Google+ Followers

Thursday, 1 October 2015

HAPPY INDEPENDENCE, MY NIGERIA! - BON ANIVERSSAIRE - MON NIGERIA!

Happy Independence! Some are wondering why we should even bother and I don't really blame them. On the other hand, why not? Nigeria has come a very long way whether we seem to be going backwards or not; there are two ways of looking at a drinking glass, they say, either you see it half full or half empty. I am one of those who have chosen to see the glass half full because I know that after this recycling madness, a people would arise to take this nation forward: the youths. Those of us in this category, and I can see a lot of people rising to this challenge, have made up our minds to help the next generation take over. I SALUTE YOU ALL.
We cannot afford to continue the madness, we have to take our destiny in our own hands and do whatever
is in our power to bring the good out of all the gloom that is around us. In order to do this we have to criticize but do less of that and think about what we can do with what we and where we are. This means if you can talk or read or make friends, you can make a difference. Think more and criticize less and you would soon discover that there is something you can offer in the direction of change to benefit all. THANK YOU ALL.

 Heureux Indépendance ! Certains se demandent pourquoi il faudrait même pas la peine et je ne leur blâme vraiment pas . D'autre part, pourquoi pas? Le Nigeria a parcouru un très long chemin meme s'il nous semble un trajet en arrière ou pas; il ya deux façons de voir un verre à boire, dit on, soit vous le voyiez à moitié plein ou à moitié vide. Je suis un de ceux qui ont choisi de voir le verre à moitié plein, parce que je sais qu'après cette folie de recyclage, un peuple se poseraient à prendre cette nation de l'avant: les jeunes. Ceux d'entre nous dans cette catégorie, et je commence à  voir beaucoup de gens qui relevent ce défi, qui ont décidé d'aider la prochaine génération à prendre le relais. JE VOUS SALUE!
Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer cette folie, nous devons prendre notre destin dans nos propres mains et faire tout est en notre pouvoir pour apporter la bonne sur toute la tristesse qui est autour de nous. Pour ce faire, nous devons critiquer, mais faire moins de cela et penser à ce que nous pouvons faire avec ce que nous et où nous sommes. C'est à dire si vous pouvez parler ou pouvez lire ou pouvez se faire des amis, vous pouvez faire une différence. Pensez plus et critiquez moins et vous découvrez
bientôt  qu'il ya quelque chose que vous pouvez offrir à la direction du changement au bénéfice de tous. MERCI À TOUS.

No comments:

Post a Comment