Google+ Followers

Tuesday, 7 February 2017

ANTA MBOW: A WORTHY EXAMPLE - ANTA MBOW: UN EXEMPLE DIGNE

I said yesterday that today we would take a look at the strength of the average African. What I mean by that is one with strong mental capacity who develops their community by investing in it. Many people will automatically think that investing in a community means having a lot of money, we do not consider the investments of time, care, love and education as worthy investments. Thankfully, my job has been made easier for me today by a post my senegalese friend, Lansana Gagny Sakho, shared on Facebook this morning. I do not have the full story but a senegalese woman, Anta Mbow, has taken it upon herself to care for children in need in her community vis her country. She is the example of passionate people with positive energy investing in her community in spite of the shortcomings of governance that prevail largely in Africa. She is a symbol of hope that will make a few if not many in the next generation to live lives of purpose and service. Strong mental capacity helps us to see what we can do to better any situation we come across because we have the ability to see things others do not notice. We cannot allow the stench and ugliness of the situation to stop us from searching for the treasure that is hidden in the trash. A multiplication of Anta Mbow in our various communities is what is needed to help our society prepare for service which is absent in most African leaders. When you understand service and stewardship before you become a leader, putting structures and systems that work in place is a natural offshoot of your leadership. I salute Anta Mbow and many others who have not allowed the harsh realities of Africa to deter them from helping to build their communities and upcoming generations of our beloved continent.
Photo Credit: Facebook
J'ai dit hier que nous examinerions aujourd'hui la force de l'Africain moyen. Ce que j'entends par là, c'est celui qui a une forte capacité mentale qui développe sa communauté en y investissant. Beaucoup de gens pensent automatiquement que d'investir dans une communauté signifie avoir beaucoup d'argent, nous ne considérons pas les investissements de temps, de soins, d'amour et d'éducation comme des investissements dignes. Heureusement, mon travail m'a été facilité aujourd'hui par un message que mon ami sénégalais, Lansana Gagny Sakho, a partagé sur Facebook ce matin. Je n'ai pas toute l'histoire, mais une femme sénégalaise, Anta Mbow, s'est chargée de s'occuper des enfants dans le besoin dans sa communauté vis-à-vis de son pays. Elle est l'exemple de personnes passionnées avec de l'énergie positive investir dans sa communauté en dépit des lacunes de la gouvernance qui prédominent en grande partie en Afrique. Elle est un symbole d'espoir qui fera quelques-uns, sinon beaucoup dans la prochaine génération à vivre des vies de but et de service. Une forte capacité mentale nous aide à voir ce que nous pouvons faire pour ameliorer les choses dans n'importe situation dont nous nous retrouvons parce que nous avons la capacité de voir les choses que les autres ne remarquent pas. Nous ne pouvons pas permettre à la puanteur et la laideur de la situation de nous empêcher de chercher le trésor caché dans la poubelle. Une multiplication d'Anta Mbow dans nos différentes communautés est ce qui est nécessaire pour aider notre société à se préparer pour le service qui est absent dans la plupart des dirigeants africains. Lorsque vous comprenez le service et l'intendance avant de devenir un chef de file, mettre des structures et des systèmes qui fonctionnent en place est un rejeton naturel de votre leadership. Je salue Anta Mbow et beaucoup d'autres qui n'ont pas permis les dures réalités de l'Afrique pour les dissuader d'aider à construire leurs communautés et les générations à venir de notre continent bien-aimé.

No comments:

Post a Comment