Google+ Followers

Monday, 2 May 2016

CONSTITUENCY PROJECTS? - LES PROJETS DE CIRCONSCRIPTION?

There are some terms that I hear these days that are quite surprising to me because I thought that they were just a part of political parlance but had no real relevance. Due to my present place of abode, I have in the past two years seen in a way that I previously only imagined how a great percentage of Nigerians really suffer. The sad thing is I have also realised just how little effort is needed to meet their basic needs. It is not rocket science, all that is needed is a heart that is connected to the people. Unfortunately, due to their state of ignorance and financial hardship, they trade their "birthright for a pot of pottage" during the elections. The politicians know this and they relish in it; the longer the people stay in this state, the better it is for their political foolishness.Years ago, one of the judges at an award event Joseph's Place, Nigeria organised, said until we get to the grassroot, we have not done anything. I am living the reality of that situation now, these are people who have been almost completely marginalised. If this new song of "consistency projects" is something of any importance, I believe the situation would be different for these people in the suburbs. They are a forgotten people bringing up a generation that has no hope whatsoever except as recruits for political thuggery and abandoned single mothers. The closest to this concept that I can remember is a lady legislator who used to distribute school materials to her constituents when the school year was about to begin. We have abandoned projects littered all over the place by successive governments, constituency projects are a figment of the imagination of those supposed to carry them out. I rest my case with apologies to those who have completed invisible constituency projects. Thanks to my readers for allowing me to digress a bit. Enjoy your week!
Il y a quelques termes que j'entends ces jours-ci qui sont tout à fait surprenant pour moi parce que je pensais qu'ils étaient juste une partie du langage politique mais n'avait aucune signification réelle. En raison de mon lieu actuel de résidence, j'ai dans les deux dernières années, vu d'une manière que je n'avait jamais imaginé comment un grand pourcentage de Nigérians souffrent vraiment. Le plus triste c'est que j'ai rendu compte du peu d'effort  nécessaire pour répondre à leurs besoins de base. C'est pas sorcier, tout ce qui est nécessaire est un cœur qui est connecté au peuple. Malheureusement, en raison de leur état d'ignorance et de difficultés financières, ils font le commerce de leur "droit d'aînesse pour un pot de lentilles" pendant les élections. Les politiciens le savent et ils en savourent; plus les gens restent dans cet état, le mieux cela serait pour leurs folie politique. Il ya quelques années, l'un des juges lors d'un événement de remise des prix que Joseph's Place, Nigeria a organisé, a dit que jusqu'à ce que nous arrivons à la population rurale, nous n'avons rien fait. Je vis la réalité de cette situation maintenant, ce sont des gens qui ont été presque complètement marginalisés. Si cette nouvelle chanson de «projets de circonscription" est quelque chose d'aucune importance, je crois que la situation serait différente pour ces personnes dans les banlieues. Ils sont un peuple oublié apportant une génération qui n'a aucun espoir sauf de devenir des recrues pour le banditisme politique et les mères célibataires abandonnées. Le plus proche de ce concept qui me viens à l'esprit est une législatrice qui avait l'habitude de distribuer des matériels scolaires à ses électeurs au commencement de l'année scolaire. Nous avons abandonné les projets jonchées partout par les gouvernements successifs, les projets de circonscription sont le fruit de l'imagination de ceux qui sont censés les mener à bien. Je reste mon cas avec mes excuses à ceux qui ont réalisé des projets de circonscription invisibles. Merci à mes lecteurs pour m'avoir permis d'ouvrir une parenthèse un peu. Profitez de votre semaine!

No comments:

Post a Comment