Google+ Followers

Friday, 20 January 2017

TOOL FOR SURVIVAL OR DEVELOPMENT - UN OUTIL DE SURVIE OU DE DEVELOPMENT

Africa has been informally branded as a consumer continent, even her natural resources have to be processed and sold  back to her for consumption. Unfortunately, it does not look like this phenomenon is going to be changing anytime soon. Which brings to mind the way the average african views life; others produce we are content to consume... That is why even our educational system is geared towards survival and not innovation or production. All we want is to make  money to get the basic things in life and if we are fortunate, progress to acquiring the luxuries of life. There is the very strong argument about our totally weak financial institutions when it comes to investment in innovation and entrepreneurship. Be that as it may, the average African, even those who can afford to send their children to developed nations for education, do so for the same commercial reasons. How can we live a good life with what others have sweated to produce for mankind? To make matters worse, we are now integrating or should I say, turning to foreign curricula to make us more marketable abroad. When we will we have Africans whose desire is to make an impact on the African continent in spite of the present realities? At times I wonder if the developed societies fell from the sky or they had to face huge challenges to get to where they are presently. Just wondering... Are we educating ourselves to continue to survive or are we working towards having some relevance in the global stage? Hollywood makes movies that provoke technology to catch up with them and we have seen it work many times; what is our media provoking....

L'Afrique a été informellement marquée comme un continent consommateur, même ses ressources naturelles doivent être traitées et vendues à elle pour la consommation. Malheureusement, ce phénomène n'a pas l'air de ce qui va bientot changer. Ce qui fait penser à la manière dont un Africain moyen aperçoit la vie; D'autres produisent, nous sommes contents de consommer ... C'est pourquoi même notre système éducatif est orienté vers la survie et non l'innovation ou la production. Tout ce que nous desirons est de gagner de l'argent pour obtenir des besoins essentiels de la vie et si nous sommes chanceux, nous progressons à l'acquisition des luxes de vie. Il ya l'argument très fort de nos institutions financières totalement faibles quand il s'agit d'investir dans l'innovation et l'entrepreneuriat. Quoi qu'il en soit, les Africains moyens, même ceux qui peuvent se permettre d'envoyer leurs enfants aux pays développés pour l'éducation, le font pour les mêmes raisons commerciales. Comment pouvons-nous vivre une bonne vie avec ce que d'autres ont transpiré pour produire pour l'humanité? Pour aggraver les choses, nous sommes maintenant intégrer ou devrais-je dire, nous tournons vers les programmes d'études étrangers pour nous rendre plus vendable à l'étranger. Quand aurons-nous des Africains dont le désir est d'avoir un impact sur le continent africain en dépit des réalités actuelles? Parfois, je me demande si les sociétés développées sont tombées du ciel ou qu'elles ont dû faire face aux énormes défis pour arriver là où elles se trouvent actuellement. Je me demande simplement ... Est-ce que nous desirons la formation pour continuer à survivre ou travaillons-nous pour avoir un certain mérite sur la scène mondiale? Hollywood fait des films qui provoquent la technologie pour les rattraper et nous l'avons vu exploité plusieurs fois; Qu'est ce que nos médias provoquent-ils ...?

No comments:

Post a Comment