Google+ Followers

Friday, 9 December 2016

BENEVOLENCE AND THE SENSE OF DEPENDENCE - LA BIENVEILLANCE ET L'ESPRIT DE DEPENDENCE

I heard someone say recently that most third world countries have the habit of looking for benevolence. He went on to say something that I totally agree with; this attitude stems from always having a sense of dependence. When you do not believe in your ability to be part of the solution, you cannot become a part no matter what you have and where you are. The average african, home and abroad, is always looking for help even when they have resources around them to do something about a given situation. We do not have the mindset of collaboration, we are always looking for someone we can ask for help. If we have to go anywhere, we need to begin to accept responsibility for our growth and start to initiate and innovate. If you cannot look around you to use what you have to start your journey, no one will be willing to collaborate with you to accomplish your vision. Stop looking for people to latch unto and rather develop what you can then look for people to partner with you to take it further. No serious person is ready to go into partnership with someone who brings nothing to the table. It is time to stop this attitude of begging to survive. The aid we think we are getting is nowhere near what our inability to develop our resources is allowing the stronger nations siphon from us. We need to grow up, stop gripping and do something with what we have. Enjoy your weekend!
Photo Credit : Originally shared by Oli a on Google+

J'ai entendu quelqu'un dire récemment que la plupart des pays du tiers monde ont l'habitude de chercher la bienveillance. Et puis il a dit quelque chose dont je suis entièrement d'accord; Cette attitude découle toujours de l'esprit de dépendance. Lorsque vous ne croyez pas à votre capacité à faire partie de la solution, vous ne pouvez pas en devenir une partie, peu importe ce que vous avez et où vous êtes. L'africain moyen, chez lui et à l'étranger, est toujours à la recherche d'aide même quand ils ont des ressources autour d'eux pour faire quelque chose concernant une situation donnée. Nous n'avons pas l'esprit de collaboration, nous sommes toujours à la recherche de quelqu'un de qui nous pouvons demander de l'aide. Si nous voulons avoir du progrès quelconque, nous devons commencer à accepter la responsabilité de notre croissance et commencer à initier et à innover. Si vous ne pouvez pas regarder autour de vous pour utiliser ce que vous avez pour commencer votre voyage, personne ne sera prêt à collaborer avec vous pour accomplir votre vision. Arrêtez de chercher les gens sur qui vous accrocherez-vous et plutôt développer ce que vous pouvez et chercher des gens à vous associer pour le développer davantage. Aucune personne sérieuse n'est prête à entrer en partenariat avec quelqu'un qui n'apporte rien à la table. Il est temps d'arrêter cette attitude de mendicité pour survivre. L'aide que nous pensons obtenir ne se rapproche nullement de ce que notre incapacité à développer nos ressources permet aux nations plus fortes de nous siphonner. Nous devons grandir, arrêter de saisir et faire quelque chose avec ce que nous avons. Passe un bon weekend!

No comments:

Post a Comment