Google+ Followers

Monday, 17 November 2014

CHAMPIONS ARE CONQUERORS 2 - LES CHAMPIONS SONT DES CONQUERANTS 2

“It is not the critic who counts; not the man who points out how the strong man stumbles, or where the doer of the deeds could have done better. The credit belongs to the man who is actually in the arena, whose face is marred by dust and sweat and blood; who strives valiantly; who errs who comes short again and again, because there is no effort without error and shortcoming; but who does actually strive to do the deeds; who knows great enthusiasms, the great devotions; who spends himself in a worthy cause; who at the best knows in the end the triumph of high achievement, and who do at the worst, if he fails, at least fails while daring  greatly, so that his place shall never be with those cold and timid souls who neither know victory nor defeat.” – Theodore Roosevelt

Confronting the issues of life and to come out victorious as a conqueror means that you open yourself up to naysayers and critics that can either derail you or practically stop you in your tracks. The greatest deception any visionary could have is to think that everybody is going to cheer them on.

Champions are conquerors only because they are ready to be “marred by dust and sweat and blood” Whether in the corporate, political or any other domain of life; it is always a dog eat dog scenario and until we understand that our obstacles are not insurmountable, we will give up at the slightest opposition. In the journey to victory and greatness, we will fail severally and must take these as learning curves and not points at which we should quit. It is better to fail while daring the difficult than to sit down at the end of your life and regret why you didn’t try. Champions are conquerors who dare to go where their physical, emotional, educational, gender and all other obstacles said they could not.
photo credit: peter elemi-ecoma


"Il n'est pas le critique qui compte; pas l'homme qui montre comment l'homme fort trébuche ou lorsque l'auteur de l'actes aurait pu faire mieux. Le crédit appartient à l'homme qui est dans l'arène, dont le visage est marqué par la poussière et la sueur et le sang; qui lutte vaillamment; qui trompe qui vient court encore et encore, parce qu'il n'y a pas d'effort sans erreur et défaut; mais qui ne cherche en fait à faire les actes; qui connaît de grands enthousiasmes, les grandes dévotions; qui se donne pour une bonne cause; qui à la meilleure sait à la fin le triomphe d'accomplissement élevé, et qui font au pire, si il échoue, au moins il échoue en osant considérablement, de sorte que sa place ne sera jamais avec ces âmes froides et timides qui ne connaissent ni la victoire ni la défaite. »- Theodore Roosevelt

Faire face aux problèmes de la vie et de sortir victorieux comme un vainqueur vaut dire que vous vous ouvrez aux opposants et aux critiques qui peuvent soit vous faire dérailler ou vous arrêter pratiquement sur vos pistes. La plus grande déception que tout visionnaire pourrait avoir c'est de penser que tout le monde va les encourager.

Les champions sont des conquérants seulement parce qu'ils sont prêts à être "marqué par la poussière et la sueur et le sang" Que ce soit dans l'entreprise, la politique ou tout autre domaine de la vie; c'est toujours scénario des loups qui se mangent et jusqu'à ce que nous comprenons que nos obstacles ne sont pas insurmontables, nous allons abandonner face à la moindre opposition. Dans le voyage de la victoire et de la grandeur, nous échouerons à plusieurs repris et nous devons prendre ceux-ci comme des courbes d'apprentissage et pas de points dont lesquelles nous devrions laisser tout tomber. Il est préférable d'oser ce qui est difficile que d'arriver à la fin de votre vie et de regretter pourquoi vous ne l'avez pas tenté. Les champions sont des conquérants qui osent aller là où leur forme physique, émotionnel, pédagogique, leur sexe et tous les autres obstacles ont dit qu'ils ne pouvaient pas atteindre.

No comments:

Post a Comment