Google+ Followers

Thursday, 23 October 2014

DO NOT ALLOW YOUR FARM TO LIE FALLOW - NE LAISSEZ PAS VOTRE FERME EN JACHERE

In the region where I come from land is a family inheritance that is guarded very jealously, family members will do anything within their power to keep the territorial inheritance. In fact I did not know how serious this was until recently when my family relocated to the village. I hear all kinds of comments about the family land and what they are doing to keep it within the family. This is not to say they cannot sell some portions to others, even non-natives for development but they still save some portions for the family , even for future generations.
However, when the land is not properly taken care of, others will trespass and develop without the permission of the family and before the family realizes, their land is either totally overrun or there are litigation all over the courts.
My main aim in this discuss is the way that we as Africans blame foreigners for taking over our territorial space; during slavery and colonization, that cry would have been realistic not now. You cannot allow your farm to lie fallow for long periods and complain when others take advantage and cultivate your farm. If you cannot cultivate your farm for whatever reasons, you can lease it to someone who will use it for that period but when you do not show any interest in cultivating your farm, someone else will and this time, it might be completely taken from you since there was no proper agreement and the person cannot be blamed.
We as Africans must learn to value our farm so that we either cultivate it ourselves or we partner with others who are willing to help us, that way the partnership is mutual and the development is profitable to all.
DO NOT LEAVE YOUR FARM FALLOW THEN TURN BACK AND COMPLAIN THAT SOMEONE HAS TAKEN IT FROM YOU.
photo credit: bigindianfarms.com

Dans la région d'où je viens la terre est un héritage familial que l'on garde très jalousement, membres de la famille feront tout en leur pouvoir pour garder l'héritage territorial. En fait, je ne savais pas le degré de l'importance de cet héritage jusqu'à récemment quand ma famille a déménagé au village. J'entends toutes sortes de commentaires au sujet de la terre et ce qu'ils font pour le garder dans la famille. Cela ne veut pas à dire qu'ils ne peuvent pas vendre certaines parties à d'autres, même les non-autochtones pour le développement, mais on doit toujours sauver certaines parties de cet héritage la familial, même pour les générations futures. 

Cependant, quand la terre n'est pas correctement pris en charge, d'autres empiètent et se développer sans la permission de la famille et avant que la famille se rend compte, leur terre est soit totalement dépassement ou il ya des litiges partout dans les tribunaux. 

Mon principal objectif dans ce discours est la façon dont nous les Africains accusent les étrangers pour la prise en charge de notre espace territorial; pendant l'esclavage et de la colonisation, ce cri aurait été réaliste pas maintenant. Vous ne pouvez pas permettre à votre ferme en jachère pendant de longues périodes et se plaindre quand d'autres en profitent pour cultiver votre ferme. Si vous ne pouvez pas cultiver votre ferme pour une raison quelconque, vous pouvez le louer à quelqu'un qui va l'utiliser pour cette période, mais quand vous ne vous présentez pas tout intérêt à cultiver votre ferme, quelqu'un d'autre le faira et cette fois, il pourrait être complètement pris auprès de vous car il n'y avait pas d'accord proprement dite et la personne ne peut être blâmé. 
Nous, les Africains, devons apprendre à valoriser notre ferme afin que nous le cultivons soit nous-mêmes soit nous nous associons avec d'autres qui sont prêts à nous aider, de cette façon le partenariat est mutuelle et le développement profitable à tous. 

NE LAISSEZ PAS VOTRE FERME EN JACHERE PUIS COMMENCEZ A SE PLAINDRE QUAND QUELQU'UN VOUS LE PRENDRE.

Originally shared on www.kabissa.org

No comments:

Post a Comment