Google+ Followers

Tuesday, 6 January 2015

BETWEEN THE DEVIL AND THE DEEP BLUE SEA - ENTRE LE DIABLE ET LA MER

Many times in life we are faced with decisions that people refer to as being between “the devil and the deep blue sea” In these sort of situations, extra care has to be taken so as to make a difficult but necessary decision, at times, it may even be a matter of life and death.
In my opinion, most elections these days are in this category. Many people who present themselves for elective offices especially in developing countries, think that politics is a form of entertainment. They want fame and fortune and they do not have enough creative talents to compete in the entertainment industry so they try to find these in politics. Pardon my ignorance but I think that many of those who run for offices have no clue what governance is all about. The most fundamental object of governance- the citizenry- is something they do not have any connection to or any affection for. If this is so, why do they continue in their foolishness?
Elections are around the corner in Nigeria and we the citizenry have no idea about what we are going to get at the end of the day #Election 2015. All we hear is the foolishness that goes on about what they have or do not have in their bank accounts, as if that means anything to anybody.
How am I supposed to make up my mind by knowing if it is farmers that contributed their products to their electioneering campaign or it was millionaires?
In fact the most foolishly amazing issues of this bizarre behaviour are the self-proclaim supporters or do they call themselves fans , who help them to propagate this foolishness rather ask pertinent questions that can help people make up their minds.

Social media just adds fuel to the fire and nauseates those who are looking for a way to make some sense of this rubbish they call ruling party and opposition party. I hope that as the days go by some proper reasons would be given for why we should elect one candidate over the other in all the available offices.

blog.kabinata.com
Plusieurs fois dans la vie, nous sont confrontés à des décisions que les gens se réfèrent comme étant entre «le diable et la mer d'un bleu profond" Dans ce genre de situations, les soins supplémentaires doit être prise de manière à prendre une décision difficile mais nécessaire, à certains moments, il peut même être une question de vie et de la mort.
À mon avis, la plupart des élections ces jours-ci sont dans cette catégorie. Beaucoup de gens qui se présentent pour les postes électifs en particulier dans les pays en développement, pensent que la politique est une forme de divertissement. Ils veulent la gloire et la fortune et ils ne ont pas suffisamment de talents créatifs pour concurrencer dans l'industrie du divertissement afin qu'ils essaient de les trouver dans le domaine politique. Pardonnez mon ignorance, mais je pense que beaucoup de ceux qui courent pour les positions ne ont aucune idée de ce qu'est la gouvernance. L'objet le plus fondamental de la gouvernance- les citoyens- est quelque chose avec laquelle ils n'ont pas de connexion ni aucune affection. Si c'est le cas, pourquoi continuent-ils dans leur folie?
Les élections sont autour du coin au Nigeria et nous les citoyens n'ont aucune idée de ce que nous allons faire à la fin de la journée #Election 2015. Tout ce que nous entendons est la folie qui se passe sur ce qu'ils ont ou ne ont pas dans leur comptes bancaires, comme si cela signifie quelque chose pour tout le monde.
Comment suis-je censé faire ma décision en sachant  si ce sont les agriculteurs qui ont contribué leurs produits à leur campagne électorale ou il était millionnaires?
En fait, les questions les plus follement incroyable de ce comportement bizarre sont les partisans auto-proclament ou bien ils se appellent fans, qui les aident à propager cette folie plutôt de poser des questions pertinentes qui peuvent aider les gens à prendre leur décision.
Les médias sociaux ne fait qu'ajouter huile sur le feu et écœure ceux qui sont à la recherche d'un moyen de donner un sens à ces ordures qu'ils appellent le parti au pouvoir et le parti d'opposition. J'espère que au furet mesure queles jours passent quelques raisons appropriées serait donnée pour pourquoi nous devrions élire un candidat au lieu d'un autre pour tous les positions disponibles.


No comments:

Post a Comment