Google+ Followers

Friday, 27 November 2015

MentorAfrica: TALK TO US! - NOUS PARLEZ!

MentorAfrica: TALK TO US! - NOUS PARLEZ!: Life is full of great opportunities and only those who discover this will become successful in life. The youths of our generation should sta...

TALK TO US! - NOUS PARLEZ!

Life is full of great opportunities and only those who discover this will become successful in life. The youths of our generation should stand up and do things with their own hands rather than wait endlessly for government for employment. "Youths, let's go back to Agriculture. Agriculture may look unpleasant but look beyond that and make a better life and a better society". One of the things I often tell myself is that where it is all bad, it should be made good and if it is all good, it could be made better. Better is not enough until it is at its best. The land is for us to plough not to plunder.
Contribution was sent in by Collins Konyehi; konyehicollins @gmail.com. We would also like to hear from youths from any where, articles can be in English or French. Looking forward to your inspiring stories.

La vie est pleine de grandes opportunités et seulement ceux qui découvrent cela qui aurait le Succès dans la vie. Les jeunes de notre génération doivent se lever et faire des choses avec leurs propres mains plutôt qu'attendre le gouvernement indéfiniment pour l'emploi. «Les jeunes, revenons nous à l'agriculture. L'agriculture peut sembler désagréable, mais regarder au-delà et faire une vie meilleure et une société meilleure". Une des choses que je me dis souvent c'est que lorsque tout est mauvais, il devrait être le bon et si il est tout bon, il pourrait devenir mieux. Mais même mieux n'est pas suffisant, il faut continuer jusqu'à ce qu'il soit à son meilleur. La terre est pour nous de cultiver pas à piller. Cette contribution a été envoyée par Collins Konyehi; konyehicollins @ gmail.com. Nous aimerions aussi entendre les jeunes de partout, les articles peuvent être rédigés en anglais ou en français. Nous attendons vos histoires inspirantes.



Tuesday, 24 November 2015

Saturday, 14 November 2015

MentorAfrica: PUSH... - POUSSEZ...

MentorAfrica: PUSH... - POUSSEZ...: One of the commands a woman in labour hears as she tries to bring a baby into the world is "push" This is repeated at intervals th...

PUSH... - POUSSEZ...

One of the commands a woman in labour hears as she tries to bring a baby into the world is "push" This is repeated at intervals that are determined by the midwife or the urge to push given by the contractions as the baby fights its way out of what has been its abode for about nine months. If these commands and urges are ignored it can be a disastrous affair for the baby, the mother or both even resulting in death in some cases. The reason the baby wants to come out that desperately is that it has outgrown that environment and that level of existence. Many of us are in a position were we get these commands from information or urges from our environment but we refuse to respond and then wonder why things are not progressing in our lives. The only way to make progress in life is to push the existing boundaries and move on to the next level. Most people want success but they are not ready to do what it takes to enlarge their frontiers. What would happen if we ignored the opportunities life presents because they are laced with difficulties? No growth is painless, ask the grass blade that sprouts defying the hard soil. Nobody achieved any growth without pushing through; don't sit down and wait for life to serve you dinner, roll up your sleeves and get to work. Push and keep pushing until the boundaries give way; ask those who have succeed in life, their story won't be different. PUSH...
Photo Credit: integral-options.blogspot.com


Une des commandes qu'une femme en travail entend comme elle tente d'apporter un bébé dans le monde est "poussez" Cette opération est répétée à des intervalles qui sont déterminés par la sage-femme ou l'envie de pousser donnée par les contractions engendré par le bébé qui se bat pour sortir d'un environment qui a été sa demeure pendant environ neuf mois. Si ces commandes et les pulsions sont ignorés, il peut être une affaire désastreuse pour le bébé, la mère ou les deux, même entraînant la mort dans certains cas. La raison le bébé veut sortir si désespérément est qu'il a dépassé cet environnement et même ce niveau de l'existence. Beaucoup d'entre nous sont dans une telle position nous obtenons ces commandes à partir d'informations ou les poussées venant de notre environnement, mais nous refusons de répondre et puis nous nous demandons ensuite pourquoi les choses ne progressent pas dans nos vies. La seule façon de faire du progrès dans la vie est de repousser les limites existantes et de passer au niveau suivant. La plupart des gens veulent le succès, mais ils ne sont pas prêts à faire ce qu'il faut pour élargir leurs frontières. Qu'arriverait-il si nous continuons d'ignorer les opportunités que la vie nous présente parce qu'ils sont lacées avec des difficultés? Aucune croissance est sans la peine, demandez à la lame de l'herbe qui pousse défiant le sol dur. Personne n'atteint une croissance quoique se soit sans s'enfoncer; ne vous vous asseyez pas et en attendant que la vie pour vous servir le dîner, retroussez vos manches et vous mettrz vous au travail. Poussez et maintenez la pression jusqu'à ce que les frontières cèdent; demandez à ceux qui ont réussi dans la vie, leur histoire ne sera pas différent. POUSSEZ...

Tuesday, 3 November 2015

MentorAfrica: DON'T JUST SIT THERE...VOLUNTEER! - NE RESTEZ PAS ...

MentorAfrica: DON'T JUST SIT THERE...VOLUNTEER! - NE RESTEZ PAS ...: In my discussion with the youths, the problem of employers asking for experience often comes to the fore. Most employers of labour do not wa...

DON'T JUST SIT THERE...VOLUNTEER! - NE RESTEZ PAS LA...S'ENGAGEZ COMME VOLONTAIRE!

In my discussion with the youths, the problem of employers asking for experience often comes to the fore. Most employers of labour do not want take on anyone who has not been engaged in some form of related activity. People roam the streets with their credentials until they almost drop dead, others stay at home , watch TV or some other forms of entertainment while others even go into depression or crime. I do not want to make light of this very serious, sometimes life threatening situation but I want to point out that there are other ways out. Life does not always give us what we want, we take what we want from life and that takes, wisdom, vision and determination. These are words that do not exist in the life of many people who are in this kind of situation who are feeling that life, the government or some others owe them their existence. Like I tell those who care to listen, if you can volunteer your skills, you will get the experience that is required. There are places close to you where you can walk to and offer to volunteer where you do not any transport fare to get to. If you get one of such places which at times can difficult in developing societies like ours where there is a lot of distrust, opportunities would open up for you and those you volunteered for would be able to give you the referrals you need. Some would say they do not want people to use them, well that should not be your business if you equate "use" to experience. When you are actively doing something, you improve your skills one way or another and you save yourself from self-pity, depression and low self-esteem. Don't just sit there... go out and volunteer.

Dans ma discussion avec les jeunes, le problème des employeurs qui demandent l'expérience vient souvent à l'avant-plan. La plupart des employeurs de main-d'œuvre ne veulent pas prendre quelqu'un qui n'a pas été engagé dans une certaine forme d'activité connexe. Les gens parcourent  les rues avec leurs certificats jusqu'à ce qu'ils tombent presque mort, d'autres restent à la maison, regarder la télévision ou d'autres formes de divertissement tandis que d'autres vont même dans la dépression ou de la criminalité. Je ne veux pas prendre à la légère cette situation très grave, parfois mortelle, mais je tiens à souligner qu'il existe d'autres moyens de s'en sortir. La vie ne nous donne pas toujours ce que nous voulons, nous prenons ce que nous voulons de la vie et cela faut, la sagesse, la vision et la détermination. Ce sont des mots qui n'existent pas dans la vie de beaucoup de gens qui sont dans ce genre de situation qui se sentent que la vie, le gouvernement ou d'autres leur doivent leur existence. Comme je dis à ceux qui prennent soin d'écouter, si vous pouvez proposer vos compétences, vous obtiendrez de l'expérience qui est nécessaire. Il ya des endroits près de chez vous où vous pouvez atteindre en marchant pour offrir vos serviceen s'engageant comme volontaire. Si vous obtenez l'un de ces lieux qui peuvent parfois être difficile a trouver dans les sociétés en voie de développement comme le nôtre où il ya beaucoup de méfiance, les possibilités ouvrirait pour vous et ceux chez qui vous avez offert les services volontaires  serait en mesure de vous donner les références dont vous en avez besoin. Certains diront qu'ils ne veulent pas que les gens les utilisent, ainsi cela ne devrait pas être votre affaire si vous assimilez "l'utilisation" à l'expérience. Lorsque vous faites activement quelque chose, vous améliorez vos compétences d'une façon ou d'une autre et vous vous sauver de l'apitoiement sur soi,  la dépression et d'une faible estime de soi. Ne restez pas là ... sortir et s'engagez comme volontaire.