Google+ Followers

Friday, 3 March 2017

THE MEDIA AND THE AFRICAN RHETORIC - LES MEDIAS ET LA RHÉTORIQUE AFRICAINE

The Media is a channel, a process to sharing knowledge and this can be used for great good or uncommon evil. Either for gain or loss is beside the point. The point is that what the Media pushes out to the masses it serves is what the masses will consume and return to the media as its output; they have a large input and impact on what productivity a society produces.
 African Media, still in its infancy, has a long way to go in understanding the role that it plays in our societal developmental plans. Every day we see people think that the only members of the media team with developmental impact are the journalists, News Casters and Information agents but they are wrong; extremely wrong. The African media are the writers, the movie makers, the documentary creators and the information distributors. It is not enough to know this as a fact, we need it to be practiced. In life, you cannot claim to be one thing and believe in another; the only person you deceive will be yourself. The African Rhetoric in almost all its avenues is one of Poverty and reliance on others for survival and support for sustenance. When does Africa get to give? When do Africans get to Live? When do Africans get to Be? This has to change! For it to change, the African people need to believe in something greater than themselves, not just a religious call: they need to believe in a better circumstance. - Tanho Attah

Le Médias est un canal, un processus de partage des connaissances et cela peut être utilisé pour un bien grand ou un mal rare. Soit pour le gain ou la perte est sans rapport. Le point est que ce que les médias poussent aux masses qu'il sert est ce que les masses consommeront et retournent aux médias comme sa sortie; ils ont une grande contribution et l'impact sur ce que provoque la productivité d'une société.
 Les médias africains, encore à ses débuts, ont encore un long chemin à parcourir pour comprendre le rôle qu'elle joue dans nos plans de développement sociétal. Chaque jour, nous voyons des gens qui pensent que les seuls membres de l'équipe des médias ayant un impact sur le développement sont les journalistes, les présentateurs et des agents de l'information, mais ils ont tort; extrêmement faux. Les médias africains sont les écrivains, les cinéastes, les créateurs documentaires et les distributeurs d'informations. Il ne suffit pas de savoir cela comme un fait, nous avons besoin qu'il soit pratiqué. Dans la vie, vous ne pouvez prétendre être une chose et croire en une autre; la seule personne que vous trompez sera vous-même. La rhétorique africaine dans presque toutes ses avenues est celle de la pauvreté et la dépendance à autrui pour la survie et le soutien à la subsistance. Quand l'Afrique arrive-t-elle à donner? Quand les Africains arrivent-ils à vivre? Quand les Africains arrivent-ils à être? Cela doit changer! Pour que cela change, l'africain doit croire en quelque chose de plus grand que lui-même, pas seulement un appel religieux: il faut croire à une meilleure circonstance. - Tanho Attah

No comments:

Post a Comment