Google+ Followers

Thursday, 5 January 2017

AFRICA: INFORMATION TECHNOLOGY AND INNOVATION - L'AFRIQUE: LES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET L'INNOVATION

Les technologies de l’information sont devenues indispensables pour la transformation du continent, les dix premiers pays africains du nouvel Indice de développement des TIC 2013, établi par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), sont classés seulement entre la 64e et la 109e place. Améliorer la compétitivité de l’Afrique exigera de prendre de réelles mesures dans deux grands domaines le déficit d’infrastructures et la mise en place de véritables politiques pour favoriser l’innovation.
Les états Africains ont besoin d’un cocktail de politiques et de stratégies qui améliorent la productivité, traitent la question des compétences indispensables et des problèmes d’infrastructure, favorisent l’innovation. Dans des pays comme le Brésil, le Chili, la Chine, le Costa Rica et l’Inde, les gouvernements assument un rôle de chef de file dans l’élaboration de stratégies de compétitivité et de politique d’innovation.

Selon le Global Competition Report 2012-2013, 14 des 20 économies les moins compétitives sont africaines. Cela s’explique entre autre par la précarité des institutions, les avancées technologiques insuffisantes, et une base de compétences étroite pour une économie de l’innovation. Le rapport du Forum économique mondial montre que, bien que l’Afrique et l’Asie en développement aient eu, dans les années 60, une productivité similaire, qui était d’environ 20 USD par heure travaillée, celle de l’Afrique a chuté à environ 12 USD en 2012 et celle de l’Asie en développement s’est envolée pour se situer à environ 40 USD.  La mondialisation, les progrès technologiques rapides et l’intégration dans les chaînes de valeur mondiales, obligent à accroître sans cesse la compétitivité. Mais sans politique d’innovation il est quasiment impossible de s’intégrer à la mondialisation.
Innovation & compétitivité, financement : véritable chemin de croix pour le continent Africain, c’est pourtant une des voies obligées pour positionner le continent sur le chemin d’une véritable croissance génératrice de richesses pour les communautés.
 Lansana Gagny SAKHO
experts@experts-visions.com
‘Nous nous engageons sur des résultats opérationnels’




 Information technology has become indispensable for the transformation of the continent, the top ten African countries of the new ICT Development Index 2013, established by the International Telecommunication Union (ITU), are classified only between 64th and 109th square. Improving Africa's competitiveness will require effective action in two key areas: the infrastructure gap and the implementation of genuine policies to foster innovation.
African states need a cocktail of policies and strategies that improve productivity, address critical skills and infrastructure issues, and foster innovation. In countries such as Brazil, Chile, China, Costa Rica and India, governments play a leading role in developing competitiveness and innovation policy strategies.

According to the Global Competition Report 2012-2013, 14 of the 20 least competitive economies are African. This can be explained, among other things, by the precariousness of the institutions, insufficient technological advances and a narrow base of competences for an innovation economy. The report of the World Economic Forum shows that while Africa and developing Asia had similar productivity in the 1960s, which was about US $ 20 per hour worked, that of Africa fell To about US $ 12 in 2012, and that of developing Asia soared to around US $ 40. Globalization, rapid technological advances and integration into global value chains require continually increasing competitiveness. But without a policy of innovation it is almost impossible to integrate into globalization.
Innovation & competitiveness, financing: a true way of the cross for the African continent, it is nevertheless one of the necessary ways to position the continent on the path of true growth generating wealth for the communities.
Lansana Gagny SAKHO
experts@experts-visions.com
‘Nous nous engageons sur des résultats opérationnels’



No comments:

Post a Comment