devenir comme le monde technologiquement avancé. Ce blocage mental est l'une des choses que ceux qui ont le devoir de travailler avec des jeunes de ces régions devraient accorder une attention sérieuse. Ce bloc rend la plupart inclinable et ils disent que tant qu'ils peuvent vivre sans déranger personne, la vie est assez bon. Nous n'avons pas besoin de nous tromper ou de vivre dans un monde imaginaire si nous voulons vivre pour l'impact. Soyez assez honnête pour admettre que la montagne est réelle, mais être assez audacieux pour chercher des moyens pour le traverser ou de faire un chemin pour l'encercler et vivre une vie d'impact. Bonne journée!

No comments:

Post a comment