Google+ Followers

Wednesday, 11 January 2017

ABORDER 2017 SOUS L’ANGLE DE L’AUDACE - APPROACH 2017 FROM THE ANGLE OF BOLDNESS

Aborder 2017 sous l’angle de l’audace
Notre génération semble avoir baissé les bras, nous regardons tous en spectateurs plus ou moins concernés l’éventail des problèmes qui se succèdent sur le continent et refusons d’avoir une prise sur le temps et sur la marche du monde.
Personne, personne ne changera ce continent à notre place. Nous devons arrêter de pleurer sur notre sort, arrêter la victimisation et être les premiers acteurs des mutations du continent. 2017 pourrait être un prélude, une année charnière où seront posés des jalons qui un jour feront date. C’est le seul vœu que l’on doit souhaiter à la terre mère. Il ne doit même pas s’agir de vœux mais d’actions.
De l’audace, de la passion, de l’engagement, c’est ce qui semble nous manquer, et pourtant nous n’avons pas le choix, nous devons faire bouger les lignes. . Il y a tellement de choses qui pourraient marcher mieux que l’on ne peut pas se permettre de subir le présent et de l’accepter tel quel. La jeunesse, l’explosion démographique, les matières vu sous l’angle d’une opportunité constituent en réalité une menace pour le continent, menace à cause de notre passivité, menace à cause de notre propension à chercher des boucs émissaires à tous nos maux…
Apôtres de la victimisation ils constituent une plaie pour le continent, ils s’arrogent le titre ronflant d’africanistes, experts en tout, consultants internationaux, ils tiennent les mêmes discours depuis les années soixante, vendeurs de rêves, ils s’accrochent à leur fonds de commerce :  APE, Franc CFA, France Afrique, colonialisme. Ils ont fait de la protestation un métier, et pourtant … le monde continue sa marche tranquille vers le progrès social nous marginalisant d’avantage.
Le Continent a besoin d’un cocktail de politiques et de stratégies qui améliorent la productivité, traitent les questions des compétences indispensables et des problèmes d’infrastructure, favorisent l’innovation et la créativité.

Lansana Gagny SAKHO
experts@experts-visions.com

‘Nous nous engageons sur des résultats opérationnels’

APPROACH 2017 FROM THE ANGLE OF BOLDNESS
Our generation seems to have given up, we are all watching as spectators more or less overwhelmed by the range of problems that follow one another on the continent and refuse to take a hold on the time and on the current of the world.
No one, no one will change this continent for us. We must stop crying over our fate, stop victimization and be the first actors in the continent's mutations. 2017 could be a prelude, a pivotal year in which are the milestones that will one day be a milestone. This is the only wish we should wish for mother earth. It is not even a question of vows but of actions.
Boldness, passion, commitment, is what we miss together, and yet we have no choice, we have to push the borders. There is so much that can work better that one cannot afford to endure the present and accept it as it is. The youth, the demographic explosion, the raw materials from the angle of opportunity, the threat because of our passivity, the threat because of our propensity to look for scapegoats for all our evils ...
The experts at victimization constitute a wound for the continent, experts in all, international consultants, have held the same speeches since the sixties, sellers of dreams, cling to their Business: APE , CFA Franc, Franco-Africa, colonialism. They have demonstrated a craft, and yet ... the world continues its quiet march towards social progress, marginalizing us further.
The Hemisphere needs a cocktail of policies and strategies that improve productivity, address critical skills and infrastructure issues, foster innovation and creativity.
Lansana Gagny SAKHO
experts@experts-visions.com


‘Nous nous engageons sur des résultats opérationnels’

No comments:

Post a Comment