Google+ Followers

Wednesday, 21 August 2013

CITIZENS' ROUND-TABLE 2 - LA ROUNDE TABLE DES CITOYENS 2

The progress of any society is based on good leadership and good leaders are products of their societies that are made of good citizens. Citizens are as guilty as leaders when it comes to how a society is run because although the leaders are supposed to put structure in place for society to run smoothly, it takes the cooperation of law abiding citizens to make things work. We live in societies especially, in Africa, where all we do is complain about what leadership is not doing when we do not raise a finger to do what we as citizens can to enable the system work. The game of corruption has two major players; the greedy leader and the equally greedy citizen who is the accomplice. When leadership can recruit as many accomplices as possible, corruption finds a very fertile soil to thrive. Some will say it is poverty that makes them accomplices but there are others who poverty have driven to stand against this ill in order to establish long lasting changes for the good of all. Citizens who cooperate with leadership to bring hardship on others are just like the leaders; selfish, greedy and myopic.

Le progrès de toute société repose sur la bonne direction et les bons leaders sont des produits de leurs sociétés qui sont faites de bons citoyens. Les citoyens sont aussi coupables que les dirigeants quand il s'agit de la façon dont une société est dirigée parce que même si les dirigeants sont censés mettre en place la structure de la société pour fonctionner correctement, il faut la coopération des citoyens respectueux des lois pour faire fonctionner les choses. Nous vivons dans des sociétés en particulier, en Afrique, où tout ce que nous faisons, c'est se plaindre de ce que le leadership n'est pas en train de faire quand nous ne soulevons pas le petit doigt pour faire ce que nous en tant que citoyens est possible pour permettre le fonctionnement du système. Le jeu de la corruption a deux joueurs majeurs, le leader gourmand et le citoyen tout aussi avide qui est le complice. Quand le leadership peut recruter autant de complices que possible, la corruption trouve un sol très fertile pour prospérer. Certains diront que c'est la pauvreté qui les rend complices mais il ya d'autres qui ont conduit par la pauvreté à tenir contre ce mal afin d'établir les changements à long terme pour le bien de tous. Les citoyens qui collaborent avec la direction pour apporter des difficultés sur d'autres sont tout comme les dirigeants, égoïste, avide et myope.

No comments:

Post a Comment