Google+ Followers

Friday, 22 May 2015

WE THE CITIZENS...ENGAGING CITIZENS 3 - NOUS LES CITOYENS...ENGAGER LES CITOYENS 3

Empowered citizens are the strength of any society because they help to contribute to improved governance. In whatever sphere of life, one notices that people behave more responsibly when they know they can be held accountable; governance is not different. Whenever we know that there are checks and balances, we tend to think deeply before making decisions so that we are not indicted or in some other instances, so we can be appreciated. Recklessness is a result of not having anyone to be accountable to. When the first hold to accountability, elections, are scuttled, individuals get into power via the survival of the fittest; it makes them to have a kind of affront that is unimagined. Citizens’ empowerment is a task that must be done. Citizens have to take their destiny in their hands by looking for avenues to empower themselves and demand accountability. However, we must understand that demands for accountability should not be confrontational. What we have noticed in parts of Africa is that due to the levels of frustration with government, most demands for social accountability are confrontational. This has not produced desired results so in my opinion, citizens should be educated on how to approach social accountability in such a manner that some degree of trust is built and also in way to prepare them for leadership roles should they be presented with such opportunities.


Les citoyens responsabilisés sont la force de toute société, car ils aident à contribuer à l'amélioration de la gouvernance. Quelle que soit la sphère de la vie, on remarque que les gens se comportent de façon plus responsable quand ils savent qu'ils peuvent être tenus responsables; la gouvernance n'est pas différent. Chaque fois que nous savons qu'il ya des freins et contrepoids, nous avons la tendance à réfléchir profondément avant de prendre des décisions afin que nous ne sommes pas formellement accusés ou, dans certains autres cas, pour que nous puissions être appréciés. L'mprudence est un résultat de n'avoir quiconque à être responsable. Lorsque la première prise de responsabilité, les élections, sont sabordé, les individus prennent le pouvoir par la survie du plus fort; cela leur permet d'avoir une sorte de affront qui est inimaginable. L'autonomisation des citoyens est une tâche qui doit être fait. Les citoyens doivent prendre leur destin dans leurs mains par la recherche de pistes de se responsabiliser et de demander des comptes. Toutefois, nous devons comprendre que les demandes de reddition de comptes ne devraient pas être conflictuel. Ce que nous avons remarqué dans certaines parties de l'Afrique est qu'en raison des niveaux de frustration avec le gouvernement, la plupart des exigences de responsabilité sociale est conflictuelle. Cela n'a pas produit les résultats escomptés donc, à mon avis, les citoyens doivent être éduqués sur la façon d'aborder la responsabilité sociale de telle manière qu'un certain degré de confiance est construit et aussi d'une manière à les préparer pour des rôles de leadership quand ces occasions se présentent.

No comments:

Post a Comment