Thursday, 16 January 2020

AFRICA'S DEVELOPMENT. THE GIRL-CHILD. POPULATION EXPLOSION. - DÉVELOPPEMENT DE L'AFRIQUE. LA FILLE. EXPLOSION DÉMOGRAPHIQUE.


It is funny how something that you think you are really not interested in can become something that keeps you awake at night. I have never really looked at the girl-child issue as “my thing” until something that has been nudging me actually stole my sleep last night. It has finally dawned on me that without paying adequate attention to the development of the girl-child, Africa will not win the war against underdevelopment. In recent times, Africa’s mounting demography and its attendant challenges have been in the spotlight. In ancient Africa, having a large number of children was not a problem; they were the workforce and military might of their communities. Responsibilities were understood and parents as well as elders undertook the job of raising their children with all the diligence that was required. A growing population was never an issue at that time, everyone understood their roles. What has changed is that society has evolved from having a communal workforce and most parents have abdicated their responsibilities. As if that was not enough damage, babies are now giving birth to babies that are raised solely by these babies. How bad can this get? An alarming percentage of teenage girls, especially in the rural areas, are single mothers with no care even from their immediate families. We now have growing number of grandmothers in their thirties. This vicious cycle has to be addressed if Africa has any intention of making a headway. Illiterate, underage and confused mothers and children, spell disaster for this continent. The real problem is not the number of births, it is those having these babies and the circumstances in which they are raising them that are monsters threatening the very existence of this continent. Until women stop seeing themselves only as sex objects and “baby mamas”, we are in big trouble. Even if you empower people economically and academically who have no value for themselves, you only help them have acquire better capacity to be foolish- whatever that means... We need to sit up and do something about helping the girl-child understand her value and place in nation building. Until she understands her importance and her place, we are going to keep debating population explosion until we lose all sense of what the real issue is without accomplishing anything to help find a solution to the problem. Do have a great day!

C'est marrant de voir comment quelque chose qui ne vous intéresse vraiment pas peut devenir quelque chose qui vous tient éveillé la nuit. Je n'ai jamais vraiment considéré le problème des filles comme «mon truc» jusqu'à ce que quelque chose qui m'a poussé me dérobe mon sommeil la nuit dernière. J'ai finalement compris que sans accorder une attention suffisante au développement de la petite fille, l'Afrique ne gagnerait pas la guerre contre le sous-développement. Ces derniers temps, la démographie croissante de l’Afrique et les défis qui en découlent ont été mis en lumière. Dans l'Afrique ancienne, avoir un grand nombre d'enfants n'était pas un problème; ils étaient la force de travail et militaire de leurs communautés. Les responsabilités ont été comprises et les parents ainsi que les aînés ont entrepris d'élever leurs enfants avec toute la diligence requise. Une population croissante n'a jamais été un problème à cette époque, tout le monde comprenait leur rôle. Ce qui a changé, c'est que la société est passée d'une main-d'œuvre communautaire et la plupart des parents ont abdiqué leurs responsabilités. Comme si cela ne suffisait pas, les bébés donnent maintenant naissance à des bébés qui sont élevés uniquement par ces bébés. À quel point ce phénomène, s'arrêterait-il de nous pousser vers le catastrophe? Un pourcentage alarmant d'adolescentes, en particulier dans les zones rurales, sont des mères célibataires sans soins, même de la part de leur famille immédiate. Nous avons maintenant un nombre croissant de grands-mères dans la trentaine. Ce cercle vicieux doit être combattu si l'Afrique a l'intention de faire des progrès. Des mères et des enfants analphabètes, mineurs et confus, sont synonymes de catastrophe pour ce continent. Le vrai problème n'est pas le nombre de naissances mais ce sont ceux qui ont ces bébés et les circonstances dans lesquelles ils les élèvent qui sont des monstres menaçant l'existence même de ce continent. Jusqu'à ce que les femmes cessent de se voir uniquement comme des objets sexuels et des «mamans de bébés», nous avons de gros problèmes. Même si on donne le pouvoir économique et académique aux gens qui n'ont aucune valeur pour eux-mêmes, vous ne les aidez qu'à acquérir une meilleure capacité à être stupide - quoi que cela signifie ... Nous devons nous asseoir et faire quelque chose pour aider la petite fille à comprendre sa valeur et place dans la construction de la nation. Jusqu'à ce qu'elle comprenne son importance et sa place, nous allons continuer à débattre de l'explosion démographique jusqu'à ce que nous perdions tout sens de la véritable question sans rien faire pour aider à trouver une solution au problème. Passez une bonne journée!


No comments:

Post a comment