Google+ Followers

Tuesday, 29 April 2014

MentorAfrica: U-TURNS 3 - LES DEMI-TOURS 3

MentorAfrica: U-TURNS 3 - LES DEMI-TOURS 3: The humility it takes to admit that we need to make a U-turn is not a sign of weakness, in my opinion, but it is a mark of someone with str...

MentorAfrica: U-TURNS 2 - LES DEMI TOURS 2

MentorAfrica: U-TURNS 2 - LES DEMI TOURS 2: Making U-turns in life is so important yet many do not. They continue in the wrong directions and settle for whatever life will offer rathe...

U-TURNS 3 - LES DEMI-TOURS 3

The humility it takes to admit that we need to make a U-turn is not a sign of weakness, in my opinion, but it is a mark of someone with strength of character. Hiding behind foolish pride to continue in a wrong direction is what I consider a sign of weakness. Anyone who is passionate about achieving any level of worthy success must be ready to make one or more U-turns in order to arrive at their desired destination and make the impact they intend to make to improve their society. Why should you continue to do the same thing and foolishly expect to get a different result? It is mind boggling to find people defending something they know is wrong because they do not have the strength of character required to be honest about the real situation. The honorable thing to do , in my view, is to stop and ask for direction if you feel you have taken the wrong turn and to make a sensible decision to find out what changes need to be made and look for a way to quickly carry out all necessary adjustments. This point is very pertinent because the percentage of those living in mediocrity just because they think it is too late to make the inevitable change or who have simply accepted what “life has dealt them” is amazing. Please help yourself and those looking up to you (everyone has someone looking up to them) by stopping regularly to evaluate where you are in your journey and be honest enough to do whatever is required to reach your destination.

L'humilité qu'il faut pour admettre que nous avons besoin de faire un demi - tour n'est pas un signe de faiblesse , à mon avis, mais c'est une marque de quelqu'un avec force de caractère . En se cachant derrière un sot orgueil de continuer dans le mauvais sens est ce que je considère comme un signe de faiblesse . Toute personne qui se passionne pour la réalisation de n'import quel niveau de réussite digne doit être prêt à faire un ou plusieurs demi-tours pour arriver à leur destination souhaitée et faire l'impact qu'ils ont l'intention de faire pour améliorer leur société . Pourquoi devriez-vous continuer à faire la même chose et s'attendre follement à obtenir un résultat différent ? Il est ahurissant de trouver des gens qui défendent quelque chose qu'ils sont convaincu est mal parce qu'ils n'ont pas la force de caractère nécessaire pour être honnête au sujet de la situation réelle . La chose honorable à faire , à mon avis , est d'arrêter et demander des directives si vous sentez que vous avez pris le mauvais virage et à prendre une décision éclairée à savoir les modifications qu'ils doivent faire apporter et chercher un moyen de réaliser rapidement tous les ajustements nécessaires . Ce point est très pertinente parce que le pourcentage de ceux qui vivent dans la médiocrité juste parce qu'ils pensent qu'il est trop tard pour faire le changement inévitable ou qui ont tout simplement accepté ce " que la vie vous a offert " est incroyable. S'il vous plaît aider vous-même et ceux qui vous estiment ( tout le monde a quelqu'un qui l'estime ) à s'arrêter régulièrement pour évaluer où vous en êtes dans votre voyage et soyez assez honnête pour faire ce qui est nécessaire pour atteindre votre destination .

Monday, 28 April 2014

U-TURNS 2 - LES DEMI TOURS 2

Making U-turns in life is so important yet many do not. They continue in the wrong directions and settle for whatever life will offer rather than make the necessary adjustments and arrive at their desired destinations. The principal reason why many choose this path is the lack of courage it takes to admit they are wrong and that they need to make the required U-turn and start in the opposite direction that may lead them back to where they are coming from in order to start on the right footing. Many come to the realization that they need the change but are unwilling to face the criticisms that will surely arise from this action and would rather fail than face temporary humiliation. What they fail to realize is the fact that whatever shame and criticism they might encounter will be short-lived especially when the result of their decision becomes evident. Allowing yourself to muster the courage to admit that you were wrong and making the necessary U-turn is the best thing you can do for yourself because at the end of the day, you will be better for it. Most times a U-turn is not time wasted, it is time well spent and an experience well worth it; you will not just be better but you will help others avoid such mistakes because of the experience you gained from that decision. Making impact means allowing your life to make the journey of others easier for them.

Faire demi-tour dans la vie est si important mais beaucoup ne le font pas . Ils continuent dans la mauvaise direction et se contentent de ce que la vie offrira plutôt que de faire les ajustements nécessaires et arriver à leurs destinations désirées . La raison principale pour laquelle beaucoup choisissent cette voie est le manque de courage qu'il faut pour admettre qu'ils ont tort et qu'ils ont besoin de faire demi-tour et commencent requis dans la direction opposée qui peuvent les conduire à l'endroit où ils viennent afin de commencer du bon pied . Beaucoup viennent à la réalisation qu'ils ont besoin du changement, mais ils ne sont pas prêts à faire face aux critiques qui ne manqueront pas de découler de cette action et préfèrent échouer que de faire face à l'humiliation temporaire . Ce qu'ils ne réalisent pas est le fait que tout la honte et la critique qu'ils pourraient rencontrer seront de courte durée en particulier lorsque le résultat de leur décision devient évidente. Vous permettant de trouver le courage d'admettre que vous aviez tort et de faire le demi-tour nécessaire est la meilleure chose que vous pouvez faire pour vous-même , car à la fin de la journée , vous serez mieux. La plupart du temps un demi-tour n'est pas temps perdu , il est temps bien dépensé et une expérience qui vaut la peine ; vous ne deviedrez pas seulement mieux, mais vous aiderez les autres à éviter de telles erreurs à cause de l'expérience que vous avez acquise en prenant cette décision . Faire l'impact veut dire permettant à votre vie de rendre le voyage des autres plus facile pour eux .

Wednesday, 16 April 2014

MentorAfrica: WHEN I FORGET - QUAND J'OUBLIE

MentorAfrica: WHEN I FORGET - QUAND J'OUBLIE: It is said that the human memory is short, therefore we are advised to document important issues in our lives in writing because no matter ...

WHEN I FORGET - QUAND J'OUBLIE

It is said that the human memory is short, therefore we are advised to document important issues in our lives in writing because no matter how short a pencil is, they also say, it is better than the longest memory. What can be more important than your life’s vision and mission? Yet, most people have no written statements that define what their mission in life is, that is for those who even have one. Some may say they have gone too far to have any vision but there is no point that cannot be used as a starting point in life, as they also say, it is better late than never. Documentation is a mindset and until we cultivate this attitude, we will find it difficult to properly structure our lives and get things done better and quicker. When we refuse to document, we will keep going back and forth, making avoidable mistakes and getting frustrated. At any point that things get rough and mixed up, we can always go back to our documentation and straighten them out because that way it helps us realize where we veered off and take steps to return to our planned route. For those of us who want to live a life of impact, this is not an option.

On dit que la mémoire humaine est courte, donc nous sommes conseillés de documenter les affaires importantes dans nos vies par l'écrit parce que peu importe comment court un crayon est , dit-on aussi , c'est mieux que la plus longue mémoire . Que peut- être plus important que la vision et la mission de votre vie ? Pourtant , la plupart des gens n'ont pas de déclarations écrites qui définissent leur mission dans la vie est , parlant meme de ceux qui  en a une. Certains peuvent dire qu'ils sont allés trop loin pour avoir une vision, mais il ya toujours un point de commencement, il n'ya nulle point qui ne peut pas être utilisé comme un point de départ dans la vie , comme on dit aussi , il vaut mieux tard que jamais . La documentation est un état d'esprit et tant que nous cultivons cette attitude , il nous sera difficile de structurer correctement nos vies et faire avancer les choses mieux et plus vite . Lorsque nous refusons de documenter , nous allons continuer à faire des tours de ronds, de faire des erreurs évitables et devenir frustré . À tout moment que les choses deviennent difficiles et mélangés , nous pouvons toujours revenir à notre documentation et les redresser car de cette manière  nous aidera à comprendre où nous avons dévié et nous prendrions des mesures pour revenir à notre itinéraire prévu . Pour ceux d'entre nous qui veulent vivre une vie d'impact , ce n'est pas une option .

Tuesday, 15 April 2014

MentorAfrica: U-TURNS 1 - LES DEMI-TOURS 1

MentorAfrica: U-TURNS 1 - LES DEMI-TOURS 1: There are several reasons why people make in U-turns but whatever the purpose is, it takes us back to the direction we are coming from; eit...

U-TURNS 1 - LES DEMI-TOURS 1

There are several reasons why people make in U-turns but whatever the purpose is, it takes us back to the direction we are coming from; either to the very beginning or somewhere on that opposite route. The major reason we make U-turns in life is because we discover that we are going in the wrong direction although it might also be to avoid an obstacle, abort the journey or some other matter. However , in all cases, we come to a sudden realization that for us to achieve a certain objective, we need to make a change in the direction we are going and turn completely from the route we are on. The ability to come to this important realization and decision is what keeps a lot of people from accomplishing their goals in life because they think that they have gone too far to make a change. Unfortunately, we all know that no matter how far we have gone in the wrong direction, we can never get to the right destination if we keep going along that path. We cannot wish our mistakes away, we should learn how to take responsibility for our decisions and make the necessary changes that we need to forge ahead. Making a U-turn requires deliberate efforts; no one can do this for you.  You need to stop when you realize you are on the wrong route and take every opportunity you have to change course; that is the only guarantee for arriving at your desired destination.


Il ya plusieurs raisons pour lesquelles les gens font dans les demi-tours , mais quel que soit le but, il nous ramène à la direction dont nous venons ; soit au début ou quelque part sur cette route en face . La principale raison pour laquelle nous faisons demi-tour dans la vie c'est parce que nous découvrons que nous allons dans la mauvaise direction mais il pourrait également être pour éviter un obstacle , annuler le voyage ou une autre affaire. Cependant , dans tous les cas , nous arrivons à une prise de conscience soudaine que pour nous permettre d'atteindre un certain objectif , nous avons besoin de faire un changement dans la direction nous allons et tourner complètement de la route,d'ou nous sommes. La capacité de venir à cette importante réalisation et de prendre une décision est ce qui empêche un grand nombre de personnes de l'accomplissement de leurs objectifs dans la vie parce qu'ils pensent qu'ils sont déja allés trop loin pour faire un changement . Malheureusement , nous savons tous que, peu importe à quel point nous sommes allés dans la mauvaise direction , nous ne pouvons jamais arriver à la bonne destination si nous continuons dans cette voie. Nous ne pouvons pas souhaiter simplement les solutions, nous devons apprendre à assumer la responsabilité de nos décisions et de faire les changements nécessaires que nous puissions progresser . Faire un demi-tour nécessite des efforts délibérés ; personne ne peut le faire pour vous . Vous devez vous arrêter quand vous réalisez que vous êtes sur la mauvaise voie et saisir toutes les occasions que vous avez à changer de cap ; c'est la seule garantie pour arriver à votre destination souhaitée .

Monday, 14 April 2014

MentorAfrica: SENSELESS DECISIONS - LES DECISIONS INSENSEES

MentorAfrica: SENSELESS DECISIONS - LES DECISIONS INSENSEES: Senseless political or leadership decisions are a product of visionlessness engineered by greed. When people get into positions of authorit...

MentorAfrica: SENSELESS DECISIONS - LES DECISIONS INSENSEES

MentorAfrica: SENSELESS DECISIONS - LES DECISIONS INSENSEES: Senseless political or leadership decisions are a product of visionlessness engineered by greed. When people get into positions of authorit...

SENSELESS DECISIONS - LES DECISIONS INSENSEES

Senseless political or leadership decisions are a product of visionlessness engineered by greed. When people get into positions of authority with the sole aim of having fame and power/money, they would do incomprehensible things to remain there.  It is for this reason that leaders will hold onto a foolish ideology just to prove a useless point. It is not the leaders that amaze me, it is rather the followers who do not know where the leader is coming from or going and decide to lay down their lives for such foolishness, that amaze me. There are many people who follow leaders who do not have a clue why they are even in their bandwagon; prevalent as it is among developing nations due to the level of poverty and illiteracy, I find it more difficult to understand when leaders pull that kind of weight in so-called developed nations. The human being without a vision is so gullible you cannot begin to imagine. That is why an entertainer can just get up, do something foolish and without thinking people will start following the trend in their thousands without an understanding of what it is all about. When you check out the majority of these followers, you will discover that they are clueless as to what to do with their lives so they just jump into any moving wagon. Do yourself a favor, make an effort to know who you are and contribute your quota to humanity either as a leader or a follower that aligns his/her vision to that of a leader that he/she understands.

Les décisions politiques ou de leadership insensés sont un produit de manque de vision conçu par la cupidité . Quand les gens entrent dans des positions d'autorité avec le seul but d'avoir la gloire et la puissance / argent, ils feraient des choses incompréhensibles pour y rester. C'est pour cette raison que les dirigeants tiendront sur ​​une idéologie stupide simplement pour prouver un point inutile . Ce n'est pas les dirigeants qui me surprennent , c'est plutôt les partisans qui ne savent pas d'où vient le leader ou sa destination et ils décident de donner leur vie pour une telle folie , qui me surprendre . Il ya beaucoup de gens qui suivent les leaders qui n'ont pas la moindre idée de pourquoi ils sont encore dans leur train ; aussi répandue qu'elle est parmi les pays en développement en raison du niveau de la pauvreté et de l'analphabétisme , je trouve qu'il est plus difficile à comprendre lorsque les dirigeants tirent ce genre de poids dans les pays dits développés . L' être humain sans vision est si crédule que vous ne pouvez pas commencer à imaginer . C'est pourquoi un artiste peut simplement se lever , faire quelque chose de stupide et sans réfléchir les gens vont commencer à suivre l'évolution de leurs milliers sans une compréhension de ce dont il s'agit . Lorsque vous extrayez la majorité de ces disciples , vous découvrirez qu'ils n'ont aucune idée de quoi faire avec leur vie afin qu'ils sautent juste dans tout wagon en mouvement. Vous faites-vous une faveur , faire un effort pour savoir qui vous êtes et de contribuer votre quota  à  l'humanité soit comme un leader ou un disciple qui aligne  sa vision à celle d'un chef qu'il comprend.

MentorAfrica: LOCATION! LOCATION! LOCATION! - LIEU! LIEU! LIEU!

MentorAfrica: LOCATION! LOCATION! LOCATION! - LIEU! LIEU! LIEU!: Location! Location! Location! Is a term normally attributed to real estate.  However, it is interesting how people can blame their “locatio...

LOCATION! LOCATION! LOCATION! - LIEU! LIEU! LIEU!

Location! Location! Location! Is a term normally attributed to real estate.  However, it is interesting how people can blame their “location” or their society for behaving in a certain manner. This shows how much our environment can contribute to how we perceive things. What some consider as environmental degradation might be seen by some as a means of existence, what some consider as fashion is seen by others as immorality. What I want to know is if it possible for us to look above our location to see what is in the best interest for the human existence. I believe that most people who blame their location just want to use this as an excuse to continue in certain pattern of behaviour.  We must be determined to live in such a way that it is beneficial to all and not hide behind the location to continue a mediocre lifestyle. When all is said and done, this will be detrimental to you when an opportunity presents itself for you to make a difference. The world is becoming one big village, as they say and if you are holding onto your location too tightly, you will not be relevant to the larger society no matter how talented and gifted you are. Allow your view of your location to be so enlarged that your life is not dictated by your physical location alone that way your decisions and contributions will be far reaching and  will help more people.


Lieu ! Lieu ! Lieu ! Est un terme généralement attribué à l'immobilier. Cependant, c'est intéressant de voir comment les gens peuvent blâmer leur «localisation» ou leur société pour d'une certaine manière comportement. Cela montre à quel point notre environnement peut contribuer à la façon dont nous percevons les choses . Ce que certains considèrent comme la dégradation de l'environnement pourrait être considéré par certains comme un moyen d'existence , ce que certains considèrent comme la mode est considéré par d'autres comme l'immoralité . Ce que je veux savoir, c'est s'il est possible pour nous de regarder au-dessus de notre emplacement pour voir ce qui est dans le meilleur intérêt de l'existence humaine . Je crois que la plupart des gens qui blâment leur emplacement veulent simplement utiliser cela comme une excuse pour continuer dans certain type de comportement . Nous devons être déterminés de vivre d'une manière telle qu'il est bénéfique pour tous et pas se cacher derrière l'emplacement de poursuivre un mode de vie médiocre . Quand tout est dit et fait , ce sera préjudiciable à vous quand l'occasion se présente pour vous de faire une différence . Le monde devient un grand village , comme on dit et si vous tenez sur votre emplacement trop serré , vous ne serez pas pertinente pour la société en général , peu importe comment talentueux et doué que vous êtes . Permettez à votre vue de votre emplacement en soit ainsi élargie que votre vie n'est pas dicté seulement par votre emplacement physique de façon que vos décisions et contributions seront de grande envergure et aider plus de gens .

Thursday, 10 April 2014

MentorAfrica: SURVIVAL!!! 3 - LA SURVIE !!! 3

MentorAfrica: SURVIVAL!!! 3 - LA SURVIE !!! 3: One of the very pathetic things about this attitude of survival is the fact that it makes it difficult for people to work with a team. Since...

SURVIVAL!!! 3 - LA SURVIE !!! 3

One of the very pathetic things about this attitude of survival is the fact that it makes it difficult for people to work with a team. Since they see everyone as a prey trying to take what belongs to them, they cannot trust others enough to be open with them. They would rather work alone so they can have everything to themselves. They forget that no man is an island and that they need the input of others to achieve excellence; their inability to trust makes them remain mediocre. We must learn to come out of this "prison" and open up our space to allow others compliment us in areas that we are not gifted in so that we can move faster and easier. The survival mentality makes us so myopic that we cannot see beyond our own existence; when such people hear about making a difference in society they think it is gibberish. Remember that as you shake yourself from this limiting attitude, you will  be able to also help others in the same situation and at least make the community around you a better place.

Une des choses très pathétiques en ce qui concerne cette attitude de survie est le fait qu'il est difficile pour les gens de travailler avec une équipe. Puisqu'ils voient tous comme une proie qui veut prendre  ce qui leur appartient, ils ne peuvent pas faire suffisamment confiance pour être ouvert avec les autres. Ils préfèrent travailler seuls afin qu'ils puissent avoir tout pour eux-mêmes. Ils oublient qu'aucun homme n'est une île et qu'ils ont besoin de l'apport des autres pour atteindre l'excellence; leur incapacité à la confiance  les rend encore médiocre. Nous devons apprendre à sortir de cette «prison» et ouvrir notre espace pour permettre aux autres de nous complimenter dans les zones que nous ne sommes pas doués en sorte que nous pouvons aller plus vite et plus facilement. La mentalité de survie  nous rend si myope que nous ne pouvons pas voir au-delà de notre propre existence; quand ces gens entendent parler de comment faire une différence dans la société, ils pensent que c'est du charabia. N'oubliez pas qu'en vous vous secouez de cette attitude de limitation, vous pourrez aussi aider les autres dans la même situation et au moins faire de la communauté autour de vous un meilleur endroit.

Tuesday, 8 April 2014

MentorAfrica: SURVIVAL!!! 2 - LA SURVIE!!! 2

MentorAfrica: SURVIVAL!!! 2 - LA SURVIE!!! 2: I often wonder why people in poor environments are so suspicious of each other but now I am beginning to understand that it may be as a res...

SURVIVAL!!! 2 - LA SURVIE!!! 2

I often wonder why people in poor environments are so suspicious of each other but now I am beginning to understand that it may be as a result of the attitude of survival. To them everyone is an enemy preying on the food; they will hide things that do not mean much, they will refuse to share knowledge with anyone so that they alone will have the ability to do a particular task. Unfortunate as this may seem, it is the reality around us. While someone who is not living in the survival mode is willing to share to make room for more, the other is holding on to the little they have forgetting that this prevents them from leaving their hands free to receive more. This is not the same as selfishness; it is just an attitude of survival that makes one think that everyone is out to increase our misery. This attitude is so anti-progress that we must do everything to be reed of it no matter how desperate we are, share the little you know and you will discover that as you do that you will improve and progress faster. The one you are suspicious of might just be your bridge to the next level. The survival mentality is like the crab mentality, “I am not going anywhere so I will drag down anyone who is going somewhere”

Je me demande souvent pourquoi les gens dans des environnements pauvres sont si soupçonneux les uns des autres , mais maintenant je commence à comprendre qu'il peut être en raison de l'attitude de survie . Pour eux, tout le monde est un ennemi qui veut leur arracher leur nourriture ; ils cachent des choses qui ne signifient pas grand-chose , ils vont refuser de partager des connaissances avec quelqu'un d'aussi qu'ils sont les seuls auront la possibilité de faire une tâche particulière . Malheureux que cela puisse paraître , c'est la réalité qui nous entoure . Alors que quelqu'un qui ne vit pas dans le mode de survie est prêt à partager pour faire de la place pour plus , l' autre tient à le peu qu'il a oubliant que ce qu'il empêche d'avoir les mains libres pour recevoir plus . Ce n'est pas la même que l'égoïsme ; c'est simplement une attitude de survie qui fait penser que tout le monde veut augmenter leur misère . Cette attitude est tellement anti- progrès que nous devons tout faire pour s'en debarraser, peu importe la façon dont nous sommes désespérés , partagez le peu que vous savez et vous découvrirez qu'en vous faisant cela, vous pourrez vous améliorer et progresser plus vite . Celui que vous soupçonnez  pourrait bien être votre passerelle vers le niveau suivant . La mentalité de survie est comme la mentalité de crabe , «Je ne vais nulle part , je vais glisser vers le bas ceux qui veulent aller quelque part»

Monday, 7 April 2014

MentorAfrica: POWER OF A NAME - LE POUVOIR D'UN NOM

MentorAfrica: POWER OF A NAME - LE POUVOIR D'UN NOM: There is this age long argument about the power of a name; I think all I can say about it is that what you hear constantly begins to affec...

MentorAfrica: SURVIVAL!!! 1 - LA SURVIE!!! 1

MentorAfrica: SURVIVAL!!! 1 - LA SURVIE!!! 1: One of the worst things that can happen to vision is the attitude of survival; it makes it impossible to conceive vision and if one is cour...

POWER OF A NAME - LE POUVOIR D'UN NOM

There is this age long argument about the power of a name; I think all I can say about it is that what you hear constantly begins to affect you, e.g a name.  The only way it will not make a difference is when you do not know the meaning of the name you answer, so for you it is just a means of identification. Be that as it may, my interest here are names which are given to you, not by family but by society, based on something you have no control over. For example, people are labeled by race, physical appearance or some form of deformity, economic or social class etc  When these labels are allowed to go on for a long time, they become a form of stigma and because those affected hear these names always, there is the tendency that this label begins to define them. As easy as it is to say we should not allow these names to define us, it is sometimes a huge mountain to move in order for you to achieve your maximum in life. However, we will like to reecho it here that, we must try to detach ourselves from such labels mentally to the point that they bounce off us anytime we hear them. It is a conscious effort we have to make if we have the desire to maximize our potentials.


Il ya cette  discussion très âgé sur le pouvoir d'un nom ; Je pense que tout ce que je peux dire , c'est que ce que vous entendez constamment commence à vous affecter , par exemple un nom . La seule façon qu'il ne fera pas une différence , c'est quand vous ne connaissez pas la signification du nom que vous portez, si pour vous, il est juste un moyen d'identification. Quoi qu'il en soit, mon intérêt ici sont des noms qui vous sont donnés , non pas par la famille, mais par la société , sur la base de quelque chose sur quoi vous n'avez aucun contrôle. Par exemple , les gens sont marqués par la race , l'apparence physique ou une certaine forme de déformation ,  la classe économique ou sociale, etc Lorsque ces étiquettes sont autorisés pendant une longue période , ils deviennent une forme de stigmatisation et que les personnes touchées entendent ces noms toujours , il existe la tendance que présente étiquette commence à les définir. Aussi facile que cela est de dire que nous ne devons pas permettre à ces noms à nous définir , il est parfois une énorme montagne à déplacer afin que vous puissiez atteindre le maximum dans la vie . Cependant, nous tenons à retentir ici que nous devons essayer de nous détacher de ces étiquettes mentalement au point qu'ils rebondissent sur nous chaque fois que nous les entendons . Il s'agit d'un effort conscient que nous devons faire si nous avons la volonté de maximiser notre potentiel .

SURVIVAL!!! 1 - LA SURVIE!!! 1

One of the worst things that can happen to vision is the attitude of survival; it makes it impossible to conceive vision and if one is courageous enough to conceive, the vision might be aborted. Most of us in developing nations, talking for the few I know in Africa, are too busy thinking about how to survive to think of dreaming and accomplishing something great. Right from childhood, understanding is developed in the direction of survival, what can I study/do to stay afloat? How will I survive where basic amenities are not in place and technology is not advanced? The primary thoughts are not “WHAT CAN I DO TO CHANGE THE SITUATION?” That is why most have accepted that they have nothing to contribute that can make any difference, so they just fold their hands and wait for others to explore and invent, they are contented to just be consumers. However, we still see a few who have refused to succumb to this survival mentality that are rising up to the occasion to conceive big ideas and stay with them until they come to fruition. Are you yielding to this desperation to survive or you are using the shortfalls as springboards?

Une des pires choses qui puisse arriver à la vision , c'est l'attitude de survie ; il le rend impossible de concevoir une vision et si l'on est assez courageux pour concevoir, la vision pourrait être abandonnée. La plupart d'entre nous dans les pays en voie de développement , parlant de quelques-uns que je connais en Afrique , sont trop occupés à penser sur la façon de survivre pour pouvoir rêver et accomplir de grandes choses. Dès l'enfance , la compréhension est développée dans le sens de la survie , ce que je peux étudier / ne de rester à flot ? Comment vais-je survivre où les services de base ne sont pas en place et de la technologie n'est pas avancé ? Les pensées primaires ne sont pas «Que puis- je faire pour changer cette situation? " C'est pourquoi la plupart ont admis qu'ils n'ont rien à apporter qui peuvent faire une différence , de sorte qu'ils se plient simplement les mains et attendre que d'autres explorent et inventent , ils sont contentés de simplement être des consommateurs . Cependant , nous voyons encore quelques-uns qui ont refusé de succomber à cette mentalité de survie qui se soulèvent à l'occasion de concevoir de grandes idées et de rester avec eux jusqu'à ce qu'ils se concrétisent . Cédez-vous à ce désespoir pour survivre ou  utilisez-vous les lacunes de tremplin ?

Friday, 4 April 2014

MentorAfrica: WHO DO YOU THINK YOU ARE? - VOUS VOUS PRENEZ POUR ...

MentorAfrica: WHO DO YOU THINK YOU ARE? - VOUS VOUS PRENEZ POUR ...: We can often hear people ask “who do you think you are?” during heated arguments when tempers are frayed. However, when you try to reflect ...

WHO DO YOU THINK YOU ARE? - VOUS VOUS PRENEZ POUR QUI?

We can often hear people ask “who do you think you are?” during heated arguments when tempers are frayed. However, when you try to reflect in your quite moments on who you really are, it becomes a different ball game. As I work with youths during my seminars, I ask them to write a profile of themselves after the first session and I have discovered that this is actually the most difficult thing to do, even with me personally. Many of us know ourselves through what we have been told by others, starting from our parents. Consequently, we view ourselves from these external mirrors but when we dare to take a close look at ourselves from our mirror, we might be surprised to see a different, albeit, a very different picture. There was the case of a teenage boy I worked with; when I saw the profile he wrote, it was a totally different picture from what I had observed after about three sessions of working with him and under close examination, he was painting a picture of what his parents thought of him. Most surprisingly, he believed that who he really was, was a pretense and that what his parents thought of him was true because they were his parents. I will like you to take some time off and look through your own mirror and compare the picture you see to the one of you that has been painted by others. The truth of the matter is, until you know you really are, you cannot understand what you want and how to get it, you will just end up living other peoples’ dreams. WHO ARE YOU?


On peut souvent entendre les gens demandent " qui pensez-vous que vous êtes ? " Pendant des discussions animées lors  les tempères sont effilochés . Toutefois , lorsque vous essayez de réfléchir à vos moments tout à fait sur ​​qui vous êtes vraiment , il devient un autre jeu de balle . Comme je travaille avec des jeunes lors de mes séminaires , je leur demande d'écrire un profil d'eux-mêmes après la première séance et j'ai découvert que c'est en fait la chose la plus difficile à faire, même avec moi personnellement . Beaucoup d'entre nous se connaissent par des images que nous avons recues des autres, à partir de nos parents . Par conséquent , nous nous percevons de ces rétroviseurs extérieurs mais quand nous osons regarder de près à nous-mêmes de notrepropre miroir , nous pourrions être surpris de voir un autre , mais , une image très différente . Il y avait le cas d'un adolescent que j'ai travaillé avec ; quand j'ai vu le profil qu'il a écrit, il avait une image totalement différente de ce que j'avais observé après environ trois sessions de travail avec lui et sous un examen attentif , il peignait une image de ce que ses parents pensaient de lui . Le plus surprenant , il croyait que qui il était vraiment , était un prétexte et que ce que ses parents pensaient de lui était vrai parce qu'ils étaient ses parents . Je voudrais que vous prenez un peu de temps libre et regardez à travers votre propre miroir et comparer l'image que vous voyez de vous-même  à celle qui a été peint par des autres. La vérité est , jusqu'à ce que vous savez qui vous êtes vraiment, vous ne pouvez pas comprendre ce que vous voulez et comment l'obtenir , vous finirez par accomplir les rêves des autres. QUI ÊTES-VOUS ?

Wednesday, 2 April 2014

FREEDOM, HANG IN THERE - LA LIBERTE, NE QUITTEZ PAS

Doing what you love to do best can make life fun and make it a lot easier. This makes you to understand the principle of the round peg in a square hole. I once met a checking officer at a bank who was very restless at the counter. When it got to my turn, I greeted him and I said “you are not a banker” He paused, smiled and asked me how I knew. I told him I had been watching him as I waited for my turn then he told me he was an engineer who had just taking up a job just to survive until he got a job in engineering which he loved. He wanted to be in the field but here he was confined to a chair at the counter with customers he wasn’t really interested in pleasing. With the state of the economy in most countries these days, this kind of scenario plays out a lot. How do we get our freedom and still continue to hold on to something that still holds us bound? I think the best way to handle this kind of situation is express your freedom through a hobby or a part-time enterprise until you can fully overcome the hurdle. Unfortunately what we see happening in these kinds of cases are people giving up on their dreams and settling for the second best. To be truly fulfilled, you need to hold on to your dream even if by a hair thread and wait for the opportunity for true freedom to present itself because it surely will if you do not quit.

Faire ce que vous aimez faire le mieux peut rendre la vie amusante et rendre la beaucoup plus facile . Cela vous aide à comprendre le principe de la cheville ronde dans un trou carré . J'ai rencontré une fois un agent de vérification à une banque qui était très agité au comptoir . Quand il est arrivé à mon tour, je l'ai salué et je l'ai dit " vous n'êtes pas un banquier» Il fit une pause , sourit et m'a demandé comment je savais . Je lui ai dit que je le regardais alors que j'attendais mon tour puis il m'a dit qu'il était un ingénieur qui venait de prendre un emploi pour survivre jusqu'à ce qu'il obtienne un emploi en génie qu'il aimait . Il voulait être sur le terrain mais ici il est confiné sur une chaise au comptoir avec les clients qu'il n'était pas vraiment intéressé à plaire . Avec l'état de l'économie dans la plupart des pays, ces jours-ci , ce genre de scénario se joue beaucoup. Comment pouvons-nous obtenir notre liberté et en  même temps continuer à tenir à quelque chose qui nous tient encore lié  Je pense que la meilleure façon de gérer ce genre de situation est d'exprimer votre liberté grâce à un passe-temps ou une entreprise à temps partiel jusqu'à ce que vous pouvez surmonter complètement l'obstacle . Malheureusement, ce que nous voyons se produire dans ce genre de cas sont des personnes qui abandonnent leurs rêves et de décantation pour le deuxième meilleur . Pour être vraiment satisfait, vous devez conserver votre rêve , même si par un fil de cheveux et attendre l'occasion d'une véritable liberté de se présenter , car il se présentera sûrement si vous ne quittez pas .