Google+ Followers

Saturday, 24 September 2016

IDENTITY MATTERS! - L'IDENTITE COMPTE!

Bitter experiences like slavery and colonisation are integral parts of life; the strong will always prey on the weak. Is it right? Well...however we perceive it, we will live with this reality as long as we are human beings. Even when the weak escape and become strong, the "natural thing" is for them to look for the weak to prey on. Slavery and colonisation have been major dark periods in the history of Africans. I once heard someone say you do not buy a slave, you make a slave. To make a slave, you break the psyche of a man. However, even in that darkness light can still stream from the heart if one holds on to what is important; identity. If we do not know who we are, anyone can make us a slave to something and we would live under the colonial influence of that person or society. Slavery and colonization are not only as seen in what was done to the Africans, anytime you allow your life to be controlled by someone else or another culture, you have allowed yourself to be colonized or enslaved. It is no longer popular to go to slave markets but people are now being lured into situations in all spheres of life where they submit the control of their lives to others or systems. All the oppressor needs to do is make you believe that you and your ways have no relevance to society. Know who you are and watch what your choices are so you do not come under the complete control of others. Enjoy your weekend!
Photo Credit : FB/Spot Imagery

Les expériences amères comme l'esclavage et la colonisation font partie intégrante de la vie; les forts auront toujours des proies sur les faibles. Est ce bien? Eh bien ... mais peu importe la façon dont nous le percevons, nous allons vivre avec cette réalité aussi longtemps que nous sommes des êtres humains. Même lorsque les faibles qui se libèrent et deviennent forts, la «chose naturelle» est pour eux de chercher les faibles de faire les proies. L'esclavage et la colonisation ont été grandes périodes sombres de l'histoire des Africains. J'ai entendu quelqu'un dit une fois qu'on n'achète pas un esclave, on fait un esclave. Pour faire un esclave, vous cassez la psyché d'un homme. Cependant, même dans cette obscurité la lumière peut encore flux du cœur si l'on tient à ce qui est important; l'identité. Si nous ne savons pas qui nous sommes, quelqu'un d'autre peut nous faire un esclave de quelque chose et nous vivrions sous l'influence coloniale de cette personne ou de cette société. L'esclavage et la colonisation ne sont pas seulement comme on le voit dans ce qui a été fait aux Africains, à tout moment que vous permettez à votre vie d'être contrôlé par quelqu'un d'autre ou d'une autre culture, vous risquez d'être colonisé ou réduit en esclavage. Il n'est plus populaire d'aller aux marchés d'esclaves, mais les gens sont maintenant attirés dans des situations à travers tous les domaines de la vie où ils soumettent le contrôle de leur vie aux autres ou ou aux systèmes étrangers. Tout que l'oppresseur doit faire est de vous faire croire que vous et vos voies ne sont pas pertinentes pour la société. Sachez qui vous êtes et examinez quels sont vos choix afin que vous ne venez pas sous le contrôle total des autres. Passe un bon weekend!

No comments:

Post a Comment