Google+ Followers

Saturday, 26 July 2014

THE TRANS-GENERATIONAL PERSPECTIVE - LA PERSPECTIVE TRANS-GENERATIONNELLE


Working with West Africa Health Organization (WAHO) in the last two years to prepare mentors for their Youth Professionals Internship Program (YPIP) has been very rewarding and challenging. This is a program designed to help young medical professionals to acquire knowledge in countries foreign to them and help them to integrate across the West African sub-region. What we need urgently in Africa are mentoring programs that will help the youths understand what needs to be done for us to progress. This needs to be done before they get into positions where they would be required to make decisions that will move the continent forward. A lot of the older generation is too busy trying to survive or acquire wealth that they leave the younger generation to stumble along the path of life making the same mistakes they made or most times even worse. Africans must realize that life is trans-generational and until we see from that perspective, development will be very slow since every generation will have to go back to the starting block and begin again. Mentoring is something we have neglected for so long and now we are crying about the kind of future we will leave for our children and grandchildren. From the kind of unrest we are experiencing right now in Africa, it is as if the hand of the clock has been turned back to those pre-independence times; militancy and unhealthy rivalry. People talk about youth unemployment yet, these same youths will refuse to take up family trades that can keep them busy until they can get a job or they can even scale the business with new skills and training. Working as an apprentice for your parent during holidays is looked down upon; what most of us need to take off in life is around us and until we allow ourselves to be mentored, we might never discover it.

Travailler avec l'Organisation de la Santé Afrique de l'Ouest (OOAS) dans les deux dernières années à préparer des mentors pour le programme de stage Programme de Stage des Jeunes Professionnels (PSJP) a été très enrichissante et stimulante. Il s'agit d'un programme conçu pour aider les jeunes professionnels de la santé d'acquérir des connaissances dans les pays étrangers et les aider à s'intégrer dans la sous-région Ouest-Africaine. Ce que nous devons de toute urgence en Afrique sont des programmes de mentorat qui aideront les jeunes à comprendre ce que nous devons faire pour les permettre nous de progresser. Il le faut avant qu'ils accèdent à des postes où ils auront la capacité de prendre des décisions qui feront avancer le continent. Un grand nombre de la génération plus âgée est trop occupé à essayer de survivre ou s'enrichir qu'ils laissent la jeune génération de trébucher sur le chemin de la vie et de faire les mêmes erreurs qu'ils ont faites ou la plupart du temps encore pires. Les Africains doivent se rendre compte que la vie est trans-générationnelle et jusqu'à ce que nous voyons cette perspective, le développement sera très lent car chaque génération aura à revenir sur le bloc de départ et recommencer. Le mentorat est quelque chose que nous avons négligé pendant si longtemps et maintenant nous pleurons sur le genre d'avenir que nous allons laisser à nos enfants et petits-enfants. Voyant la nature des problèmes que nous vivons en ce moment en Afrique, c'est comme si la main de l'horloge a été tourné en arrière à ces temps d'avant l'indépendance; le militantisme et la rivalité malsaine. Nous parlons du chômage des jeunes mais, ces mêmes jeunes refusent de prendre les métiers de la famille qui peuvent les soutenir jusqu'à ce qu'ils puissent trouver un emploi ou qu'ils peuvent même le développer avec les nouvelles competences et formation. Travailler comme apprenti pour votre parent pendant les vacances est méprisé; ce que la plupart d'entre nous ont besoin de décoller dans la vie nous entoure et jusqu'à ce que  nous nous permettons d'être encadrés, nous ne pourrions peut-être jamais faire cette découverte.

1 comment: