Google+ Followers

Tuesday, 28 March 2017

GANGRENOUS CORRUPTION! - CORRUPTION GANGRENEUSE!

"The politicians are as corrupt as ourselves. Just that we do not have access to what they plunder. That is why everyone is talking about overhauling our government and political systems but nobody is willing to execute the plan once they get into power...."- Beaton Galafa
No matter what age of young people I work with, the most animated discussions are about corruption. Everybody wants to talk about this subject and they "know" exactly who and what the problem is. However, at the end of it all, we usually realise what this youth activist from Malawi says in this picture. This is the reason why the next generation of Africans have to be made to understand that the fight begins with each of us knowing that we can break this vicious cycle. Even if you cannot solve the problem, you can stop it from growing in your circle of influence. I have always said that leaders are not aliens, they were once citizens and employees before they came into the positions of leadership. Do not wait until you are called a leader to make the change that is within your power effect. If you do not develop a strong hatred for corruption before you become a leader, you will not be able to take a firm stand against it when you are in a position to.
Forward we march and together we can start dreaming ... tomorrow is being built today. Strong foundations are needed to help African youth take charge of the development of a strong and stable future.
Photo Credit : Facebook/Ignite The Youth
"Les politiciens sont aussi corrompus que nous-mêmes, nous n'avons pas accès à ce qu'ils pillent, c'est pourquoi tout le monde parle de la refonte de notre gouvernement et de nos systèmes politiques, mais personne n'est prêt à exécuter le plan une fois qu'ils seront au pouvoir..." - Beaton Galafa
Peu importe l'âge des jeunes avec qui je travaille, les discussions les plus animées portent sur la corruption. Tout le monde veut parler de ce sujet et ils «savent» exactement qui et quel est le problème. Cependant, à la fin de tout cela, nous nous rendons généralement compte de ce que ce militant de la jeunesse du Malawi dit dans cette image. C'est la raison pour laquelle la prochaine génération d'Africains doit être amenée à comprendre que le combat commence avec chacun de nous sachant que nous pouvons briser ce cercle vicieux. Même si vous ne pouvez pas résoudre le problème, vous pouvez l'empêcher de croître dans votre cercle d'influence. J'ai toujours dit que les dirigeants ne sont pas des étrangers, ils étaient autrefois des citoyens et des employés avant qu'ils aient pris les positions de leadership. N'attendez pas jusqu'à ce que vous êtes appelé un leader pour faire le changement qui est dans votre puissance d'effectuer. Si vous ne développez pas une forte haine pour la corruption avant de devenir un leader, vous ne serez pas en mesure de prendre une position ferme contre quand vous êtes en mesure de le faire.
En avant marchons et c'est ensemble que nous pourrons commencer a rêver... demain se construit aujourd'hui. Il faut de fortes fondations pour aider la jeunesse africaine a prendre charge du développement d'un avenir fort et stable.

No comments:

Post a Comment