Google+ Followers

Saturday, 27 July 2013

THE ENTREPRENEURIAL MIND 10B - L'ESPRIT D'ENTREPRISE 10B

As our closing thoughts on the entrepreneurial mind we want to say that the worst fear of an entrepreneur is leaving his comfort zone. It is a venture that always requires breaking some form of new grounds, if not for everyone, at least for the person who wants to undertake the task. When you discuss your vision with people, a lot of the times you get discouraging remarks; either out of jealousy or out of genuine concern. The best way to go about a new idea is to educate yourself with the experiences of others, then get a trusted mentor that we walk the first important steps with you. Getting out of a zone of relative certainty and security into a territory that is totally or partially new, can be nerve racking. This kind of move is not for the faint of heart, that is why we must be personally convinced of what we want to do in order to be able to weather the storms that will surely present themselves along our paths. The mistake most people make is to think that because you are very passionate about something, everybody else will believe in you and it will be smooth sailing. This is a road less traveled and you will have to make some lonely, painful kilometers on your own before you will have travelling companions that will make the journey easier. Knowledge like this is not to discourage you but to prepare you for this wonderful journey that we as Africans must undertake to reach where others have gone before us.


Comme notre réflexions de fermeture sur l'esprit entrepreneurial, nous voulons dire que la pire crainte d'un entrepreneur est de quitter sa zone de confort. C'est une entreprise qui nécessite toujours casser une certaine forme de nouveaux motifs, si ce n'est pas pour tout le monde, au moins pour la personne qui veut entreprendre la tâche. Lorsque vous discutez votre vision avec les gens, un grand nombre de fois vous entendrez  des remarques décourageants , soit par jalousie soit raison de vraie sympathie. Le meilleur moyen d'aller sur une nouvelle idée est de vous sensibiliser à l'expérience des autres, puis obtenir un mentor de confiance qui vous accompagnrait pendat les premières étapes importantes. Sortir d'une zone de certitude et de sécurité relative vers un territoire qui est totalement ou partiellement nouvelle, peut être éprouvant pour les nerfs. Ce type de mouvement n'est pas pour les faibles de cœur, c'est pourquoi nous devons être personnellement convaincus de ce que nous voulons faire pour être en mesure de survivre les tempêtes qui va sûrement se présenter au long de nos chemins. L'erreur de la plupart des gens est de penser que parce que vous êtes très passionné par quelque chose, tout le monde va croire en vous et ce sera la voile en douceur. Il s'agit d'une route moins voyagee et que vous aurez à faire quelques kilomètres, douloureuses solitaires sur votre propre avant que vous aurez compagnons qui rendront le voyage plus facile voyage. Connaissance comme celle-ci ce n'est pas pour vous décourager, mais pour vous préparer à ce merveilleux voyage que nous, les Africains doivent s'engager à atteindre là où d'autres ont fait avant nous.

No comments:

Post a Comment