Google+ Followers

Tuesday, 17 December 2013

WHO ARE "THEY"? - "QUI" SONT-ILS?

Majority of the people in any given society are self-proclaimed judges and juries, they have an opinion and judgment on every and any issue. They always know the “they” that should or should not be held responsible for mistakes and the wrongs in their immediate environment and their societies at large. These are arm chair analysts who do not have a clue on how to solve the problems they are analyzing, that is why most times after uprisings against those in the wrong, the ones in the “right” find it difficult to accomplish anything. Am I saying that to have an opinion or to criticize is wrong? Absolutely not! What I want to point out is that we must be prepared with solutions that have been tested, not the ones in our imagination, to change the situation if the ball comes to our court. For a lot of us, we are just interested in getting the “they” out of the way without any intentions of making the necessary sacrifices needed to achieve PROGRESSIVE CHANGE. My since advice is that before you crucify the “they” be prepared to tackle the issues head on if the mantle eventually falls on you so you do not become the next “they” Before I listen to and take anyone who criticizes seriously, I want to see in practical terms what exactly you have tried, be it in a small scale, and to what level you have succeeded with it. The ones I do not want to hear at all are those who were once the “they” and they now come out to condemn the “they” who are producing the exact same results they produced when they belonged to the past “they”

La majorité des gens dans une société donnée sont les juges et les jurys auto-proclamés , ils ont une opinion et un jugement sur chaque et toute question . Ils savent toujours les «ils» qui devriont ou ne devriont pas être tenu pour responsable des erreurs et les torts dans leur environnement immédiat et leurs sociétés en général . Ce sont les analystes en chambre qui n'ont pas la moindre idée sur la façon de résoudre les problèmes qu'ils analysent , c'est pourquoi la plupart du temps après des soulèvements contre ceux du mal, ceux dans le «droit» ont la difficulté à accomplir quoi que ce soit . Dis-je que pour avoir une opinion ou de critiquer n'est pas une bonne idée? Absolument pas ! Ce que je veux souligner, c'est que nous devons être prêts avec des solutions qui ont été testés , et non celles de notre imagination , de changer la situation si la balle vient à notre cour . Pour beaucoup d'entre nous , nous sommes seulement intéressés à disposer les "ils" sans aucune intention de faire les sacrifices nécessaires pour atteindre un CHANGEMENT PROGRESSIF. Mon conseil est qu'avant de crucifier les "ils" être prêts à aborder les questions de front si le manteau tombe finalement sur ​​vous afin que vous ne devenez pas le prochain "ils" Avant que j'écoute et prends toute personne qui critique au sérieux , je veux  voir dans la pratique exactement ce que vous avez essayé , que ce soit même dans une petite échelle , et à quel niveau vous avez y réussi. Ceux que je ne veux pas entendre du tout sont ceux qui étaient autrefois les «ils» et ils viennent maintenant pour condamner les «ils» qui produisent les mêmes résultats qu'ils produisent quand ils appartenaient au passé "ils"

1 comment:

  1. Thank you for your insight!! I always enjoy reading your blog, and I appreciate your perspective,

    ReplyDelete